HANDBALL : Les Pirates se sont repris avec la manière

©eva.dbt ∞
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En NM1, l’Amiens PH, défait précédemment à Ivry (b), a joliment rebondi au Coliseum contre Belfort. Et a même dépassé la barre des 40 buts !

Dès le début, les deux équipes se montrent décisives et efficaces. Les Belfortains sont les premiers à se mettre en évidence et mènent rapidement au score (0-2, 2′). Les Amiénois réagissent mais tombent dans un premier temps sur le portier Antonin Bugnet qui repousse les offensives, mais Tom Alran répond présent et trouve le chemin des filets à quatre reprises, permettant aux Pirates de rester au contact (4-4, 7′).

Le match est serré et aucune des deux équipes ne parvient à distancer l’autre (5-5, 10′), puis (8-8, 14′). À l’image des Amiénois qui pensent prendre les devants avec une avance de deux buts (12-10, 19′), notamment grâce à l’arrêt puis au but d’Abdelmalik Slahdji de sa surface ! Mais les Terrifortains refont leur retard en inscrivant deux buts en moins de 30 secondes (12-12, 21′). Les joueurs de l’APH profitent de leur supériorité numérique pour s’essayer de loin, avec succès notamment pour Bryan Legras ou encore Pierre Charpaud.

Il reste moins de cinq minutes à jouer en première période et les deux équipes sont toujours au coude à coude (14-14, 26′), mais les visiteurs accélèrent pour prendre une avance de trois buts (15-18, 29′). Clément Devaux parvient à réduire l’écart juste avant la pause, en contre, permettant à l’APH de n’être mené que de deux unités à la mi-temps (16-18). « On est mené même si on fait plutôt une bonne première mi-temps, on a eu un gros temps faible, on a été surpris de l’intensité qu’ils ont pu mettre » explique Julien Richard, l’entraîneur de l‘Amiens PH.

Une entame de seconde mi-temps qui fait la différence

Les Pirates reviennent avec le couteau entre les dents et réalisent une superbe entame de 2ème période : ils refont rapidement leur retard avec un Abdelmalek Slahdji encore décisif et un Bryan Legras chirurgical dans le dernier geste (20-20, 32′), puis (22-22, 36′). Ce dernier frappe encore et inscrit trois buts permettant aux Amiénois de prendre quatre longueurs d’avance (26-22, 39′).

Les hommes de Julien Richard mettent leur jeu en place et consolident leur avance grâce à Thomas Zirn et Léo Vandewalle (28-22, 43′) profitant d’une supériorité numérique. Et quand les Belfortains se retrouvent à 7 contre 6, ils n’en profitent pas, inefficaces aux abords de la zone de vérité. Les Samariens conservent ainsi leur avance (32-26, 47′) et par Zirn et Legras prennent une avance de huit buts (36-28, 51′). Belfort tente alors le tout pour le tout pour revenir, avec des phases offensives jouées avec 7 joueurs de champ, ce qui permet aux Pirates de marquer à nouveau de loin, avec Bryan Legras, décidément adroit dans l’exercice (38-29, 53′).

L’APH gère avec sérieux et accentue même son avance confortable alors que les minutes défilent, atteignant pour la première fois le cap des 40 buts, approché à Vesoul il y a un mois et tutoyé d’encore plus près la semaine suivante devant Molsheim (40-32, 57′).
Mais ils doivent rester vigilants face à un adversaire qui ne baisse pas les bras (40-34, 58′). Abdelmalik Slahdji, encore auteur d’un très bon match, est remplacé dans la cage par Nolann Duchesne, également décisif. Il réalise une superbe et spectaculaire triple parade à la 56ème minute. Avant d’écœurer les Terrifortains avec de nouveaux arrêts et son petit but, lui aussi.

Belfort s’avoue vaincu. Batiste Demulier et Adrien Poly parachèvent le beau succès des Amiénois (42-34) qui auront su faire la différence en seconde période. Avec ce succès, l’Amiens PH remonte sur le podium, à la deuxième place, à un point du leader messin.

On est contents d’avoir su rebondir

Julien Richard, coach de l’Amiens PH
handball national 1 amiens ph vs folschviller0061 gazettesports kevin devigne
Le gardien algérien Abdelmalik Slahdji a de nouveau été l’un des artisans précieux de la victoire d’Amiens, marquant même un but !

Le coach Julien Richard explique comment l’APH a su renverser la vapeur en seconde période : « on a réussi à les étouffer avec notre défense, donc pour le moral c’est dur pour eux, quand on attaque et qu’on trébuche et qu’ensuite on prend des buts derrière, c’est très difficile. Donc on est plutôt contents de l’issue du match et du rythme qu’on a imposé. » Il précise aussi que son équipe « était sûrement plus en confiance en deuxième mi-temps, ce qui nous a permis de prendre le large. » La physionomie du second acte aura permis « d’impliquer tout le monde, y compris ceux de la Pré Nationale, les jeunes qui étaient avec nous pour l’entraînement, c’est une belle soirée. »

L’entraîneur amiénois n’a pas manqué de féliciter ses joueurs « pour leur investissement sur l’ensemble du match et lors des entraînements de la semaine. » Les Pirates reprennent le championnat de la meilleure des manières après une « coupure qui nous a fait du bien : il y avait beaucoup de fatigue, on est contents d’avoir su rebondir et de ne pas avoir refait les même erreurs qu’à Ivry, où on aurait pu mieux faire. Ça évite de nous mettre un peu le doute. »

Amiens PH – BAUHB Belfort : 42-34 (16-18)

Amiens PH : Duchesne (1), Slahdji (1) – Alran (7), Chardenet (4), Charpaud (3), Demulier(1), Devaux (1), Legras (8), Poly (1), Scattolari (8), Soudani, Trezel, Vandewalle (2), Zirn (5).

César Willot
Crédit photo : Eva Daubenton et Kevin Devigne – Gazette Sports
Vous avez aimé l’article ? Soutenez Gazette Sports sur TIPEE