LES GOTHIQUES – Danick Bouchard : « avec Mario Richer il n’y a pas de passe-droits »

hockey sur glace ligue magnus gothiques hormadi anglet gazettesports kevin devigne 19
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’attaquant canadien, auteur d’un triplé contre Anglet (4-0), évoque la prise de fonction de Mario Richer.

Avec la victoire et le triplé, on imagine que vous êtes satisfaits ?

Ce qu’on voulait c’est les trois points. On est content de ça. À chaque match il y a des choses que l’on peut mieux faire, à nous de regarder la vidéo pour améliorer ce qu’il s’est moins bien passé. Je pense qu’Henri (Buysse ndlr) nous a sauvé les fesses quelques fois. On va revoir ces moments-là pour essayer de resserrer dans notre zone.

Vous avez eu beaucoup de supériorité numérique, avez-vous eu le temps de travailler ces situations ?

On a travaillé en entraînement, on a changé quelques joueurs, il y a des automatismes à prendre. On a marqué un but en avantage numérique, je pense qu’on peut faire mieux. Même quand ça va bien, ce n’est pas garanti que ça va l’être toute la saison. Il faut toujours travailler sur toutes les parties de notre système. Il faut faire un bon roulement pour tout voir chaque semaine.

hockey sur glace ligue magnus gothiques hormadi anglet gazettesports kevin devigne 04
Avec 28 points, Danick Bouchard est le meilleur pointeur d’Amiens en Ligue Magnus cette saison.

Commencez-vous à assimiler le système de Mario Richer ?

Il nous a parlé de tout ce qu’il y a à savoir cette semaine donc c’est beaucoup d’informations. C’est difficile que ça devienne des automatismes en une semaine. [Ce soir] il voulait qu’on soit intense, dur et méchant. C’est sûr qu’on allait faire des erreurs de positionnement. Il nous a dit que ce n’était pas grave mais les erreurs de paresse c’est autre chose.

Comment se passent les premiers jours sous ses ordres, est-ce un vent de fraîcheur dans cette saison ?

Mario on le connaît tous, c’est un peu un personnage en France. On sait qu’il faut bien faire les choses, être intense et prêt dès que l’entraînement commence. De ce côté-là, les entraînements de la semaine l’ont été. Ça se voyait que les gars voulaient bien faire. Il y a une petite crainte de se faire ramasser par le coach.

Il y a eu des périodes difficiles dans la saison où c’était dur de croire à un certain progrès.

Le niveau d’exigence est-il plus élevé avec Mario ?

Anthony était exigeant aussi, il voulait que son équipe soit la meilleure, mais c’est juste qu’il va insister dès qu’il voit quelque chose qui ne va pas, tu vas le savoir. Il n’y a pas de passe-droits. La barre est aussi haute, sauf que chaque seconde tu es sous pression. La marge de manœuvre est moins grande. Tu ne peux pas te dire « aujourd’hui je suis fatigué, je vais être relax ». Ça ne fonctionne pas comme ça et c’est une bonne chose.

Mentalement comment vivez-vous cette saison ?

J’essaie de maintenir mon intensité chaque jour. C’est clair qu’il y a eu des périodes difficiles où c’était dur de croire à un certain progrès. On aurait dit qu’on se laissait un peu aller et il n’y avait pas trop de changements. C’était la bonne décision à prendre (de changer d’entraîneur ndlr), ça fait du bien à toute l’équipe, maintenant on a un objectif. Comme tu dis c’est un vent de fraîcheur. Un entraîneur a toujours une date d’expiration, il n’y a pas un entraîneur qui coach toute sa vie sans être viré, c’est comme ça pour tous les entraîneurs. Anthony a fait un bon travail, maintenant c’est à Mario de reprendre l’équipe qui était en difficulté. Pour l’instant tout le monde est motivé et met la main à la pâte.

Ligue Magnus – 29ème journée
Amiens – Anglet : 4-0 [(1-0)(1-0)(2-0)]

Buts Amiens : Bouchard assist’ Simonsen et Morin 10’19 (SN) ; Bouchard assist’ Morin 33’20 ; Lopachuk assist’ West 41’07 ; Bouchard assist’ Morin 57’07 ;


Julien Benesteau
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports