AMIENS SC : Un amical à oublier

football ligue 2 bkt asc grenoble gazettesports kevin devigne 23
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC a pris l’eau défensivement pour s’incliner 2-5 en match amical contre Quevilly RM.

Sous la pluie sur le terrain annexe de la Licorne, le début de match pose les bases d’une rencontre lors de laquelle les défenses ne vont pas briller. Gene centre à ras de terre vers Bandé qui, plein axe, ne se fait pas prier pour conclure ce qui est l’une des premières opportunités du match (1-0, 5′). Mais dans la foulée, un centre de Soumaré répond à cette ouverture du score en trouvant Camara au second poteau pour égaliser (1-1, 7′). Malgré une nouvelle opportunité pour Camara sur une déviation de Jung (12′), le score en reste là quelque temps avant que Pierret ne décoche un bijou des 25 mètres, qui vient se loger dans la lucarne (1-2, 27′). Les Normands passent même près de punir les locaux quelques instants plus tard quand Soumaré s’infiltre et sert Jung dans l’espace qui perd son duel avec Charruau (28′). Le reste de la mi-temps, malgré quelques paniques dans la défense de QRM, est plus calme au niveau des situations et le score ne bouge pas.

Mais dès la reprise, Bonnet trouve Jung abandonné par la défense dans la surface de réparation et l’attaquant normand permet ainsi aux siens de faire le break en glissant le ballon sous le portier amiénois (1-3, 50′). Alors qu’il ne se passe pas grand chose, Mafouta élimine Barry pour ensuite enfoncer le clou (1-4, 71′). Amiens prend l’eau et, dans les minutes qui suivent, se fait surprendre sur corner par Cissokho d’une tête lobée sous la barre (1-5, 75′). Ces minutes sont folles puisque Arokodare réduit rapidement l’écart sur un exploit personnel (2-5, 76′). Ce qui, malgré une dernière occasion pour l’attaquant nigérian de l’ASC, servi à bout portant par Bandé, qui bute finalement sur Lemaître (80′), ne suffira pas pour revenir.

Un avertissement

Pour autant, pas d’alarmisme du côté de Philippe Hinschberger. C’est que, si Chibozo n’était finalement pas en sélection mais sur le terrain avec ses partenaires de l’Amiens SC, Ring et Cissé touchés, ainsi que Gurtner, Leautey, Mendy et Nojo Fofana étaient absents. « On a fini avec une équipe très jeune » clame ainsi le coach amiénois. Il voit même certains motifs de satisfaction à l’instar d’une « bonne première mi-temps » marquée par « quelques mouvements de bonne facture, notamment côté droit. »

Pour autant, il déplore aussi « qu’à la perte de balle, on n’a pas eu un très bon comportement. » De quoi « nous remettre les idées en place. » Ainsi, il ne regrette pas d’avoir disputé ce match amical malgré un score sévère. C’est que cela aura aussi été le moyen de « voir le chemin à parcourir » pour les plus jeunes joueurs.


Amiens SC – Quevilly RM : 2-5 (1-2)

Buts : Bandé (5′), Arokodare (76′) pour Amiens ; Camara (7′), Pierret (27′), Jung (50′), Mafouta (71′), Cissokho (75′) pour Quevilly

Amiens SC : Charruau – Gene (Degrumelle 69′), Barry, Opoku (Arokodare 60′), Diabaté, Xantippe (Ouattara 69′) – Gélin (Lachuer 46′), Doums Fofana (Gomis 46′), Benet (Junior Fofana 60′) – Bandé, Chibozo

Quevilly RM : Lemaître – Bansais (Pendant 46′), Ben Youssef, Diedhiou (Cissokho 72′), Sissoko – Pierret, Diabaté (Boé-Kane 46′), Gbelle (Bonnet 46′) – Camara, Jung, Soumaré (Mafouta 46′)

Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne (archives) – Gazette Sports