PARIS 2024 : Une magnifique fresque à Amiens pour célébrer les JO

fresque amiens jeu 2024 Maxime Vauchel
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Amiens Métropole a inauguré, ce mardi tout près de l’Aquapôle, la fresque « Amiens se prend au jeu 24 », réalisée par l’artiste Sitou.

Réalisée courant septembre, cette fresque de 31 m de long sur 4,80 m de hauteur, soit une surface colorée de 148,80 m², a pris vie sur le mur du gymnase Georges Vallerey, à côté de l’Aquapôle. On peut y voir les 11 disciplines différentes desquelles seront issus les délégations qui viendront effectuer leur préparation à Amiens en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Ces disciplines sont représentées sur le mur par des sportives et sportifs en action, le tout sur un fond constitué de blanc et d’une multitude de couleurs très vives. Et au centre de la fresque, la flamme olympique avec l’inscription « Amiens se prend au jeu ». La réalisation de cette oeuvre a nécessité 17 jours de travail, 40 litres de peinture blanche et autant de peinture colorée, 600 bombes de peinture et plus de 200 heures de travail. L’artiste a dû exercer son art parfois sous la pluie et même de nuit.

fresque

Cette fresque magnifique a été réalisée par Sitou Matthia, artiste street-art qui, après des études en finances, a changé de vie pour laisser libre cours à son imagination. Originaire du Togo, pays d’Afrique de l’ouest où il a grandi, il y a débuté le graffiti en 2003. Avant de créer le premier studio d’art graphique dédié à la sérigraphie et au streetwear. Depuis, il enchaîne la réalisation de murs aux dimensions impressionnantes et expose également ses oeuvres en galerie.

J’aime peindre dans la rue, discuter avec les habitants

Sitou Matthia
0d36715b 2688 48b2 afe5 7516757182f3
Sitou Matthia, l’artiste qui a réalisé la fresque « Amiens se prend au jeu »

« Mon travail tourne autour de l’être humain, de la cohabitation et du vivre ensemble, mais aussi des formes et des couleurs. Pour moi, les formes représentent chaque être humain et les couleurs représentent la valeur et la richesse culturelle de chaque personne. Créer une mosaïque qui réunit toutes ces choses-là, cela représente bien la cohabitation dans le sport et l’esprit d’équipe«  explique l’artiste Sitou Matthia. Il confie également : « Le fait d’être sélectionné par le jury pour réaliser cette fresque représente beaucoup pour moi. Dans mon travail, j’aime peindre dans la rue, rencontrer des gens, la population locale, les habitants, discuter avec eux autour de ce que je fais, m’inspirer de leurs idées, partager avec eux car on apprend toujours. »

Pour Valérie Devaux, adjointe au maire d’Amiens déléguée au secteur sud, « cette œuvre de Sitou Matthia témoigne de l’ambition d’Amiens Métropole de sensibiliser le public le plus large possible aux arts visuels, sous toutes leurs formes et de sa volonté de soutenir les artistes. Cela s’inscrit dans la métamorphose qu’entreprend la métropole dans le cadre de sa candidature au titre de capitale européenne de la Culture 2028. Cela faisait un siècle que l’on attendait le retour des Jeux d’été en France et Amiens ne pouvait pas être absente de cette grande fête du sport mondial » indique-t-elle.

« Nous sommes fiers de pouvoir accueillir dans notre ville un grand nombre de sportifs et d’officiels, souligne Alain Gest, président d’Amiens Métropole, mais aussi de touristes, supporters et journalistes qui viendront les encourager et les suivre. Nous souhaitions que cette fresque monumentale évoque les Jeux de Paris et les disciplines pour lesquelles Amiens est centre de préparation, mais également qu’elle célèbre les valeurs de l’olympisme, l’excellence, la fraternité et le respect. » 

Ainsi, grâce à la fresque de Sitou, le compte à rebours amiénois vers les Jeux Olympiques et Paralympiques s’est enclenché en « ce jour de fête » comme l’a mentionné Valérie Devaux.

Maxime Vauchel
Crédit photos : Maxime Vauchel – Gazette Sports
Vous avez aimé l’article ? Soutenez Gazette Sports sur TIPEE