FOOTBALL (F) : Une der au goût amer

football feminin amiens sc f vs puc 0029 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Punies dans le temps additionnel, les partenaires de Camille Merle terminent le championnat sur un revers.

« Telle une malchance qui se sera acharnée jusqu’au bout ! » Désabusée, Camille Merle semble pouvoir résumer la rencontre de l’Amiens SC sur la pelouse de l’AS Beauvais-Oise (2-1) en une seule phrase… Et la responsable technique amiénoise s’appuie sur ce « cruel dénouement » Un coup du sort qu’elle a un peu de mal à avaler.

Les filles ne méritaient pas cela ! Un partage des points apparaissait équitable

Camille Merle

« D’une relance presque anodine de Léa Tellier Bouazni contrée, les Beauvaisiennes se retrouvent en situation extrêmement favorable et parviennent à convertir ce dernier ballon en but… » S’offrant ainsi une victoire qui semblait inespérée.

« Les filles ne méritaient pas cela ! Un partage des points apparaissait équitable » confie Camille Merle. Si elle ne va pas jusqu’à dire que son équipe aurait pu s’imposer, la coach retient que ses joueuses ont « réussi à monopoliser le ballon durant toute la première période mais en demeurant inefficace offensivement » racontait la technicienne de l’ASC. Qui constate également que si son équipe est « revenue timidement des vestiaires, elle parvenait enfin à ouvrir le score, au terme d’un joli mouvement ponctué par Létuvé. »

football asc feminines porto kevin devigne gazettesports 39

But libérateur pour une troupe samarienne qui, soudainement, se prenait les pieds dans le tapis à l’entame du « money time » Un faux pas qui permettait à l’ASBO de se remettre en selle (1-1 ; 80e). Et de bousculer un rival néanmoins bien organisé, recroquevillé certes sur lui-même mais colmatant astucieusement les brèches éventuelles. « Jusqu’à ce que, enfin voilà » murmurait Camille Merle. Accordant à ce scénario catastrophe des similitudes avec une saison tout aussi fertile en rebondissements.

« S’il est encore trop tôt pour établir un bilan, d’autant qu’il nous reste encore deux aventures « coupe », force est toutefois de constater que nous n’avons pas vraiment été épargnées » soulignait-elle. Refusant cependant de se réfugier derrière ce triste constat. « Retenons les satisfactions, ces émotions que cet exercice a pu nous procurer » chuchotait-elle. Tout en définissant deux échéances printanières :

Dimanche, nous effectuerons un court déplacement jusqu’à Longueau afin de valider notre place en finale de la Coupe de la Somme

« Dimanche, nous effectuerons un court déplacement jusqu’à Longueau afin de valider notre place en finale de la Coupe de la Somme. Nous sommes également toujours en lice en coupe des Hauts-de-France. Deux compétitions à élimination directe qu’il serait souhaitable de bien négocier » lâche-t-elle. Le objectifs sont tout trouvés.Be

Beauvais -. Stade Pierre-Omet. AS Beauvais Oise bat Amiens SC 2-1 (0-0)
Arbitre : Mme Ludivine Mortaigne assistée de Mme Sophie Piquet et M. Maxime Benoit.

Bonne pelouse. Temps estival.

Fabrice Biniek
Crédit photo : Illustration Gazette Sports