FOOTBALL : Une histoire de penalties manqués pour Camon

football us camon portugeais gazettesports kevin devigne 06
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour ce qui devrait être son dernier match amical avant de faire son entrée en coupe de France, l’US Camon s’est incliné deux buts à un contre l’US Roye-Noyon, en ayant loupé deux penalties.

L’entame de match est à l’avantage de Roye, même si Rogier n’est pas beaucoup sollicité. En l’absence de Guy Ngosso, victime d’une entorse à la cheville la semaine passée, c’est Badibanga qui porte le brassard de capitaine. Les jaunes et noirs retrouvent quelques visages familiers dans le camp d’en face, avec Mathurin Sakho et Killian Chancerel.

Les Royens se montrent dangereux et touchent le poteau (26′). Mais, dans l’autre surface de réparation, Condé est bousculé et obtient un penalty (31′). Doucoure le tire sur la gauche, mi-hauteur, et le gardien le repousse ! Une belle cartouche de loupée. Malgré quelques belles combinaisons des Camonois avant la pause, pas de but marqué au moment de rentrer au vestiaire.

Faute d’éclairage suffisant, le match s’arrête à la 85ème minute

Dès le retour sur le terrain, un nouveau fait de jeu peut lancer le match. Sur une incursion de Nassim Megharbi dans la surface, Camon obtient un deuxième penalty. Cette fois-ci, c’est le nouvel entrant Sissoko qui tente sa chance et c’est encore le portier adverse qui ressort gagnant (48′). L’ailier ne perd pas ses moyens et se rattrape bien. Lancé en profondeur, Sissoko s’y prend à deux fois pour battre (enfin) le gardien de Roye-Noyon (1-0, 54′).

À l’heure de jeu, Roye remet les pendules à l’heure grâce à une sublime frappe enroulée de son numéro 19 (1-1, 61′). Roye touche à nouveau les montants, et cette fois-ci c’est la barre transversale (64′). Les actions s’enchaînent de part et d’autre, mais à ce petit jeu, ce sont de nouveau les visiteurs qui se montrent les plus efficaces sur un centre bien coupé (1-2, 83′). Il reste quelques minutes à jouer, la nuit tombe, et on n’y voit plus très clair, alors Titi Buengo indique à l’arbitre qu’il en a vu assez pour aujourd’hui et la partie se termine.

Il faut qu’on apprenne à être tueur et c’est dans les matchs de prépa qu’on doit acquérir ça.

Titi Buengo, entraîneur de l’US Camon

C’est donc une quatrième défaite en cinq matchs de préparation pour l’US Camon, ce qui laisse dire à son entraîneur que ce fut « un bon match, avec des hauts et des bas, comme on a actuellement. Le manque d’efficacité est terrible, tu ne peux pas avoir deux penalties et les rater. Il faut qu’on apprenne à être tueurs et c’est dans les matchs de prépa qu’on doit acquérir ça. Mais encore une fois, on est là pour apprendre parce que le plus important ce sera à la reprise. Il faut encore qu’on s’affine, qu’on s’aiguise. C’est bien de voir que ça va être difficile et qu’il faudra s’accrocher. »

match amical :
US Camon (R1) – US Roye-Noyon (R1) : 1-2 (0-0)
But : Sissoko (54′) pour Camon

US Camon : Rogier Dieunel, Delgove, Badibanga, Kondo – Samake, Ramla, Mette, Megharbi, Doucoure, Condé


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports (archive)