FOOTBALL : D’Angers réel pour l’Amiens SC !

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Avec quatre points en deux matches, l’Amiens SC a su se relancer à l’occasion des réceptions de Montpellier (1-1) et Guingamp (3-1), la semaine passée. Si cette embellie demande confirmation à Angers, ce samedi, ce déplacement s’apparente surtout au début d’une série de matches qui pourrait bien conditionner le maintien du promu en Ligue 1.

Un moment déterminant ?

Avec Angers, Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse et Nantes en l’espace d’un mois, Amiens va affronter des concurrents directs dans la course au maintien. Au regard de la fin de saison dantesque qui attend les joueurs de Christophe Pelissier – avec Lyon, Monaco, Paris et Marseille lors des six dernières journées – il serait bien venu de prendre des points avant cette périlleuse fin de saison. De quoi en faire un match clé, pouvant même être vu comme un hypothétique tournant de la saison ? « Je ne vois pas les choses comme ça. Honnêtement, je ne regarde pas aussi loin, rétorque Christophe Pelissier. Si on regarde les équipes qui sont avec nous au classement, on voit qu’il y a parfois un monde entre nous et certains clubs. Il faut vraiment garder la même philosophie, à savoir ne pas se focaliser sur les conséquences d’un résultat mais se concentrer sur notre niveau de performance. »

Désireux d’évacuer toute pression superflue, l’entraîneur de l’Amiens SC préfère mettre la focale sur la manière, qui selon est le premier élément conditionnant l’obtention de résultats positifs. « Il faut s’attarder sur la qualité de notre prestation défensive, parce que toute l’équipe est axée sur cela dans un premier temps, puis sur la qualité de notre sortie de balle et de jeu que l’on a pu montrer contre Guingamp, détaille-t-il. La seule chose qui m’importe à Angers est de démontrer les mêmes ambitieux dans le jeu. » D’autant que la confiance est au rendez-vous. « Le match nul contre Montpellier et la victoire contre Guingamp redonnent du peps aux joueurs mais la seule question que l’on doit se poser, c’est refaire la même performance à Angers, martèle Pelissier. Je pense que l’on doit être plus ambitieux à l’extérieur, je trouve que l’on subit un peu trop. Cela fait partie des choses que l’on doit améliorer sur la deuxième partie de saison

Se libérer à l’extérieur

Et pour cause, si Amiens affiche un bilan plus qu’honorable à domicile (cinq victoires, deux nuls et quatre défaites), il se montre bien plus poussif à l’extérieur avec seulement deux succès, dont le dernier en date à Metz (0-2), le 25 novembre. Or, le maintien se jouera également en terres ennemies. « Il est vrai que l’équipe adverse est chez elle, elle met une grosse pression, mais on doit être capable de mieux gérer nos temps faibles à l’extérieur, prévient Pelissier. Cela passe par une grosse mobilisation mais aussi éviter un certain déchet qui ne nous permet pas d’avoir une conservation de balle assez haute sur le terrain. Cela ne nous permet pas de souffler et  subit alors des vagues et à un moment donné la digue cède, au regard de la qualité des attaquants en Ligue 1. On a tendance à défendre trop bas au fil du match. »

Et face à Angers, réputée comme une équipe rugueuse, ce genre d’approche ne pardonnera pas. « Nous sommes promus. Il est donc primordial pour nous d’être bons dans les duels, de ne rien lâcher, glisse BourgaudOn sait très bien que les équipes habituées à la Ligue 1 sont supérieures à nous techniquement. On doit donc compenser avec l’envie et l’intensité que l’on peut mettre dans nos matches. » D’autant que les Angevins avaient largement remporté cette bataille au match aller. « Angers est la première équipe qui nous a dit bienvenue en Ligue 1. Je me rappelle très bien de cette deuxième journée, on avait vu une équipe de notre niveau qui nous avait dominés de la tête et des épaules, concède Pelissier. On s’attend à un match très difficile, car ils ne sont pas récompensés souvent, au regard de la qualité de l’équipe. Ils ont repris leur marche en avant en janvier en allant prendre un nul à Lyon et en mettant trois buts à Troyes. »

Et même si la défaite à Rennes, samedi dernier, a mis un coup d’arrêt brutal au réveil angevin, Amiens sait très bien que la bataille s’annonce âpre et disputée face à une équipe présentée comme un modèle à suivre en début de saison. Reste à savoir si l’élève sera en mesure de dépasser le « maître », samedi soir.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr 

ANGERS SCO – AMIENS SC

23ème journée de Ligue 1

Samedi 27 janvier, 20 heures

Stade Raymond Kopa, Angers

Arbitre : M. Thual

ANGERS SCO : Butelle – Manceau, Thomas, Traoré (c.), Andreu – Santamaria, Mangani, Tait – Sunu, Toko Ekambi, Capelle.

Remplaçants : (à choisir parmi) : Michel (g.), Pavlovic, Bamba, Puyo, Ketkeophomphone, Coulibaly, Traoré, Kanga.

Entraîneur : Stéphane Moulin

AMIENS SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano (c.), Adenon, Dibassy – Zungu, Monconduit – Gakpé (ou Bourgaud), Kakuta, Mendoza – Konaté.

Remplaçants : (à choisir parmi) : Bouet (g.), Cissokho, Avelar, Ngosso, Fofana, Bodmer, Manzala, Bourgaud (ou Gakpé).

Entraîneur : Christophe Pelissier

A lire aussi >>

FOOTBALL : Le groupe de l’Amiens SC pour affronter Angers

FOOTBALL : Christophe Pelissier réagit au départ avorté d’Harrison Manzala

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.