L’OPEN «ouvre» les secondes séries !

Heureusement pour cette année pas de neige sur les courts du tennis club Amiens métropole… mais le froid extérieur aura tout de même réussit à s’installer… Décidément, «l’OPEN HIVER» porte bien son nom !

Mais cela n’aura pas refroidi nos joueurs amiénois qui vont continuer les revers face aux tennismans de toutes la France !

Des troisièmes aux deuxièmes séries

Les adhérents du club sont bien présents et ne perdront pas une miette de l’événement qu’ils organisent. Le directeur Stéphane Morgan et Thomas Desobry (troisième série : 15/2) ont tous les deux gagné leur ticket pour les secondes séries. Tout comme Jonathan Bruyer, qui aura réalisé un très beau parcours en perçant plusieurs fois depuis son début dans le tournoi, classé 30 il a déjà passé 4 tours !

Les professeurs du TCAM vont commencer leur Open dès ce soir avec Dorian Daude, suivis d’Alexandre Gaba, Pascale Haduch et Florent Devillers (responsable du « pole compétition jeune ») qui débuteront dès demain matin à 9h.

Les jeunes à l’épreuve

Ce week-end, plusieurs jeunes joueurs du « pole compétition» vont pouvoir s’affronter sur les terrains. Des jeunes âgés de 14ans, qui ne demandent qu’à pouvoir disputer des événements comme ceux-là, à noter que grâce à ce « pole », le club détient les meilleurs jeunes picards.

Encore un week-end chargé pour les bénévoles… une cinquante de matchs de 9h à minuit !

Bon courage à vous joueurs et bénévoles !

Les « noms » arrivent…

«Nous commençons petit à petit à savoir le nom des joueurs professionnels qui clôturons le tournoi dernière semaine …» annonce Emmanuel Daverdin, directeur du TCAM.

Quelques noms de cités : Marc Gickul ( ex 40ème mondial) , Gregoire Burquier (  ex 167ème mondial et vainqueur de l’open 2015), Constant Lestienne ( 250ème mondiale ), Julien Obry ( 703 mondial ), Julie Coin(10ème française )… on attend d’autres champions pour l’événement.

Au fur et à mesure des semaines le niveau des matches augmentent et nos amiénois enchaînent les tours… jusqu’où iront-ils ?

Flora Bove




  • Laisser un commentaire