FOOTBALL (F) : Fin de l’aventure « Coupe » pour l’ESC Longueau

gazette coupe somme 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les joueuses d’Estelle Boëtte ne sont pas parvenues à bousculer la hiérarchie, face à un Amiens SC remanié. Elles quittent l’épreuve départementale tête haute néanmoins.

Le rêve de soulever le trophée départemental s’est envolé pour l’ESC Longueau… « Presque logiquement » soupirait Estelle Boëtte, responsable technique local, avec pragmatisme, sitôt le revers concédé face à l’Amiens SC (0-3).

« La hiérarchie a été respectée. Je ne peux d’ailleurs reprocher quoi que ce soit à mes joueuses, lesquelles ont tout donné, réalisant ainsi une très belle prestation. Malheureusement, notre équipe a pêché sur le plan physique. Une certaine naïveté, liée à la jeunesse de ce groupe, nous a également pénalisé. Pour autant, je n’oserais prétendre avoir des regrets »

Je suis triste pour elles. Il convient de se rendre à l’évidence, il existe bel et bien une division d’écart entre les deux équipes.

Estelle Boette

Le regard un tantinet ailleurs, l’intéressée se remémorait néanmoins « quelques belles opportunités », notamment par Saïda Abdou qui, cependant, ne réussira à toucher au but. « Je suis triste pour elle. À l’image de cette formation, elle a tout essayé, Mais il convient de se rendre à l’évidence, il existe bel et bien une division d’écart entre les deux équipes » soulignait-elle. Insistant, entre autres, sur les multiples interventions de Jennifer Cytarzinski, toujours à point nommé afin d’endiguer les velléités visiteuses.

« Quelques doubles, voire triples arrêts nous ont évité de « prendre le bouillon » La détermination de notre ligne de défense nous a également autorisé à rester dans le match » rappelle Estelle Boëtte. Tel un hommage à une formation qui aura donc rivalisé avec ses armes, refusant de les déposer trop rapidement. « L’aventure s’arrête au stade des demi-finales. C’est ainsi, c’est la loi du sport, disons du plus fort. L’Amiens SC a justifié son statut. La logique est donc respectée. »

L’aventure s’arrête au stade des demi-finales. C’est ainsi, c’est la loi du sport, disons du plus fort. L’Amiens SC a justifié son statut. La logique est donc respectée

Les pieds (bien) sur terre, la responsable technique de l’ESCL mesurait ainsi le chemin à parcourir afin de prétendre à un autre résultat. « Cette confrontation demeure riche en enseignements. Comme lors de chacune de nos prestations. Ce groupe s’aguerrit, progresse. Comme souvent répété, il convient de laisser du temps au temps. Cette trêve estivale va nous faire grand bien. Pour autant, nous devons déjà nous pencher sur l’exercice à venir où, je le souhaite, nous pourrons nourrir de belles ambitions »

Message que la coach longacoissienne entend adresser à « toutes celles qui se découvriraient l’envie de venir prêter main-forte » dans le but « que l’ESC Longueau puisse poursuivre son renouveau et « qui sait » postuler à un retour dans l’antichambre du championnat national dans un proche avenir »

gazette coupe somme 1
  • LONGUEAU. Stade des Platanes. Amiens SC (Régionale 1) bat ESC Longueau (Régionale 2) 3-0

Arbitre : Vincent Retourne

Temps ensoleillé. Bonne pelouse.

Fabrice Biniek

Crédit photo : Aurore Delepine (ESC Longueau)