AMIENS SC : Rien ne va plus

football ligue 2 asc qrm gazettesports kevin devigne 18
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC va partir en trêve sur quatre défaites consécutives en Ligue 2, n’ayant pas réussi à faire rompre Quevilly qui s’impose finalement 0-2.

On a bien cru pendant un certain temps que le brouillard nous en priverait. Mais le spectacle a été au rendez-vous en première période. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Si c’est Amiens qui est rapidement haut sur le terrain, avec à signaler une frappe lointaine de Gélin déviée en corner (2′), les premières vraies occasions sont quevillaises. Un tir de Sangaré à côté sur une perte de balle d’abord (6′), un centre de Camara au second poteau pour Soumaré dont la reprise du pied est trop croisée ensuite (7′).

Les Amiénois répondent. D’abord sur un ballon dans le dos de la défense, marque de fabrique des Picards dans ce premier acte, en l’occurrence, une déviation en pivot de Kakuta pour Doums Fofana qui voit Lemaître parfaitement sortir dans ses pieds (14′). Puis, sur un centre en retrait de Leautey, Gélin à 20 mètres manque le cadre de très peu (16′). Et la Licorne gronde quand, sur un nouveau ballon par dessus l’arrière-garde normande, Arokodare voit Lemaître sur son passage. La manchette du gardien avant un contact avec l’attaquant nigérian lui vaut sûrement d’éviter le pénalty réclamé par le public (24′).

Et quand le jeu reprend, c’est Mafouta, d’un enchaînement contrôle orienté frappe, qui fait briller Gurtner (28′). Puis, en contre sur le corner, Kakuta remonte le terrain et décale Doums Fofana pour un duel avec Lemaître, que ce dernier remporte (30′). Et si la Licorne croit célébrer l’ouverture du score d’Arokodare, à la réception à bout portant d’un centre venu de la droite (37′), celui-ci est signalé hors-jeu, et c’est Quevilly qui douche les Samariens. Suite à un corner, le ballon traîne, Camara, à l’entrée de la surface, trouve Ben Youssef sur la gauche, son centre en retrait touche Cissokho qui conclut (0-1, 41′). Et comme si cette mauvaise nouvelle ne suffisait pas, Leautey sort sur blessure quelques minutes plus tard après un retour défensif (45’+2). À la pause, c’est donc la soupe à la grimace.

Amiens se casse les dents

Mais, pas assommés, les Amiénois reviennent conquérants des vestiaires et gênent considérablement les hommes d’Olivier Echouafni qui peinent à ressortir de leur camp. Les supporters locaux ont même une nouvelle fausse joie sur un but suite à un coup-franc encore annulé pour un hors-jeu. Puis, c’est Lemaître qui continue d’écoeurer, sur un duel à bout portant, Doums Fofana, pourtant idéalement servi par le remise de la tête d’Arokodare (56′).

Et après un moment plus faible, seulement marqué par une frappe dans la niche de Benet (62′), deux grosses occasions se succèdent. D’abord par Doums Fofana auteur d’un numéro de soliste entrée de surface, conclu par une frappe le long du poteau sur laquelle le portier normand est vigilant (69′). Puis par Mendy dont la tête décroisée sur corner frôle le montant (70′). Mais Amiens se fait aussi peur et il faut un double sauvetage sur la ligne pour empêcher Mafouta et Quevilly de faire le break (73′). Puis Gurtner doit réussir une superbe parade pour sortir la frappe enroulée de Camara (77′).

Amiens met ses forces vives dans la bataille pour terminer la rencontre avec 4 attaquants, mais rien n’y fait, cela reste peu dangereux et l’ASC concède même un second but en contre de Mafouta qui, de la gauche de la surface, trouve le petit filet opposé de Gurtner (0-2, 89′). Cela fait 4 défaites consécutives et désormais une 7ème place au classement.


Amiens SC – Quevilly RM : 0-2 (0-1)

Buts : Cissokho (41′) et Mafouta (89′)

Amiens SC : Gurtner – Mendy, Opoku (jaune 21′), Nojo Fofana – Leautey (Xantippe 45’+2), Benet (Cissé 68′), Gélin (jaune 20′), Doums Fofana, Gomis (Bandé 80′) – Kakuta (Chibozo 80′) – Arokodare

Quevilly RM : Lemaître – Sissoko, Cissokho, Ben Youssef, Pendant – Pierret, Sangaré (jaune 46′, Sidibé 68′) – Soumaré, Gbelle (Boé-Kane 85′), Camara (Bangré 90’+1) – Mafouta (Jung 90’+1)


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports