TENNIS : Constant Lestienne en finale à Vancouver

lestienne mlc21 (51602276661)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiénois Constant Lestienne confirme, à 30 ans, son éclosion au plus haut niveau. Le voici en finale du tournoi ATP de Vancouver, opposé à un autre Français, Arthur Rinderknech.

C’est un Constant Lestienne tout feu tout flamme qui écume les courts européens et nord-américains cet été ! Le dernier exploit de l’Amiénois, 94ème mondial, date de la nuit dernière, en demi-finale du tournoi ATP Challenger de Vancouver : il a éliminé Ugo Humbert, le Lorrain, ex-N°25 ATP, 6-4 4-6 6-4 en 2h23. Preuves de l’assurance du jeune trentenaire picard : ses 5 balles de break converties sur 5, contre seulement 4 sur 14 pour Humbert. Ou encore ses 11 aces (4 pour le Messin).

Cette victoire offre à Constant Lestienne l’occasion de retrouver en finale de ce tournoi sur dur extérieur un autre Tricolore, à 23h heure française ce dimanche soir : Arthur Rinderknech, N°3 du tournoi. 64ème à l’ATP, il s’est débarrassé en demies du Canadien Pospisil, qui avait sorti Gilles Simon en quarts, en deux manches (6-4 6-4), dans un tournoi décidément très francophile.

tennis aac itf feminines amiens gazettesports kevin devigne 27 1024x683 1

L’ancien joueur de l’Amiens AC n’en est plus à un exploit près… En quarts de finale, Constant Lestienne s’est offert le scalp d’un ex-Top 10, Fernando Verdasco, en trois manches. Une perf qui a suivi son match marathon de 2h41 au 2ème tour, remporté aux dépens de l’Allemand Dominik Köpfer (ex-Top 50), 6-3 dans la manche décisive.

L’été de toutes les perfs…

Pour cette finale, la nuit prochaine, sur la côte ouest du Canada, l’Amiénois n’est encore une fois pas favori, vu la hiérarchie et le pedigree d’Arthur Rinderknech qui, l’an dernier, a battu des joueurs du Top 20 et été sélectionné en équipe de France de Coupe Davis. Constant Lestienne a de plus perdu leur premier face-à-face, de haute lutte après deux tie-breaks, il y a dix-huit mois à Cherbourg (dur indoor).

L’actuel N°94 ATP, professionnel depuis dix ans, n’avait jamais figuré dans le Top 100 avant le 1er août. Date à laquelle le Samarien s’est hissé au 90ème rang mondial, suite à un début d’été mémorable, en Espagne où, toujours sur dur extérieur, il a remporté le titre à Malaga et à Pozoblanco (Andalousie) avant d’atteindre la finale à Ségovie.

Avec 95 points ATP attribués au finaliste de Vancouver et 160 pour le vainqueur, Constant Lestienne sait déjà qu’il va s’approcher de la 80ème place mondiale, où il pourrait alors talonner, voire devancer, un de ses glorieux aînés tricolores, Richard Gasquet, qui n’occupe plus que le 84ème rang. Ce qui pourrait permettre au droitier amiénois de rentrer pour la première fois dans le tableau final d’un tournoi du Grand Chelem. Si ce n’est pas à l’US Open, qui débute dans huit jours, ce sera peut-être à l’Open d’Australie, en janvier prochain.

Vincent Delorme
Crédit photo : DR et Kevin Devigne (illustration Gazette Sports)