HOCKEY SUR GLACE : Amiens resserre les rangs et espère du renfort

hockey sur glace ligue magnus j33 gothiques dragons rouen gazettesports kevin devigne 38
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sur deux défaites de rang, Amiens (9ème, 39 pts) a glissé hors des places qualificatives pour les play-offs. En déplacement chez un concurrent direct, à Chamonix (8ème, 39 pts), la formation picarde doit retrouver de la solidité, en attendant peut-être de renforcer son offensive.

La déroute dans le derby (1-6) a déplu à Mario Richer, comme on pouvait s’en douter. Au-delà du score, quasi anecdotique tant l’écart de niveau entre les deux rivaux est frappant, l’entraîneur québécois a fustigé les défaillances de ses joueurs dans l’application de certains principes défensifs fondamentaux. « C’est important que les un contre un soient très bons, et on se fait battre sur des jeux à la cage, pour moi c’est inacceptable. L’autre équipe récupère des palets libres dans l’enclave qu‘on ne protège pas. On est mou. Tu ne peux pas jouer à 90% contre le meilleur trio de la ligue, il faut leur faire payer le prix pour entrer dans l’enclave. »

Quand tu battis une équipe, la sélection est très importante, si ta sélection est moyenne, tu as une équipe moyenne

Les Amiénois doivent resserrer les rangs en défense pour retrouver la victoire car leur marge de manœuvre est faible. Elle l’est encore plus avec l’absence de Buysse. Pas du voyage dans les Alpes, le gardien international français devrait toutefois retrouver la glace plus tôt qu’annoncé initialement après sa sortie sur civière contre Rouen. Aziz Baazzi n’était pas non plus dans le bus couchettes cette nuit. Deux absences de taille pour une équipe qui n’en avait pas besoin.

En poste depuis trois semaines, Mario Richer commence à percevoir les lacunes du groupe dont il a hérité. Il ne s’en cache pas. « La majorité est bonne, ils sont intenses. Bon, il y a toujours des maillons un peu plus faibles, mais il faut que tout le monde mette l’épaule à la roue, comprenne le système et arrête de penser. Quand tu achètes une maison, la localisation est très importante, quand tu battis une équipe, la sélection est très importante, si ta sélection est moyenne, tu as une équipe moyenne. »

Amiens doit vendre avant d’acheter

Le technicien aimerait bien renforcer son équipe avant la fin du mercato. Le club a la possibilité de recruter deux joueurs jusqu’au 31 janvier. Mais avant d’acheter, Amiens doit vendre. Sauf que ce n’est pas une mince affaire. À l’image de l’attaquant canadien Jonathan Desbiens, assis en tribune depuis quelques semaines les soirs de match, il est difficile de se séparer de ses indésirables.

hockey sur glace ligue magnus gothiques amiens aigles de nice gazettesports kevin devigne 59
Danick Bouchard a déjà égalé son total de buts de la saison passée avec Angers en Ligue Magnus.

L’offensive mériterait pourtant d’être améliorée puisque seul le vétéran Danick Bouchard arrive à sortir son épingle du jeu. Le Canadien a déjà atteint la barre des 20 buts qu’il s’était fixé en début de saison et ne compte pas s’arrêter là. « J’en veux toujours plus, les marqueurs de buts on aime ça, on n’est jamais satisfait, c’est un bon feeling pour moi de voir le puck rentrer au fond. » L’ancien angevin salue la bonne forme des Pionniers de Chamonix et croit en la capacité des Gothiques à ramener des points ce soir : « ils n’ont peut-être pas le meilleur système mais si on joue notre match, on risque d’avoir des opportunités, à nous d’en profiter. » Le vaincu de ce match de la 34ème journée de championnat sera hors du Top 8.


Vendredi 20 janvier – 20h05 :
Ligue Magnus – J34
Chamonix (8ème, 39 pts) – Amiens (9ème, 39 pts)

Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr
Vous avez aimé l’article ? Soutenez Gazette Sports sur TIPEEE