FOOTBALL : Camon ne perd plus mais concède un nul frustrant

football us camon cassel gazettesports kevin devigne (20)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’US Camon, qui recevait Escaudain en match en retard de Régional 1, a mis fin à sa série de trois défaites de rang avec ce match nul (1-1).

Titi Buengo et les joueurs de l’US Camon voulaient « relever la tête » ce dimanche avec la réception de l’US Escaudain, pour ce qui était leur troisième match à domicile. L’objectif était clair : « prendre des points à domicile », pour une équipe qui restait sur 3 défaites.

Cela s’est senti dès les premières minutes, avec des Samariens qui rentraient bien dans le match, Bilal Oualit débordait sur son côté gauche et centrait dans l’axe. Ismael Meraoumia, à la réception, n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond mais il manquait le cadre (3′). Les visiteurs nordistes réagissaient immédiatement avec une frappe à l’entrée de la surface, bien captée par Quentin Chivé (6′). Le jeu penchait à gauche, Bilal Oualit dynamitait son côté et mettait en difficulté son vis à vis par sa vitesse et sa percussion.

À chacun son temps fort

Les Escaudinois rentraient peu à peu dans le match, à l’image d’une tête de Julien Leghait, bien « lue » par le portier camonois (14′). Puis ils obtenaient un premier corner au quart d’heure de jeu, dégagé par la défense des Jaunes et Noirs (16′). Les Nordistes mettaient de plus en plus de pression mais la défense camonoise tenait bon. À l’image de cette percée de Brahim Dahmoun, qui débordait sur son côté gauche mais son centre était bien repoussé par Dylan Adam (35′).

Dans la foulée, l’US Camon partait en contre, Bilal Oualit débordait encore et servait Quentin Ducrocq au point de penalty, dont la frappe était bien repoussée par Johnny Holaind, le portier d’Escaudain (38′). Avant une nouvelle incursion des visiteurs : Julien Leghait progressait sur l’axe gauche, entrait dans la surface et butait sur un Quentin Chivé vigilant (40′). Il ne se passe ensuite plus rien jusqu’à la pause, les deux équipes ne concrétisant pas leurs temps forts (0-0).

Le match se débride

football us camon cassel gazettesports kevin devigne (12)

Escaudain reprenait avec de bien meilleures intentions et mettait de l’intensité. Quentin Chivé était heureusement décisif à plusieurs reprises, comme avec une belle parade sur une frappe à ras terre. Il pouvait également compter sur sa défense, Grégory Badibanga et Dylan Adam multipliant les courses et les replis défensifs de qualité.

Les Camonois sortaient la tête de l’eau et repartaient à l’attaque avant d’obtenir un bon corner. Parfaitement botté par Roman Carré pour Grégory Badibanga qui plaçait une tête puissante sous la barre (1-0, 56′). Les Jaunes et Noirs faisaient enfin sauter le verrou dans ce match important. Les Nordistes allaient devoir se découvrir…

Une solidité défensive retrouvée

Mais les Samariens continuaient d’attaquer, après un bon une-deux avec Bilal Oualit, Anthony Kondo débordait côté gauche de la surface mais son centre, trop puissant, ne pouvait être repris. Quentin Chivé était moins mis à contribution. Avant une nouvelle opportunité pour les Camonois, avec un trois contre deux hélas mal géré qui ne donnait rien. Les occasions pour doubler la mise ne manquaient pas mais « la maladresse dans nos projections vers l’avant, des situations qui n’aboutissent pas parce qu’on n’a pas le flair » pénalisaient l’US Camon, selon son coach, Titi Buengo. Maladroits offensivement, les Camonois restaient solides défensivement, la ligne de quatre gérant parfaitement la fin de match et gagnant la quasi-totalité des duels aériens.

Camon tenait les 3 points mais…

Les Escaudinois pensaient ensuite égaliser avec un but dans le temps additionnel mais il était refusé, l’arbitre invoquant une faute sur le portier de Camon. Ce n’était que partie remise, les Nordistes finissant par arracher le point du nul au bout du temps additionnel : sur un ballon anodin, mal négocié par la défense, Julien Leghait trompe Quentin Chivé (1-1, 90+4′). « Il nous faut gagner en concentration, c’était un match à notre portée, on l’a tenu jusqu’à la dernière minute » concédait Titi Buengo. L’US Camon lâche deux points précieux et reste dernière de sa poule avec 4 points.

Il faut qu’on arrive à faire basculer la chance de notre côté

Titi Buengo

« Il y a de la frustration parce qu’on prend un but dans la dernière minute, c’est beaucoup d’efforts et une bonne prestation des joueurs. On laisse partir deux points alors qu’on en avait besoin pour sortir de cette zone-là » déplorait Titi Buengo à l’issue de la rencontre. Expliquant que « c’est une période où les choses ne tournent pas en notre faveur : trois matchs à domicile et on ne prend qu’un point sur neuf c’est sûr que ce n’est pas le top… » L’entraîneur camonois pour qui « on aurait dû tuer le match pour se mettre à l’abri, on ne l’a pas fait donc on est resté vulnérables. »

football us camon outreau kevin devigne gazettesports 07

Grégory Badibanga, le buteur camonois du jour, reconnaît « qu’on est frustrés, mais il ne faut pas retenir le mauvais, il y a quand même eu de bonnes choses et on va continuer à avancer. » Il retient par exemple « l’unité : on a joué tous ensemble, on a essayé de poser le jeu, on a eu beaucoup d’occasions, ce qui montre qu’on a su construire pour aller vers l’avant. Il nous a manqué un peu de justesse pour mettre ce deuxième but. »

Le numéro 4 de l’US Camon a « vraiment senti une équipe aujourd’hui, défensivement on a trouvé de la solidité, sauf sur ce but à la fin. Nos prestations ne sont pas du tout ridicules, ça se joue sur des erreurs individuelles, on prend des buts bêtes à chaque fois. Sur le contenu, Camon répond présent. » Grégory Badibanga qui « espère que ce point sera de bon augure pour la suite » et qui est déjà soulagé d’avoir « mis fin à notre série de trois défaites. »

Régional 1, 3ème journée (match en retard)
US Camon – US Escaudain :
 1-1 (0-0)
Buts : Badibanga (56′) pour Camon, Leghait (90+4′) pour Escaudain.

US Camon : Chivé – Kondo, Bihondi, Badibanga, Adam – Leclercq, Oualit (Doucouré 72′), Carré – Mercier (Ramla 74′), Meraoumia (M. Ramla 64′), Ducrocq. 

César Willot
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports (archives)