Assurément, ce fut une soirée très fructueuse. Quelques jours après celle qui s’était déroulée avec les partenaires et actionnaires du club, c’était au tour des Abonnés de l’ASC d’être invités à la Licorne pour, dans un premier temps, assister à un entrainement du groupe de National et ensuite avoir la chance de pouvoir bavarder ou se faire prendre en photos avec les joueurs.

Une soirée à la fois conviviale et sérieuse tant il est vrai que tour à tour Bernard Joannin et Christophe Pelissier ont rappelé le projet du club cette saison.

« Nous avons la chance de faire de notre passion, notre métier, a martelé l’entraineur, très détendu et souriant. C’est vrai qu’actuellement, c’est plutôt dur  avec la température mais nous n’allons pas nous plaindre de la chaleur. Nous avons choisi les joueurs qui sont ici. Nous les avons choisis pour leur état d’esprit ».

En s’adressant aux abonnés, l’entraineur a encore indiqué : « Nous avons besoin de vous. La Licorne doit être  une véritable forteresse. Nous ferons tout pour que les vendredis  soient pour vous, des jours heureux ».

Bernard Joannin était quant à lui, à la fois heureux et … crispé. Au point parfois de chercher ses mots car visiblement, le président  qui se déclare requinqué, était impressionné de voir autant de monde pour ce genre de réunion.

« Vous êtes aujourd’hui plus de mille abonnés et j’espère que vous serez 2000 en aout. Merci à vous d’être venus aussi nombreux. Vous êtes fidèles au club et ce depuis de nombreuses années. Sans vous, sans les partenaires, le club n’existerait plus. Maintenant, je sais que les trois dernières saisons n’ont pas été celles auxquelles nous nous attendions. Mais on apprend toujours des erreurs qu’on fait. Nous avons pris certaines décisions en bâtissant un proje. Ce club doit être uni face à l’adversité. Il doit être prêt à aller au combat. Nous avons mis en place une cellule de recrutement. Nous avons rénové l’équipe à plus de 80% mais il va falloir que la mayonnaise prenne et que les joueurs apprennent à jouer ensemble.

« Ne parlons pas de résultats. Mon but est de construire un grand club à Amiens. Nous n’avons que le 8e budget du National et il y a de grosses écuries mais nous à Amiens, nous avons le CŒUR et celui-ci peut renverser les meilleurs budgets ».

Enfin, rayon succès populaire, signalons que Julien Ielsch a été l’objet d’une véritable ovation de la part des Abonnés. C’est le retour à l’ASC d’un joueur  exemplaire sur le terrain, joueur mascotte de surcroit  puisqu’il a déjà connu trois accessions : Reims, Red Star et Amiens SC. Et si l’histoire se répétait ?

Lionel HERBET




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.