AMIENS SC – Jérémy Gélin : « La défaite est frustrante »

football ligue 2 bkt asc saint etienne gazettesports kevin devigne 073
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la défaite de samedi en Ligue 2 contre Saint-Étienne, c’est ce sentiment de frustration qui règne parmi les joueurs s’étant arrêtés en zone mixte.

Jérémy Gélin

Il faut qu’on corrige les failles techniques qu’on a parce que ça nous coûte cher. Depuis quelques temps, à chaque fois qu’on fait une erreur, ça amène à un but ou quelque chose de dangereux, c’est frustrant. Il faut qu’on élève le niveau d’intensité, le niveau technique et le niveau de concentration.

On ne peut pas être fatigué mentalement quand on joue le haut de tableau, c’est impossible. Je suis désolé, je viens tous les jours à l’entraînement, j’ai la dalle ! Le week-end, j’ai envie de tout casser, de gagner les matchs.

Mais, ce soir (cet après-midi, ndlr), il ne faut pas tout jeter, il y a eu des bonnes choses. La défaite est frustrante. J’aurais aimé que ça s’enflamme un peu, qu’il y ait un sursaut d’orgueil.

Saint-Étienne n’a rien d’un relégable, c’est le club qui joue le mieux avec Le Havre. Ils montrent de belles choses depuis le début de saison malgré leur classement.

Dans la durée, il va falloir être costaud mentalement. Des matchs, on va en perdre, mais il faut essayer d’en perdre le moins possible. Ce serait dommage de se désunir parce qu’on a fait un bon début de saison.

La coupe de France va faire du bien au groupe. Tant mieux que le match de coupe arrive. Il faudra se qualifier, parce que c’est important. Et après, on va aller à Pau où il faudra montrer un visage plus cohérent, être plus costauds défensivement. Parce que ça fait 2-3 matchs où on prend pas mal de buts. Il va falloir être costauds dans les têtes et ne pas se mettre le feu bêtement.

Ça fait deux matchs sans marquer, ce n’est pas forcément facile pour les offensifs. Mais on a les situations, il ne faut pas tirer des conséquences trop rapides. Et puis, sur ce match, il y a de bonnes choses, il y a des centres, des situations. Il n’y a pas beaucoup de tirs mais les décalages sont faits, il manque le dernier geste, la dernière passe. Il ne faut pas tout jeter.

football ligue 2 bkt asc saint etienne gazettesports kevin devigne 081
S’il est ici en train d’armer, Papiss Cissé regrettait de ne pas avoir assez pesé dans la finition des actions.


Papiss Cissé

Je pense qu’on n’avait pas encore bien évacué la défaite de Nîmes, ce qui fait qu’on est un peu passé à côté du match. On ne l’a pas abordé comme on le voulait face à une équipe solide, qui essayait de jouer.

Il y a un coup de moins bien, mais ça arrive en cours de saison. D’autant plus avec beaucoup de jeunes. C’est à nous d’être solides et de continuer à travailler dur pour tourner cette page.

Des fois, on a besoin de ce genre de moments pour grandir. On va s’appuyer sur ça pour que, dans deux semaines à Pau, on fasse un bon résultat.

À titre personnel, en tant qu’attaquant, ne pas frapper, ça me laisse des regrets. Je me suis beaucoup sacrifié à plonger au premier poteau pour faire de l’espace à Tolu. Cette fois, il n’a pas eu la chance de la mettre au fond mais ça va le faire contre Pau !


Jessy Benet

Il y avait un manque de justesse, peut-être de folie. Je pense qu’ils venaient aussi peut-être un peu pour se rassurer, ils ont mis un bloc défensif compact, on n’a pas su les bouger. Et on prend ce but en début de deuxième mi-temps où l’on n’entre pas trop dans le match. On prend souvent des buts dans les mauvais moments et mentalement, on prend un coup.

Il y a eu des erreurs techniques, on n’a pas gardé les ballons devant. Ça se joue sur de petits détails, surtout dans les gros matchs. Je pense que, techniquement, ils ont été un peu supérieurs à nous.

Dans une saison, il y a toujours des temps forts et des temps faibles. Il va falloir que ce temps faible dure très peu, mettre fin rapidement à cette série de défaites (2 défaites, ndlr). C’est un peu dur à gérer parce qu’il va bientôt y avoir la trêve, ce serait bien qu’on termine bien pour pouvoir couper plus sereinement.

Les Stéphanois ont aussi eu un mot sur la rencontre. Loïc Perrin, le coordinateur sportif des Verts, a ainsi souligné qu'"Amiens n'a pas démérité non plus. Il y a une situation dans la surface pour eux qui aurait pu aussi donner pénalty." De son côté, l'ancienne doublure de Régis Gurtner à l'ASC, Matthieu Dreyer a souligné que "venir gagner ici, ce n'était vraiment pas évident." Lui qui s'est rappelé au bon souvenir de son passage dans la Somme : "C'était top de revenir ici, dans ce stade, dans cette région, dans cette ville. C'est un endroit où je me suis senti super bien, donc ça fait quelque chose. Surtout que le stade était plein, c'est génial."


Morgan Chaumier
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports