AMIENS SC : Pas favoris, mais ambitieux

football ligue 2 bkt asc guingamp gazettesports kevin devigne 52
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC se déplace à Bordeaux ce vendredi pour boucler la phase aller de Ligue 2. Un match charnière et périlleux, mais certainement pas abordé en victime expiatoire.

La statistique fait mal : alors que l’Amiens SC était coleader, avec Bordeaux, après sa victoire à l’arraché sur Dijon début octobre, les Picards sont la plus mauvaise équipe de Ligue 2 depuis lors, avec seulement 5 points inscrits en 7 matchs. Pour autant, bien que désormais relégués au 5ème rang, cela ne les a pas totalement mis hors course dans la lutte pour la montée.

Mais cette confrontation avec les Girondins, qui n’ont pris qu’une avance de 4 points dans le même temps, s’avère cruciale : « On est loin du Havre (leader avec 11 points de plus que l’ASC 5ème, ndlr). Si tu perds à Bordeaux (2ème avec 4 points d’avance sur Amiens, ndlr), tu seras loin de Bordeaux aussi… Ce serait intelligent de faire un résultat positif. » Mais, il en est certain, « on peut recoller, insiste Philippe Hinschberger. C‘est intéressant, il faut qu’on se déplace avec une véritable ambition de jouer les trouble-fête. »

« Il faut être ambitieux » clame justement un Gaël Kakuta « hyper motivé. » Pour cela, le milieu offensif amiénois voit à la fois un motif d’espoir : « le plus important, c’est de se créer des occasions, c’est le cas, donc je ne suis pas inquiet. » Et des axes d’améliorations : « On doit corriger les petites erreurs qu’on a faites dernièrement, ce ne sont pas des énormes erreurs mais plein de petits détails qui doivent nous permettre d’avancer. On doit avoir la rage et l’envie de gagner les matchs. Niveau concentration et détermination, je pense qu’on peut encore élever le niveau. »

En position d’outsider

Reste que malgré cette envie de bien faire et même si Philippe Hinschberger estime qu’« on a une équipe plus mature dans sa maîtrise collective pour résister », il reconnaît également que son équipe « ne sera pas favorite sur ce match. » Alors, comment aller chercher un résultat en terre aquitaine ? En n’oubliant pas le jeu, si l’on en croit le technicien samarien : « Il va falloir qu’on soit capables de leur poser des problèmes, les étirer, prendre la profondeur. Si on y va en laissant jouer l’adversaire, on n’a aucune chance. » Bref, c’est un leitmotiv qui revient en boucle, « il faut qu’on ait de l’ambition. »

Sans oublier, pour autant, de contenir la force de frappe offensive bordelaise. « Il faut une grosse équipe de l’Amiens SC qui va devoir batailler défensivement contre des Bordelais qui ont du talent, de la vitesse, de la vitesse, de la puissance », énonçait ainsi en préambule le coach picard.

football ligue 2 bkt asc guingamp gazettesports kevin devigne 50
Gaël Kakuta, très impliqué depuis son arrivée, aborde ce rendez-vous important avec une grande motivation.

L’heure d’un premier bilan

Importante confrontation directe en vue d’un objectif tourné vers le haut de tableau, la rencontre n’en sera pas moins également l’occasion de se situer un peu plus clairement à mi-saison. Or, l’ASC peut encore conclure la phase aller aussi bien au 3ème rang qu’au 10ème, de quoi en tirer un bilan bien différent. Mais dans tous les cas, pour Philippe Hinschberger, celui-ci « laissera des regrets, même si on gagne à Bordeaux, parce qu’on a laissé des points en route » et ce même si, il le reconnaît, « on en a aussi peut-être pris qu’on aurait pu ne pas avoir. »

Tout en validant, tout de même, le tournant pris l’été dernier : « Cela sera meilleur que l’année dernière (15ème avec 21 points à la mi-saison, ndlr). Je pense que les aménagements qu’on a fait à l’intersaison ont été payants, je pense que c’est une piste pour l’évolution du club. »

Même si un bilan semble donc déjà pouvoir être tiré de cette première partie de saison, charge aux joueurs de la faire basculer dans des sphères plus positives au Matmut Atlantique. Et ce sans Benet, Barry et Lachuer, toujours forfaits, mais également sans Bandé, déjà écarté contre Guingamp, et Chibozo.


Le groupe : Gurtner, Charruau – Assogba, Nojo Fofana, Leautey, Mendy, Opoku, Ring, Xantippe – Gene, Doums Fofana, Gélin, Kakuta, Gomis, Junior Fofana – Ilenikhena, Tolu, Cissé

Ligue 2, 19ème journée
Vendredi 13 janvier, 20h45, Matmut Atlantique : FC Girondins de Bordeaux (2ème, 32 pts) – Amiens SC (5ème, 28 pts)


Morgan Chaumier
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports (archive)