FOOTBALL – Sébastien Léraillé : « Je suis vraiment très déçu »

football longueau loon plage gazettesports kevin devigne 8
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la lourde défaite de l’ESC Longueau face à Loon-Plage, Sébastien Léraillé est revenu avec amertume et déception sur la prestation de son équipe.

On vous sent énervé après cette rencontre

Je suis surtout déçu des attitudes, des comportements des joueurs. Il y avait du monde pour les voir jouer et ça ne court pas. Tu leur dis de jouer simple, ça fait un crochet et ça prend un but. A un moment donné, il faut qu’ils laissent leurs egos chez eux. Ils font un sport d’équipe p… ! Ils étaient à deux doigts de toucher le Graal ! J’ai du mal à comprendre vraiment…

C’est dû à quoi selon vous ?

Physiquement, on est plus que cuits. Ce match contre Marck nous a tués, on le sent. On peut me raconter la messe, mais c’est comme ça. On a perdu Simon Petit, Demetz va être incertain, Delcuse est sorti aussi touché. Je vais jouer avec quoi, les 18 ? Je suis très déçu, surtout pour les gens, les dirigeants, le président qui se plient en quatre pour eux. On ne peut pas avoir ce genre d’attitude. Tu sors un mec, il s’en va, tu en sors un deuxième, il s’en va. Les mecs se croient où ? On n’est pas en 5e division. On va où là ? Je ne suis pas Mère Teresa ! S’ils n’aiment pas se faire rentrer dedans, ce n’est pas mon problème. Quand ça va, tout est beau et quand ça ne va pas, il faut encore dire que tout est beau ! Ils se sont sabordés tout seuls !

Les mecs se croient où ? On n’est pas en 5e division. On va où là ?

Ce n’est pas fini, il reste un match…

Il reste un match, mais on va aller à Dunkerque avec qui ? Si Dunkerque doit gagner impérativement, il va falloir que tu défendes. On peut avoir une balle de match, quand je vois notre état d’esprit aujourd’hui… Quand je vois la différence d’état d’esprit entre Grande-Synthe et aujourd’hui, je me pose des questions. Je n’ai pas de mots pour qualifier leur attitude et leur prestation.

Cela monte-t-il à la tête chez certains ? 

Je ne pense pas. Mais la prestation, les attitudes, les comportements, le savoir-être, ce n’est pas ça ! On est aussi tombé sur une bonne équipe qui aurait dû jouer le haut de tableau. On a demandé des choses mais ils n’ont pas respecté les consignes et on a joué comme on avait envie de jouer. Je suis vraiment très déçu. 

Vous aviez pourtant eu des occasions pour ouvrir le score puis pour égaliser ?

On a eu quelques situations mais pas assez, car il n’y a pas de mouvement. Il n’y a pas de mobilité, les mecs ne font pas les appels, certains pas les efforts. Je pense que l’on est au bout du rouleau. Il va falloir se reprendre la semaine prochaine si l’on veut espérer quelque chose.

Aurélien Finet
Crédit Photo : Kevin Devigne – Gazette Sports