NATATION : Des France qui commencent fort à Amiens

natation open ete championnat de france gazettesports kevin devigne 43
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

C’est déjà par une belle journée qu’ont débuté les championnats de France Open, à l’Aquapôle. Y compris pour les résultats de l’Amiens Métropole Natation.

On s’attendait à du bon niveau, la performance a tout de suite été au rendez-vous. Valentine Leclercq (Natation Villefranche) a notamment été l’une des animatrices de la première journée, avec un titre et un record personnel sur 400 NL, trois mois après le bronze sur 800 NL aux Élite. Dans un chrono de 4:15.98 qui aurait valu un podium aux Élite, preuve s’il en est que le niveau à Amiens n’est pas si loin que cela de la principale compétition nationale de l’année.

Une performance qui tient peut-être aussi à une piscine taillée pour aller vite. Déjà avancée, avant même le début des épreuves, par Mathieu Neuillet, qui connaît bien ce bassin pour y entraîner ses troupes toute l’année, cette affirmation a été reprise par l’une des têtes d’affiche françaises s’alignant dans la capitale picarde cette semaine, Yohann Ndoye Brouard (Dauphins d’Annecy). Il loue plus globalement les conditions dans lesquelles se déroule cet événement : « J’ai l’impression que le bassin est plutôt rapide. On est bien installés, il fait beau, on a de la chance, on est vraiment bien. » Si bien que, sur une distance qu’il n’avait pas nagée depuis 5 ans et sur laquelle il s’alignait uniquement « pour [s’]amuser » et « pour le plaisir », le 100 papillon, il s’est permis de l’emporter largement en un temps plutôt canon, vu les circonstances et l’absence de repères : 52.53.

natation open ete championnat de france gazettesports kevin devigne 65
Il n’y avait pas de licencié de l’AMN sur le podium du 100 papillon, mais un beau trio qui a fait lever les foules (de gauche à droite, Noyan Taylan, Yohann Ndoye Brouard et l’ex-Amiénois Jérémy Stravius)

Et ce devant, notamment, l’enfant du pays, particulièrement applaudi, même s’il porte désormais les couleurs du club qu’il a cofondé, Étoiles 92, Jérémy Stravius, toujours 3ème malgré ses 34 ans et sa retraite.

L’Amiens Métropole Natation déjà dans le coup

Quant aux locaux, ils n’ont pas été en reste. Certes, Manon Burgy a peiné après avoir tenté un départ en fanfare qui la situait deuxième après 100 mètres, pour terminer finalement 9ème de la finale du 400 NL. Mais on a aussi vu Thomas Le Pape franchir pour la première fois de sa carrière la barre des 1:02.00 pour remporter le bronze sur 100 brasse, en réalisant précisément 1:01.94, derrière notamment Carl Aitkaci (Étoiles 92), présent récemment à Budapest aux championnats du Monde.

Quant au 4×200 NL, il a vu un doublé amiénois. Le quatuor mené par les mondialistes Enzo Tesic et Roman Fuchs, accompagnés par Thomas Le Pape et Clément Mallet s’est ainsi imposé devant celui composé de Mewen Tomac, Hugo Sagnes, Nathan Hudan et Corentin Pouillart.

Enfin, Lou Hermel a certes échoué au pied du podium du 100 brasse, mais avec son record personnel, 1:10.18, qui la rapproche un peu plus encore du meilleur niveau français, symoblisé par Justine Delmas (CNO Saint-Germain-en-Laye), gagnante du jour dans un temps quasiment égal à celui réalisé à Limoges pour décrocher l’argent.

Une première journée réussie… qui doit en appeler d’autres

Le reste du bilan de l’Amiens Métropole Natation, ce sont notamment trois finales B. Corentin Pouillart et Clément Mallet sur 100 papillon, avec des 6ème et 7ème places respectives et Noémie Merciris chez les 13-15 ans, sur 100 brasse, avec la 3ème place à la clef.

natation open ete championnat de france gazettesports kevin devigne 01
Romuald Allais, le président de l’Amiens Métropole Natation, a de quoi avoir la tête haute après la première journée de compétition.

C’est enfin, également, un président quelque peu soulagé. « J’étais extrêmement stressé toute la semaine, avoue Romuald Allais. Mais, pour une première journée, je suis extrêmement satisfait parce que je n’ai que des bons retours de la part des clubs qui ont été conviés, sur la qualité de l’établissement et de l’accueil. »

Place à la deuxième journée de compétition, qui devrait encore permettre de monter d’un cran. On attend en effet ce dimanche le 100 dos dames, avec Emma Terebo (Amiens MN) et Analia Pigrée (Canet 66 Natation) et le 100 NL messieurs, avec l’entrée en lice en individuel de Mewen Tomac et Enzo Tesic, mais aussi du vice-champion du monde, Maxime Grousset (Clichy 92). Au total, pas moins de 19 nageurs et nageuses et un relais de l’Amiens Métropole Natation seront en lice à l’Aquapôle.


Morgan Chaumier
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports