OMNISPORT : La 11e journée olympique se prépare activement

img 20220527 113717
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Organisant cet évènement le 22 juin à Samara, le CDOS ne chôme pas ces derniers temps et répond présent à chaque fois qu’il est sollicité.

C’est ainsi que récemment à Moreuil, la jeune nageuse Lucine Allart a reçu le challenge Robert Brandicourt et ensuite la médaillée de bronze d’aviron aux J-O paralympiques de Tokyo, où Erika Sauzeau a d’ailleurs réussi une grande performance dans le cadre même de la Maison des Sports à Amiens. Elle a en effet battu le record du monde des 10km en ergométrie. L’autre soir, plusieurs membres du CDOS emmenés par le vice président Claude Hatté s’étaient déplacés à Samara où Patricia Marchand la directrice de ce site historique, les a reçus.

Avec les élus du CDOS étaient présents quelques représentants de comités départementaux tels le judo, le hockey sur gazon, la boxe. Il s’agissait en effet de préparer la Journée olympique à Samara qui a été créée en .. 1948 par le C I O et qui devait célébrer l’anniversaire des Jeux Olympiques modernes nés le 23 juin 1894 à la Sorbonne à l’initiative du Baron Pierre de Coubertin. L’USEP qui sera très sollicitée le mercredi 22 juin était représenté par Frédéric Dordain. C’est en effet une fois de plus dans ce cadre majestueux de Samara que va se dérouler la 11e édition  de la Journée Olympique.

C’est un évènement qui prend chaque année plus de relief et d’importance d’autant que nous ne sommes qu’à deux ans des  Jeux de Paris et  que le Département de la Somme déléguera quelques athlètes, membres des 24 Ambassadeurs du  Club SOMME 24. Plus de 800 participants avec 41 ateliers. On se souvient que l’an dernier le grand espoir de l’athlétisme français Konate avait beaucoup aimé sa visite à Samara. Car le but de cette journée est de permettre à de jeunes élèves de s’initier à certaines disciplines et de faire connaissance avec ces futurs champions.

En préambule à cette réunion menée par Clément Grumetz du CDOSFrédéric Dordain de l’USEP a planté le décor: « Ces deux dernières années avec le COVID, nous n’avions qu’environ 500 élèves présents. Or cette année, nous enregistrons plus d’engagements et nous aurons en principe 832 élèves venus de tout le département. Nous n’avons pas hésité et surtout nous ne refusons personne.  Nous voulions accueillir le maximum d’enfants et augmenter le nombre d’ateliers qui seront au total 41.« 

L’USEP a donc la mission d’accueillir et de diriger ensuite les élèves vers différents ateliers. Un atelier dure en principe 45 minutes et chaque classe ne pourra participer qu’à cinq ateliers dans la journée. Quasiment toutes les disciplines seront à Samara et certaines comme le football auront même trois ateliers. Certaines disciplines apparaissent pour la première fois comme la boxe qui était représentée à la réunion par M. Dupont, le président du comité de la Somme. On note aussi l’athlétisme qui effectuera son apparition mais aussi  un atelier appelé Caravalud et qui en fait, représente les sports traditionnels picards, le chanbara, le sport en milieu rural, le sport pour tous, le tir laser etc..

Bref une belle occasion pour ces jeunes de découvrir un sport méconnu jusqu’à présent. Un moment fort de cette Journée sera la cérémonie d’ouverture entre 9h15 et 9h45. Toutes les écoles défileront avec leur porte drapeau faisant référence à des Jeux Olympiques passés. Ainsi, l’école de Nouvion en Ponthieu aura le drapeau des Jeux d’Athènes 1896;  le Petit Saint Jean à Amiens les Jeux de Paris en 1924 et pour clôturer le défilé, la classe les cardamines d’Abbeville  les Jeux de Paris 2024. Nul doute que tous ces gamins apprécieront comme il se doit ce moment fort de la Journée Olympique.

Les membres présents à la réunion de préparation ont pu visiter les lieux où seront installés les ateliers. Il y aura de la place pour tout le monde car Samara est très vaste et une fois encore, mérite qu’on s’y arrête.

Notre photo: les participants à la réunion de préparation de la Journée Olympique à Samara le 22 juin.

Lionel Herbet

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.