FOOTBALL – Christophe Huck : « On mérite au moins un match nul »

football national 3 asc (b) reserve longueau gazettesports kevin devigne 52
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après le revers de Longueau face à la réserve de Valenciennes (1-2), Christophe Huck est revenu sur la prestation de son équipe avec des regrets. 

Vous payez cash cette erreur au début du match.

Il y a une erreur mais on a un nombre d’occasions important, surtout en deuxième mi-temps. À la pause, on doit sortir avec un score inversé ça m’aurait paru plus logique même si le 0-0 nous allait très bien. Sur l’ensemble du match on mérite au moins un match nul vu ce qu’on a fait.

C’est un peu le même scénario que la semaine dernière ?

Et oui comme la semaine dernière on manque de réalisme. On a eu encore des plus grosses occasions la semaine dernière où on aurait dû tuer le match mais on ne l’a pas fait. Cette semaine, on a les occasions pour revenir malheureusement on manque encore de réalisme. Le scénario est un peu différent de la semaine dernière, mais au final notre manque de réalisme nous coûte cher. Je voulais voir comment les garçons réagissent après deux matchs sans défaite et face à une autre difficulté et un score en notre défaveur. J’ai eu ma réponse, on est resté constant dans l’engagement et on montre plus de solidité sur le plan défensif. 

Vous étiez tout proche de l’égalisation en fin de match ?

À la pause, je leur dis que le troisième but sera déterminant. À 0-2 le match n’était pas fini malheureusement on le marque un peu tard dans la rencontre. On a tout de même eu trois occasions nettes dans les dernières minutes. On n’est pas passé loin, mais au final on ne parvient pas à égaliser. Je suis vraiment déçu pour les garçons car c’est un groupe qui depuis le début ne lâche rien ça travaille dur ensemble. Je suis déçu pour eux, qu’ils ne puissent pas être récompensés surtout face à un adversaire de renom ce qui aurait encore plus crédibilisé le travail effectué.

Baptiste Descamps parlait d’un cap franchi depuis quelques matchs êtes-vous d’accord ?

football esc longueau us camon kevin devigne gazettesports 41

Il y a une progression constante depuis le début de saison. On a eu des difficultés à gérer cette saison mais si on enlève le match de Compiègne, on est rarement passé à travers. Après forcément, le travail, les expériences accumulées permettent d’être en progression. Je sais qu’on va se moquer mais cette équipe a sa place dans la division. Les points que l’on a font que pour le moment on ne l’a pas et qu’on n’y sera sûrement plus l’année prochaine. On a montré par notre travail et notre envie qu’on ne lâchera rien jusqu’au bout.

Il y avait des absences aujourd’hui et pourtant vous restez cohérent et constant.

Il n’y avait pas énormément d’absents finalement. Il manque Bettina qui est en reprise, Bouvet qui est suspendu et qui risque de l’être un moment, Thiam est blessé et Finaz a été malade cette semaine. Les joueurs présents ont su donner ce que l’on attendait d’eux et le 11 aujourd’hui était très cohérent. Les absents m’auraient donné plus de mal à faire mon 11 mais aujourd’hui j’ai 13-14 joueurs d’un niveau similaire sur qui je peux m’appuyer. Ils sont tous irréprochables dans le travail.

Aujourd’hui si l’on fait nul, personne ne crie au scandale je pense

Sentez-vous le groupe déchargé d’une certaine pression ?

Il fallait surtout décoller de ces « zéro point » que l’on ne vivait pas forcément bien et qui n’était pas mérité. Cela nous a enlevé un poids sur les épaules mais on ne se contente pas de ça. Sur les 3 derniers matchs on avait tablé de prendre 7 points, on en prend que 4, mais on n’est pas loin. Contre Lambres on doit gagner le match et aujourd’hui si l’on fait nul personne ne crie au scandale je pense. 

Le prochain objectif est de mettre une équipe derrière vous ?

Oui, c’est l’un des objectifs que l’on s’est fixé avec le groupe, d’aller chercher une place au classement. On ne va pas se contenter d’avoir pris nos premiers points, on veut poursuivre dans ce sens. 

Vous allez enchainer par deux gros matchs après une coupure…

Oui, on a deux gros morceaux avec Lens (b) et Marcq-en-Baroeul. Au match aller on avait perdu face à Lens dans un match où ils avaient été supérieurs et Marcq on avait raté nos 20 minutes avant de réagir en vain. Après, aucune équipe ne me fait peur ce qui ne veut pas dire que l’on ne va plus perdre ou qu’on n’aura pas de match difficile mais on est capable de prendre des points sur chaque match.

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kevin Devigne – Gazettesports