VOLLEY-BALL : L’AMVB a de quoi être fier

0
226

Hier mardi 11 Décembre, le Volley-Ball était à l’honneur à Amiens. C’est sur les parquets du Coliseum, que l’AMVB recevait les leaders de Ligue A Rennes pour les 8èmes de Finale de Coupe de France Professionnelle. Un combat qui s’annonçait très compliqué, et pourtant… 

Tout d’abord, il est bon de rappeler qu’un match de cet acabit est historique pour le club amiénois. Les Amiénois, parmi les meilleures équipes de 3ème division élite, recevaient Rennes 35, leader et colosse de première division nationale : Ligue A. 

Une occasion en or pour l’AMVB de promouvoir le volley dans la région. À une heure du match, on pouvait déjà noter l’arrivée des premiers spectateurs. Au final ce match de Gala a réuni plus de 600 supporters, tous venus encourager les outsiders de la Coupe ! 

Il est clair que le match s’annonçait très difficile. Et pourtant, d’entrée de jeu, on sentait les Amiénois bien dans le match. Soutenus jusqu’au bout par leur public, les hommes du capitaine Mehdi HACHEMI n’ont pas fait pâle figure face à l’actuelle meilleure équipe du pays. Un match avec un rythme bien soutenu, une ambiance de folie, mais qui ne terminera pas en faveur des Amiénois qui s’inclineront 3 sets à 0 (21/25, 21/25, 21/25).

Crédit Photo : Léandre Leber

Interview de l’entraîneur Ali NOUAOUR après la belle prestation de son équipe : 

Ali, ce soir Amiens a créé la surprise générale en tenant tête au leader, comme si les deux divisions d’écart entre les deux équipes n’existaient pas, comment vous expliquez ça? 

C’est un peu la magie de la Coupe de France, tout peu arriver. C’est ce que j’avais expliqué notamment aux joueurs. Ce genre de match c’est l’occasion de se faire remarquer, de montrer aux gens ce que l’on vaut. Il fallait prendre le taureau par les cornes et tenir jusqu’au bout, et je pense que nous avons “réussi”. On a vraiment livré un beau combat, d’ailleurs, même le coach de Rennes était très étonné et a tenu à nous féliciter pour le niveau et la qualité de jeu que nous avons produit. De toute façon quand on regarde bien, il a fait jouer son effectif complet, son 6 majeur et n’a pas fait beaucoup de rotations. Ça prouve qu’il nous prenait au sérieux !

A plusieurs reprises, on a cru que l’AMVB allait pouvoir prendre un set, qu’est-ce qui a fait la différence et qui a permit à Rennes de l’emporter à chaque set? 

C’est vrai, on a été très bagarreurs, on s’est même retrouvé à mener plusieurs fois, notamment au premier set où on mène 20/18. Mais dans ces moments là, Rennes a cette capacité de poser son jeu, tout en l’accélérant, pour faire la différence aux bons moments. Dans chaque set on a fait preuve de caractère, on était largement mené au score et on arrive à les rattraper. Mais encore une fois ça ne suffit pas, Rennes accélère encore et on se retrouve un peu moins régulier qu’eux sur tous les plans de jeu.

Pendant la pause des 10 min (après le second set), j’ai dit aux gars qu’il fallait qu’on continue à jouer en équipe, qu’on continue à y croire et qu’on ne lâche rien, qu’on mette toujours du rythme. 

On reprend donc le match, avec le début du troisième set totalement à notre avantage. On maintient l’avance, on est très solide en réception, on arrive à faire les points après avoir réalisé nos belles actions défensives, ce qu’on arrivait un peu moins bien à faire sur les deux premiers sets. On compte alors 6 points d’avance et on pouvait envisager d’aller chercher ce fameux set pour redonner un coup de boost à l’équipe et au public. Mais on a un peu bafouillé à ce moment là et en face Rennes se reprend bien. C’est surtout dans ces moments là qu’on voit la différence de niveau, dès qu’ils accélèrent un peu.

Crédit Photo : Léandre Leber

Vu le match joué ce soir par vos joueurs, on peut supposer que c’est de bon augure pour la suite du championnat élite? 

Oui tout à fait, on a une très belle équipe, très forte. D’ailleurs après le match j’ai pu discuté avec d’anciens joueurs de notre équipe élite et ils étaient surpris du niveau actuel qu’on pouvait proposer. Maintenant voilà il faut prendre match par match, j’ai envie que cette équipe donne le même plaisir, le même rendement quand on ira jouer contre nos concurrents du championnat élite. Il nous reste 5 matchs pour accéder aux Play-Offs, il faut absorber ce qu’on a vécu lors de ce match contre RENNES Ligue A et s’en servir pour la suite.

Nous avons match samedi prochain, ça fait quand même 3 matchs en 7 jours, on ira défier le sérieux adversaire du CNVB (Montpellier). On va partir très tôt samedi matin, ça nous laisse peu de temps pour récupérer mais nous avons prévu et anticipé cela avec le capitaine HACHEMI. 

Qu’est-ce qu’on retient, après un match pareil quand on est entraîneur ce soir? 

Je tiens à dire que je ne suis absolument pas déçu, au contraire, les joueurs ont livré un beau combat et j’ai aimé la hargne et l’envie qu’ils ont montré ce soir sur le terrain. Je les ai maintes fois félicité, et je tiens encore à leur dire bravo car ils ont vraiment fait une très belle prestation contre une grosse équipe qui, je le rappelle, est leader de première division aujourd’hui. L’objectif c’était aussi de faire tourner l’effectif pour que tous les joueurs prennent du plaisir et puissent participer à cette belle fête.

Je tiens aussi à remercier toute l’organisation du club, pour la grosse communication qui a été faite pour ce match de Gala. 600 personnes ce n’est pas rien et ça fait plaisir de sentir une ambiance pareille derrière nous. Donc merci aux organisateurs, merci aux clubs voisins tels que Longueau, Rainneville ou l’USCA qui étaient présents. 

Ça montre que le Volley est un sport qui peut attirer du monde et j’espère, on espère, que tous ces supporters prendront plaisir à nous soutenir aussi durant notre championnat élite et notamment pour notre prochain match à domicile, pour le derby contre Harnes le 12 janvier ! 

                                       

AMIENS 0-3 RENNES (21/25, 21/25, 21/25)

8èmes de finale de Coupe de France Professionnelle

                    

Propos recueillis par Florentin GERBET

Crédit Photo : Léandre Leber Gazette Sports.

Crédit Photo : Léandre Leber



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.