VOLLEY-BALL : Une victoire qui rassure pour l’AMVB

volleyball amvb reims gazettesports kevin devigne 074
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Samedi 26 novembre dernier, l’équipe élite de l’Amiens Métropole Volley-Ball était en déplacement à Charenton. Une victoire 3-1 en terrain adverse, qui rassure, après la défaite inattendue face à Beauvais le weekend précédent.

L’AMVB avait à coeur de bien démarrer cette phase de matchs retours, et devait réagir après s’être inclinés face aux avants-derniers de la poule A (Beauvais 3-1 AMIENS). Nous rappelons que le championnat élite est très homogène depuis plusieurs années, et ce cru 2022-2023 n’y fait pas exception puisque seulement 3 points séparent les 2èmes des 5èmes du classement.

 » Il fallait faire un beau match face à Charenton pour gommer l’erreur de weekend passé «  explique Ali Nouaour. Et c’est chose faite puisque les hommes du coach amiénois entament le match sur les chapeaux de roues, en se montrant très agressifs au service, mettant ainsi à mal les réceptions adverses et les empêchant de jouer avec leur pointu (qui ‘était montré efficace lors du match aller AMIENS 3-1 CHARENTON). On notera d’ailleurs l’excellente série de service du passeur international marocain Karim Lamri  » qui leur a fait très mal  » précise le coach Ali Nouaour. L’AMVB remporte tranquillement la première manche 18 à 25.

Le réceptionneur-attaquant Mohamed Souadi, qui évoluait avec la réserve (Nationale 3) et qui s’est vu promu en division élite pour cette saison 2022-2023, a été auteur d’un excellent match.  » Mohamed monte vraiment en puissance, il a encore fait un super match ce weekend. Et c’est une bonne chose car nous avons d’autres réceptionneurs-attaquants qui semblent un peu fatigués en ce moment et ça nous permet de faire tourner un peu l’effectif «  précise l’entraîneur des aigles.

Le deuxième set commence et les amiénois, contrairement au premier set, ne parviennent pas à prendre de l’avance sur les premiers échanges. Ils se retrouvent alors menés face à une équipe de Charenton qui hausse son niveau de jeu, notamment au service, mettant en difficulté la ligne de réception amiénoise.  » On a joué avec un Tristan Sapet (libéro) légèrement diminué physiquement suite à un petit blocage au dos lors de l’entraînement du mercredi. «  L’AMVB se retrouve donc mené de 4 points, mais parvient à revenir au score à 13-13 et repasse devant au score, grâce à une nouvelle série de services flottants du passeur Karim Lamri. LEs amiénois remporteront la deuxième manche 18 à 25.

Le match se déroulait donc au mieux pour les amiénois, qui semblaient en route pour empocher leur première victoire 3 sets à 0.  » Mais un match de volley se gagne en 3 sets gagnants «  nous rappelle Ali Nouaour, et Charenton semble ne pas avoir dit son dernier mot et se montrent plus percutants, prenant plus de risques à l’attaque et au service, mettant ainsi le secteur défensif amiénois en difficulté. Avec de nombreux changements réalisés de la part du coach adverse, les joueurs de Charenton font preuve de caractère et accumuleront jusqu’à 6 points d’avance dès le début du set, les amiénois réduiront l’écart de 2 points à plusieurs reprises mais n’arriveront pas repasser devant et laisseront donc filer la 3ème manche sur le score de 25 à 21.

Avec tous ces changements réalisés du côté de Charenton, c’est une toute nouvelle équipe à laquelle fait face nos amiénois. Bien différente de l’équipe analysée en vidéo durant la préparation. Mais l’AMVB démarre fort cette quatrième manche et compte 3 points d’avance jusqu’à la fin du set ou ils parvient à creuser encore un peu plus l’écart au score. Ils s’imposeront 19 à 25, 3 sets à 1.

 » Je suis soulagé d’avoir battu Charenton chez eux car c’est une équipe qui nous avait posé quelques soucis au match aller malgré notre victoire «  conclut Ali Nouaour.  » Maintenant j’aimerai que l’on soit capable de maintenir notre niveau de jeu durant 3 sets consécutifs pour enfin ouvrir notre compteur de victoire 3 sets à 0. Qui sait, peut-être que ce sera pour samedi prochain au gymnase La Paix face à Halluin ! « 

Florentin Gerbet

Crédit photo : Kévin Devigne