AMIENS SC – Régis Gurtner : « Je prends toujours autant de plaisir »

football ligue 2 amiens sc vs nancy 037 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Avant la réception du Havre ce mardi soir, Régis Gurtner était en conférence de presse. Le gardien de l’ASC a fait un tour d’horizon des sujets entourant sa saison, celle de son club et son futur.

Rassuré après deux erreurs en quelques semaines ?

Oui, il y a toujours des moments compliqués dans une saison sur le plan individuel, comme l’erreur que je fais contre Dijon qui nous coûte un but. Des erreurs, on en fait toujours dans les matchs, des fois ça amène à un but. En mars, j’ai peut-être été un peu moins performant mais j’ai toujours une ligne de conduite et quand on travaille on est toujours récompensé. Je suis content qu’on ait ramené un bon point collectivement de Caen. En première mi-temps on a souffert, en deuxième on était mieux, et on méritait mieux.

J’ai de l’expérience, mais ça fait du bien à titre individuel, on sait toujours que notre poste est surtout basé sur l’aspect mental. Je suis assez armé, avec l’expérience et le vécu que j’ai pour tout de suite rebasculer sur autre chose. J’ai fait des erreurs et j’en referai, c’est malheureusement notre poste qui veut ça.

Le bilan de sa saison

Je suis plutôt content de ma saison à titre individuel. On n’a pas la mémoire courte, la dernière fois que je suis venu ici (en conférence de presse, ndlr) on était 19ème… On a réussi à sortir de cette zone-là, c’était l’objectif de prendre des points rapidement et de se mettre à l’abri de ces zones dangereuses. Collectivement, on a bien réagi.

On travaille bien avec les trois autres gardiens au quotidien et c’est important que ça rejaillisse sur le terrain.

ligue 2 football amiens sc vs nimes 045 leandre leber gazettesports
Auteur de deux erreurs récemment, dont une sans conséquence, Régis Gurtner a aussi enchaîné les parades et affiché un excellent niveau cette saison

Sa motivation

Je prends toujours autant de plaisir à être sur le terrain à essayer d’être le plus performant possible pour l’équipe, avec le sourire. J’ai 35 ans aujourd’hui, mais de belles années devant moi. J’ai toujours la même motivation à chaque match, parce que je sais la chance que j’ai de faire ce métier-là, avec beaucoup de plaisir et de passion. Beaucoup de jeunes rêveraient d’être à notre place, donc je sais d’où je viens et où je veux encore aller. Je me fixe toujours des objectifs au quotidien pour arriver là où on veut et être performant match après match. C’est une remise en question permanente, notre poste.

Un départ possible ?

Il me reste une année de contrat avec Amiens. Partir pour partir, non. Après, il y aura peut-être des opportunités, on ne sait pas. Je vais discuter en fin de saison avec les dirigeants pour voir le projet qui va être mis en place l’année prochaine. Je pense que tout le staff devrait rester, c’est important d’être sur une continuité, avec une équipe qui sera prête dès le début de saison.

Remonter en Ligue 1, un objectif ?

Oui ça peut, c’est dans ma tête, le club mérite d’être en Ligue 1, on sait l’impact que ça a pour l’ensemble de la région, pour les supporters. Et pour nous, c’est de beaux souvenirs et de belles années.

Son statut

Si je reste ici, je sais que le coach et le staff me font entièrement confiance. C’est pour ça que j’arrive à être performant. On est sur la même longueur d’onde. Je suis deuxième capitaine derrière Mateo (Pavlovic), c’est important d’avoir cette confiance du coach.

Sur le poste de gardien, je pense qu’il doit y avoir un n°1 et un n°2, je pense que ça doit être clair. Mettre les gardiens en concurrence, je pense que ça les met plus en difficulté qu’autre chose.

C’est important de vraiment poser les bases en préparation avec un effectif quasiment au complet.

Ce qu’il manque pour rejouer les premiers rôles

De bien débuter une saison. C’est important de vraiment poser les bases en préparation avec un effectif quasiment au complet. Il y a des joueurs de grande qualité mais le groupe a tardé à se former. Aujourd’hui, on est un vrai groupe, c’est pour ça qu’on arrive à avoir des résultats. C’est important de créer quelque chose en préparation, et pas que sur le terrain.

Les choses se mettent en place en préparation, les règles de vie, la façon de voir le jeu de l’équipe, on est passé au bout d’un moment. Ces choses ont mis du temps à se mettre en place.

Un sentiment de gâchis ?

Il y a peut-être un peu de regrets, mais il y a quelques mois, on parlait de sauver le club, il ne faut pas oublier ça, parfois ça se joue à des détails et on a réussi à se sortir de là. Il y a 4 mois, on parlait de National, donc c’est un moindre mal. Quand on voit Nancy qui va sans doute descendre en National, on sait que ce sont des choses qui peuvent arriver donc on est contents d’avoir pris nos distances avec la zone dangereuse

football ligue 2 amiens sc asc dijon gazettesports kevin devigne 72
Il est important de bien finir à la Licorne pour se mettre le public avec soi et repartir sur de bonnes bases la saison prochaine

L’importance de performer à la maison

On veut faire plaisir à nos supporters pour les 2 matchs qu’il nous reste ici.

On sait que ça va être important la saison prochaine parce qu’on a mal commencé à domicile cette saison.

On a envie que tout le monde nous pousse, qu’il y ait du monde au stade et pour cela, on veut faire du spectacle, être efficace et gagner des matchs. Et ça part de cette fin de saison pour fidéliser le public. On a envie que tout le monde nous soutienne et que les tribunes soient pleines comme durant les années de L1. On a besoin de ce 12ème homme, même si on peut comprendre que les supporters aient été déçus par le début de saison. Mais en deuxième partie de saison, on a donné ce qu’on avait à donner.


L’avis de Philippe Hinschberger

Globalement, Régis a été bon, il nous a sauvé pas mal de buts, même s’il a pris quelques buts casquettes. C’est bien qu’il ait fait 2-3 arrêts à Caen, il nous a fait deux petites dingueries, sur les matchs d’avant. Mais on a plus envie d’en rire, ça semble un peu bizarre, mais un gardien peut faire des erreurs aussi. Mais c’est un bon gardien, il nous a vraiment fait du bien.

Pour la saison prochaine, on est en réflexion. Mettre Régis en concurrence, ce n’est pas une bonne idée. La question, c’est avec quel numéro 2 on repart, Yo (Thuram, ndlr) est en fin de contrat, les jeunes sont un peu tendres. Oui, Régis repartira numéro 1 la saison prochaine.


Ligue 2, 34ème journée

Mardi 19 avril, 20h, Stade Crédit Agricole La Licorne : Amiens SC (10ème, 42 pts) – Le Havre AC (6ème, 47 pts)

Le groupe amiénois : Gurtner, Thuram – Nojo Fofana, Opoku, Pavlovic, Xantippe, Lomotey, Sy, Mendy – Benet, Lachuer, Lusamba, Zungu – Arokodare, Akolo, Bamba, Badji, Dossevi


Propos recueillis par Morgan Chaumier, avec Julien Benesteau
Crédits photos : Léandre Leber / Kevin Devigne – Gazette Sports