C’est sous un beau soleil que les féminines de L’ASC et de L’ASBO se sont opposées ce dimanche. L’équipe Beauvaisienne a renforcé son effectif suite à l’arrivée de plusieurs ex-Compiégnoises. Elles débutent le championnat ce dimanche. Elles qui ont dominé le championnat régional la saison dernière, leur permettant de disputer les interrégions, la phase d’ascension à la deuxième division féminine.  

C’est donc deux équipes expérimentées qui s’opposent cette après-midi. C’est l’ASBO qui prend les rênes du match, obligeant les Amiénoises à faire le dos rond pendant une quinzaine de minutes. Les Beauvaisiennes tentent de faire la différence de loin notamment par des frappes d’Aude FAYS ou encore de Justine PERSANT.

Les Amiénoises se remobilisent et se procurent de bonnes occasions. Sur un bon décrochage de Marjorie BRIOUX, qui la remet à Sofia BENNIA ; celle-ci trouve Aurélie VERGNAC qui s’élance vers le but adverse mais est stoppée dans son élan suite à un tacle de Delphine MUSEMAQUE dans la surface de réparation. L’arbitre ne siffle pas de pénalty, qui semblait être évitant pour le clan Amiénois. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup et c’est sur un score vierge qu’elles rentrent aux vestiaires.

A la reprise, le match reprend avec le même rythme laissé en fin de première mi-temps. Suite à un débordement côté gauche, le centre à ras de terre devant le but de Laura SERE trouve la milieu gauche de Beauvais. 1-0 pour les Beauvaisiennes, qui vont marquer de nouveau quelques minutes plus tard, alors qu’une position de hors-jeu était réclamée par la défense Amiénoise. L’ASBO semble tenir le gain du match, mais c’était sans compter sur la détermination des Amiénoises, qui vont réduire le score grâce à un but d’Aurélie VERGNAC, bien servie par Marjorie BRIOUX.

L’ASC pousse jusqu’à la dernière minute, Mélanie DEMORY place une frappe puissante repoussée en corner par la gardienne adverse. C’est après ce corner, qui ne donne rien que l’arbitre siffle la fin du match.

L’ASBO entame le championnat par une victoire, tandis que les filles de l’ASC rentrent aux vestiaires avec un sentiment de frustration : le coach MANKOWSKI s’est exprimé dans les vestiaires et dit être « très fier du match de mes joueuses, elles m’ont bluffé ! J’ai vu une vraie équipe cette après-midi ».

Après cette deuxième journée de championnat, l’ASC prend provisoirement la troisième place du classement. La semaine prochaine, elles effectueront leur premier déplacement à Airaines.  

Aurélie Vergac




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.