FOOTBALL : Les Portugais ont fait craquer Saint-Just

football_porto_portugais_montataire_gazettesports_eva_daubenton
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Si cela a mis du temps à se dessiner, le FC Porto Portugais d’Amiens a finalement transformé sa domination en un succès 0-4 à Saint-Just-en-Chaussée.

S’il est un reproche qui pourra être fait aux Portugais d’Amiens, c’est de ne pas s’être mis à l’abri rapidement d’une mauvaise surprise. Car par deux fois, Poidevin coupe des centres de Siradjidini et Da Veiga mais manque le cadre de peu (8′, 10′). Et Saint-Just a l’opportunité de marquer dans la foulée mais Gningue sort l’arrêt qu’il faut (12′). Mais finalement, Da Veiga, d’un dribble, provoque un pénalty transformé par Despois (0-1, 20′).

La partie n’est néanmoins pas pliée et un Isarien va se présenter seul face à Gningue qui parvient toutefois à le désaxer et l’oblige à forcer sa frappe qui passe au-dessus (30′). Les Amiénois enchaînent pourtant les situations par Isambart, Poidevin ou Da Veiga, mais contres, tentatives hors cadre et parades se succèdent et empêchent les visiteurs de réellement concrétiser leur domination. Et quand c’est le cas, par Da Veiga, sur corner, c’est finalement refusé pour un faute de l’attaquant samarien (44′).

Mais dès le retour des vestiaires, Isambart conclut un mouvement à deux avec Despois d’une frappe sous la barre (0-2, 48′). La mainmise des hommes de Benoît Sturbois sur la rencontre se renforce alors encore. Les situations se multiplient. Et c’est finalement Da Veiga, sur un exploit individuel, en éliminant deux défenseurs, qui permet de faire le trou (0-3, 56′). Plutôt tranquilles, les Portugais enfoncent encore le clou sur un décalage de Despois pour Isambart qui élimine puis termine d’une frappe croisée (0-4, 84′). Et, finalement, Gningue remporte un dernier face à face (88′) pour terminer la rencontre avec un score propre et net de 0-4.

Benoît Sturbois, satisfait mais perfectionniste

De quoi être satisfait, forcément, du côté de Benoît Sturbois. « D’avoir pris les 3 points », déjà, mais aussi du contenu : « On a réussi à proposer du jeu et je tire mon chapeau aux joueurs. Il y a eu une grosse débauche d’énergie et je tiens à souligner l’apport des remplaçants qui ont été une vraie plus-value. »

Pour autant, pas question non plus d’oublier deux bémols. D’une part, « le fait de manquer d’efficacité », nuancé toutefois « parce que le terrain était tellement compliqué que ce qu’on peut faire en une touche habituellement, ils étaient obligés de la faire en 2 ou 3 touches. » D’autre part, « ce sont les deux-trois occasions évitables qu’on concède. » De quoi faire briller Demba Gningue. Mais, l’entraîneur amiénois prévient : « Demba est là pour faire son boulot et il le fait bien mais il y a des moments où il ne pourra pas nous sauver la mise, il faut faire attention à ça. S’il ne fait pas certaines parades décisives à 0-0, à 1-0, il se peut que les matchs ne tournent pas de la même façon. »

Un même perfectionnisme quand il s’agit de faire le point sur la dynamique actuelle. Pourtant, les Portugais sont premiers, avec la meilleure attaque et la meilleure défense, et restent sur 4 matchs sans perdre en R2. Alors, forcément, Benoît Sturbois « ne fait pas la fine bouche », notant un bilan « plutôt satisfaisant. » Mais « je veux qu’on soit encore plus constants dans le contenu » insiste-t-il. Car il pointe aussi « des absences dans les matchs qui peuvent nous coûter des points. » Pour le moment, ça a rarement été le cas. C’est déjà ça.


SC Saint-Just-en-Chaussée – FC Porto Portugais d’Amiens : 0-4 (0-1)

Buts : Despois (20′ s.p.), Isambart (48′, 84′), Da Veiga (56′)

Amiens Porto : Gningue – Idez, Ameur, Wable, Siradjidini – Facquier, Coupelle – Da Veiga, Despois, Isambart – Poidevin

Entrants : Ribeiro, Yahiaoui, Renold


Morgan Chaumier
Crédit photo : Eva Daubenton – Gazette Sports (archive)