TENNIS : Constant Lestienne tient son rang à New York

screenshot 2022 08 25 06.57.16
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Constant Lestienne joue ce jeudi le 2ème tour des qualifications de l’US Open. Trois jours après son titre à Vancouver, l’Amiénois a enchaîné vite fait bien fait, éliminant au 1er tour un Italien (6-3 6-1).

Il endosse un costume auquel il n’est pas franchement habitué : celui de favori. Constant Lestienne est la tête de série N°1 des qualifications de l’US Open, dans la foulée de sa victoire, dimanche dernier, au tournoi Challenger de Vancouver, synonyme d’un nouveau bond qui l’a propulsé au 75ème rang du classement ATP ! Et le joueur amiénois a étrenné avec autorité son nouveau statut, sous le soleil de ce mercredi new-yorkais. Il a écarté sans ménagement son premier adversaire sur le long chemin vers le tableau final, l’Italien Andrea Vavassori (6-3 6-1).

screenshot 20220825 061747
Constant Lestienne, ici à Vancouver le 21 août, passe avec bonheur de la côte Ouest du Canada à la côte Est des Etats-Unis.

Celui qui est – de loin – le mieux classé des 128 joueurs engagés aux qualifs du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison a visiblement bien digéré le 6ème titre de sa carrière. Le Samarien n’a pas eu à puiser dans ses réserves, passant à peine plus d’une heure sur le court de Flushing Meadows pour se défaire d’un adversaire expérimenté, davantage habitué à la terre battue, mais qui vient d’atteindre lui aussi son meilleur classement (175ème).

Un choc franco-français

Prenant à six reprises (sur dix balles de break) le service d’un joueur qu’il n’avait jamais affronté, Constant Lestienne a été de plus en plus solide au fil d’un match qu’il a su abréger, pour « dérouler » dans la seconde manche. Ce qui est un bon point quand on sait que l’Amiénois rejoue dès ce jeudi… cette fois contre un autre Français : Geoffrey Blancaneaux, 150ème mondial, mais tout proche lui aussi de son meilleur classement.

Constant Lestienne n’a encore jamais rencontré celui qui avait gagné Roland-Garros juniors il y a six ans et qui a déjà goûté, contrairement à lui, au tableau final en Grand Chelem, à deux reprises. Notamment lors du dernier Roland-Garros, où Geoffrey Blancaneaux s’était justement extirpé des qualifications. Le duel, programmé en 4ème rotation (les matchs commencent à 17h heure française), s’annonce âpre.

On retient aussi de ce premier des trois tours des qualifications new-yorkaises que neuf autres Tricolores en sont sortis victorieux, dont trois dans le tableau féminin : Chloé Paquet, Clara Burel et Léolia Jeanjean. La jeune Parisienne Selena Janicijevic n’a pas eu cette chance, éliminée ce mercredi soir après un bras de fer de 3 heures par l’Espagnole Rebeka Masarova, la joueuse titrée à l’ITF de l’AAC en 2019 et qui, l’an dernier, avait réussi à se sortir de ces mêmes qualifs. C’est tout le bonheur que l’on peut souhaiter à Constant Lestienne.

Vincent Delorme
Crédit photos : DR et capture d’écran Twitter C. Lestienne