VOLLEY-BALL – LAMVB : 2022 sous l’œil de Ion Dobre

volleyball lamvb plessis robinson gazettesports kevin devigne (5)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors que 2022 s’achève, de nombreux acteurs du sport dans la métropole amiénoise dressent un bilan sportif de cette année. C’est au tour du coach des féminines du Longueau Amiens Métropole Volley-Ball, Ion Dobre, de se prêter au jeu.

Quel a été votre meilleur souvenir avec le club en 2022 ?

Il n’y en a pas un en particulier, nous avons gagné la plupart de nos matchs et ce sont toutes ces victoires qui sont positives et représentent de bons souvenirs.

Et à l’inverse, le pire souvenir ?

Il n’y en a pas non plus un en particulier. Il y a plutôt des regrets, des choses qu’on aurait pu mieux faire, notamment dans les matchs contre Valenciennes ou La Rochette par exemple.

Comment avez-vous évolué en tant qu’entraîneur cette année ?

C’est mon métier, je suis passionné. J’ai pris du plaisir à faire ce que je fais.

Le travail paye toujours.

Quel bilan tirez-vous sur le plan collectif ?

Nous avons joué 9 matchs, nous en avons remporté 8, nous avons réussi à prendre 24 points sur 27 et nous sommes premiers au classement. Le bilan est très positif.

Comment s’est passée votre prise de fonctions à la tête de l’équipe ?

Tout s’est bien passé. L’équipe avait besoin d’un entraîneur, le club m’a contacté et m’a proposé le projet d’être le coach de cette équipe et de la faire grandir. Après avoir réfléchi, j’ai accepté.

Qu’est-ce qui vous permet de faire un aussi bon début de saison ?

C’est le travail et l’entraînement. Le travail paye toujours.

Avant le début de saison, vous pensiez réussir à mener aussi bien l’équipe à la tête du championnat ?

Oui, c’était ce que nous avions envie de faire, donc on s’attendait à y parvenir.

Quels sont les objectifs pour la suite de la saison ?

La première partie de la saison n’est pas encore terminée, nous devrons tout d’abord gagner le match contre Tremblay après la trêve et nous ferons un bilan de mi-saison ensuite. On va essayer de se maintenir dans un premier temps. Puis si possible, on visera plus haut.

Que peut-on vous souhaiter pour 2023 ?

Le bonheur, la réussite et la santé, c’est important.

Maxime Vauchel
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports