HANDBALL : L’Amiens PH retrouve le goût de la victoire au Coliseum

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’APH avait à cœur de de l’emporter devant son public. C’est chose faite avec ce succès (38-27) face à Molsheim lors de la 5ème journée de N1M.

Les premières minutes de la rencontre étaient plutôt équilibrées et les deux équipes restaient au contact l’une de l’autre en se montrant efficaces devant les cages (4-4, 6′). Puis Amiens parvenait à prendre l’avantage grâce aux arrêts déterminants de son gardien Abdelmalek Slahdji, se donnant ainsi une avance de deux buts (7-5, 10′). Les Alsaciens ne se laissaient pas distancer. Ils revenaient au score, puis égalisaient quelques minutes plus tard (9-9, 16′). Le portier des Pirates se montrait encore décisif face aux attaquants de Molsheim et permettait à son équipe de se détacher, en prenant trois buts d’avance (11-9, 18′). Portés par leur capitaine Roman Scattolari, dans un grand soir lui aussi, les joueurs de l’APH prenaient le large (14-10, 25′).

Le capitaine de l’APH, Roman Scattolari, meilleur marqueur du match avec 10 buts.

Dans les cinq dernières minutes, les hommes de Julien Richard continuaient d’accélérer et distançaient leurs adversaires du soir de 6 buts (17-11, 27′). Les joueurs de Molsheim tentaient de réagir mais ils se montraient inefficaces devant le but amiénois, enchaînant les occasions manquées (18-12, 28′). Dans la dernière minute de la première période, les Alsaciens partaient en contre après une possession amiénoise. L’attaquant molshémien Adrien Reynel se retrouvait seul face à Abdelmalek Slahdji et le duel était remporté par le portier des Pirates, permettant à son capitaine de marquer sur le gong dans la phase de possession qui suivait. L’Amiens PH menait ainsi de 6 buts à la pause (19-13).

Une bonne première mi-temps à confirmer

Aux retour des vestiaires, même si l’APH marquait deux buts rapidement par l’intermédiaire de Pierre Charpaud et Tom Alran (21-13, 32′), Molsheim allait faire douter son adversaire. A la 33ème minute, Adrien Poly était sanctionné, laissant ses coéquipiers en infériorité numérique. Les Alsaciens en profitaient pour réduire l’écart et revenir à 4 buts (21-17, 35′). Après un temps mort demandé par l’entraîneur Julien Richard, Thomas Zirn permettait à son équipe de chasser les doutes (22-17, 37′). Ce but avait clairement reboosté les Pirates, qui repartaient sur leur rythme de la fin de première période, comptant une avance de huit (26-18, 42′) puis même de onze buts (29-18, 47′).

Dans les dix dernières minutes, les Bas-Rhinois réagissaient, en se montrant plus efficaces aux abords de la zone amiénoise (33-25, 55′). Mais les Pirates géraient leur avance et profitaient des espaces laissés derrière pour marquer en contre, à l’image de Justin Ranson (35-25, 57′). L’Amiens PH maîtrisait globalement le second acte, notamment grâce à ses deux gardiens Abdelmalek Slahdji, puis Nolann Duchesne entré en jeu, permettant aux coéquipiers de terminer sereinement la rencontre en conservant une avance confortable. A quelques secondes de la fin, Pierre Charpaud s’en allait sceller la confortable victoire de l’APH sur le score de 38-27.
Avec cette victoire au Coliseum, l’Amiens PH enchaîne avec une deuxième victoire de suite et grimpe sur le podium, à la deuxième place, un point derrière le leader, Metz.

Pour Julien Richard, « tout part de la défense »

L’entraineur amiénois a de quoi être satisfait : « On est contents du résultat et de l’investissement de tout le monde, de la première à la 60ème minute. » Il souligne également l’importance de « la défense [qui] a encore tout donné et ça tire nos gardiens vers le haut. Tout part de la défense et de la qualité de nos gardiens. »

Abdelmalek Slahdji, portier de l’APH, un des grands artisans du succès amiénois.

Même s’il reconnaît une entame de seconde période plus difficile : « en infériorité numérique, on a eu un peu de précipitation. On a sorti le gardien et ils ont su trouver des solutions assez vite en contre, ça aurait pu nous faire douter mais avec l’avance que l’on s’était donnée, on a réussi à garder la tête froide et à rester calmes. » Ce match aura été l’occasion pour certains joueurs d’avoir du temps de jeu : « on a pu faire jouer un peu tout le monde, des jeunes issus de la pré nationale. On a la chance d’avoir un effectif complet. » L’APH est dans une bonne dynamique après deux victoires consécutives, à Vesoul puis donc face à Molsheim : « ça fait deux semaines que ça marche plutôt bien » alors l’entraîneur Julien Richard espère évidemment « que ça va durer le plus longtemps possible. »

5ème journée de N1M
Amiens – Molsheim : 38-27 (19-13)

Amiens PH : Slahdji, Duchesne – Alran (2), Chardenet (2), Charpaud (6), Devaux (1), Henninot, Poly (1), Ranson (3), Scattolari (10), Soudani, Vandewalle (5), Verbraeken-Boucaud (3), Zirn (5).

Molsheim : Perisic, Le Louet – Belaiba (7), Blanc (3), Fischer (1), Hatmi (2), Miss (1), Raynel (4), Savic, B. Schott, V. Schott (1), Soltane (2), Tabatabai, Zens (6).

César Willot
Crédit photos : Léandre Leber – Gazette Sports