Les Gothiques assurent l’essentiel

Jamais réellement sereins au score à Strasbourg, les Gothiques se sont tout de même imposés dans le temps réglementaire en Alsace, et signent une troisième victoire consécutive, après les succès face à Bordeaux, et Epinal.

Débuts de match équilibré

Plutôt en contrôle dans la première période, les Gothiques sont les premiers à se mettre en évidence, Kuralt manquant le cadre en un contre un (5′). Il faut attendre deux minutes de plus pour voir l’ouverture du score. Bault gratte un palet contre la bande, Da Costa s’en saisit et redonne immédiatement à Bault qui trompe Chabera (0-1, 7’15).

Strasbourg réagit en supériorité, mais Savoye stoppe une belle déviation devant son but (9). Le match est plutôt équilibré mais Amiens prend petit à petit le dessus. Les tentatives Amiénoises manquent toutefois de précision, et Strasbourg punit les Gothiques sur un superbe tir de Dikis dans la lucarne (1-1, 17’50). Dans les instants qui suivent, Savoye se montre vigilant pour stopper un nouveau tir de Dikis et garder les compteurs à égalité au buzzer.

Des Gothiques à réaction

Une nouvelle fois plus entreprenants que leurs adversaires, les Gothiques se montrent de plus en plus menaçants. Chabera réalise un double arrêt sur Kuralt (22’30), puis Matima, en supériorité, dévie une passe de Trabucco dans la lucarne (1-2, 26’05). Il s’en faut même de peu pour que Da Costa ne corse l’addition, mais il bute sur le gardien alsacien (28′).

Pourtant nettement supérieurs, les Amiénois vont avoir un léger trou d’air quasi dévastateur. Mathieu et Bergeron partent en contre seuls face à Savoye, jouent parfaitement le coup et égalisent (2-2, 33’17). Lucas Savoye a à peine le temps de se remettre qu’il doit repousser un nouveau contre alsacien, avant de craquer devant Chapuis en déviation d’une passe de Nikkila (3-2, 34’29).

En deux minutes, le match bascule en faveur de Strasbourg. Touchés mais pas abattus, les Gothiques vont montrer une réelle force de caractère. Trabucco dévie un tir lointain de Smach et égalise (3-3, 38’58), et, dans la foulée, Laakkonen, en contre, sert Kuralt seul au centre pou redonner l’avantage à Amiens (3-4, 39’23).

Les Gothiques tiennent bon

Si le match bascule en trente secondes, Strasbourg n’a cependant pas dit son dernier mot. Les attaquants de l’Etoile Noire se montrent de plus en plus pressants dans la dernière période et Savoye se montre solide sur les quelques opportunités alsaciennes. Laakkonen (52′) et Kuralt (53′) sont timidement dangereux, et Amiens subit de plus en plus en fin de rencontre.

En infériorité, Bergeron chipe le palet à Laakkonen, mais bute sur Savoye (56′), puis, à 6 contre 5, Dikis tente deux tirs bons tirs de loin repoussé par le gardien Amiénois. Lucas Savoye repousse les dernières tentatives locales et permet à Amiens de prendre trois points précieux et finir une belle semaine sur une bonne note.

Adrien ROCHER

Crédit Photo : Roland Sauval – Gazette Sports




  • Laisser un commentaire