ROUTE DU RHUM : Marc Guillemot (Metarom MG5) termine 3ème des Rhum Multi

metarom marc guillemot route du rhum (19)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Marc Guillemot, à la barre du catamaran fait d’éléments de récupération et aux couleurs de l’entreprise de la métropole d’Amiens Metarom, a bouclé ce samedi matin en Guadeloupe la 12ème Route du Rhum. Il se classe 3ème des Rhum Multi.

Il a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre en pleine nuit, à 3h06 locales (8h06 heure de métropole), après 16 jours 17 heures et 51 minutes de mer. Marc Guillemot a pris la 3ème place de sa catégorie Rhum Multi (17 bateaux au départ, 4 abandons, 9 encore en mer). Une classe que Loïc Escoffier (LodiGroup) a finalement remportée en 16 j, 6 h et 37 min, profitant de la pénalité infligée à Roland Jourdain (We Explore) pour rupture d’un plomb sur son bateau, rétrogradé au 2ème rang alors qu’il avait passé la ligne le premier.

« Un pari réussi » pour Metarom

screenshot 2022 11 26 10.29.21

Les trois voiliers sont arrivés pratiquement dans un mouchoir, en l’espace d’une demi-journée. En ajoutant Halvard Mabire (GDD), arrivé 2 h après Metarom ce samedi, 4ème des Rhum Multi alors qu’il naviguait dans le sillage de Marc Guillemot depuis une bonne semaine. Sa course, menée à une vitesse moyenne de 10,70 nœuds, s’est jouée dans la gestion de l’anticyclone des Açores, quand il a opté pour une route un peu plus au sud, a contrario de Roland Jourdain et Loïc Escoffier profitant de conditions qui se sont avérées un peu plus rapides, au nord.

Reste que « le pari d’un bateau upcyclé (conçu avec 90 à 95% d’éléments récupérés sur d’autres voiliers de course, ndlr) est un pari réussi » se félicite la directrice générale de Metarom, Céline Hocquet, sur les réseaux sociaux du groupe spécialisé dans les arômes naturels et implanté à Boves, dans la métropole amiénoise. « Nous sommes très fiers d’avoir lié notre marque à un projet innovant, responsable, durable et avec lequel nous partageons des valeurs communes. Merci Marco ! (…) Maintenant, place à un repos bien mérité » conclut Céline Hocquet.

Sur le podium pour la 4ème fois

screenshot 2022 11 26 09.38.38

L’expérimenté skipper breton monte sur le podium de sa catégorie pour la 4ème fois en 6 participations à la Route du Rhum, après ses 3èmes places des monocoques 60 pieds en 2014 et 2010. Et son rang de dauphin de Michel Desjoyeaux, en multicoques, lors de la tempétueuse édition 2002 décimée par les chavirages.

Pour l’anecdote, on notera également qu’en finissant cette 12ème édition de la reine des transats en 16 j, 17 h et 51 min, Marc Guillemot a mis… 6 minutes de moins qu’en 2006, avec son monocoque Safran. Alors que son record personnel de la traversée date de sa première participation, en 1998 à la barre de La Trinitaine : 12 j, 19 h et 49 min, qui lui avait alors permis de se hisser à la 4ème place du classement général.

Enfin Marc Guillemot a été le 63ème concurrent à franchir la ligne suite au final autour de la Guadeloupe, 10 jours après le vainqueur et nouveau recordman Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild). 45 bateaux sont encore attendus à Pointe-à-Pitre. Alors que 30 des 138 participants ont dû abandonner.

Vincent Delorme
Crédit photos : DR (Metarom et Wellness Training) et Léandre Leber – Gazette Sports