VOLLEY (F) : Mine déconfite pour le LAMVB

volleyball lamvb vs marcq en baroeul (reynald valleron) (16)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

À Valenciennes, Longueau – Amiens a tenté de faire de la résistance. En vain.

« Nous ne bataillons pas dans la même cour ! » Sans détour, Clément Bévilacqua ne se défile pas, au lendemain du revers du Longueau Amiens Métropole VB sur le parquet de Valenciennes (3-0). Avec lucidité, le responsable technique samarien analyse une confrontation où le suspens fut de trop courte durée. « Une attitude apparaît révélatrice. Mon homologue n’a usé qu’à deux reprises seulement des temps morts. Je n’ai pu en faire de même, malheureusement. »

Valenciennes est très solide

Clément Bévilacqua

Clément Bévilacqua est conscient que son équipe n’avait pas les « arguments pour espérer déstabiliser une formation toujours concernée par l’accession » Juste regrettait-il d’avoir vu ses joueuses « plus en réaction » que soucieuses d’espérer prendre la main.

« Il convient de se rendre à l’évidence, Valenciennes est bien une équipe très solide, avec des joueuses expérimentées. Je le rappelle : nos objectifs en début de saison étaient différents. Ils le sont restés d’ailleurs... » Clément Bévilacqua en profite au passage pour souligner que celui du LAMVB a été atteint. Et même « brillamment ».

volleyball lamvb vs marcq en baroeul (reynald valleron) (73)

En roue libre depuis quelques semaines déjà, les partenaires de Leïla Loubard ont néanmoins fait preuve de « vaillance, de ténacité, d’abnégation mais les rêves les plus fous, de succès, se sont très vite dissipés » acquiesçait le coach amiénois. Retenant toutefois que ses protégées étaient parvenues, au début de chaque manche, à soutenir la comparaison. « Insuffisant cependant pour déstabiliser » une équipe nordiste sereine, convaincue qu’il n’y aurait qu’à appuyer sur l’accélérateur pour se mettre hors de portée.

« Elles ne sont pas en haut du classement par hasard ! » souriait encore Clément Bévilacqua, tout en analysant une rencontre, au final, à sens unique. « Toute prestation apporte son lot d’enseignements. Celle-ci ne dérogera donc à cette règle. »

Encore deux matchs…

Et le responsable technique longacoissien va d’ailleurs avoir le temps de scruter les moindres détails de cette confrontation : « l’équipe bénéficie d’une petite pause. Notre prochaine échéance est prévue le 1er mai à La Fère, avant d’en terminer huit jours plus tard avec la réception de la réserve de Harnes »

L’heure sera alors au bilan, ainsi qu’à une projection vers une nouvelle saison en Nationale 2. Une aventure que Clément Bévilacqua, même s’il se trouvera sous d’autres cieux, ne manquera pas de suivre à distance.

  • VALENCIENNES. Salle du Fort-Minique. Valenciennes VB bat Longueau Amiens Métropole VB 3-0

(25-17 en 24’, 25-19 en 27’, 25-14 en 22’) Arbitres : M. Kara assisté de Mme Wibaux.

  • LAMVB : Chloé Gadiou, Samantha Carreel, Julie Cadart, Leïla Loubard, Florence Leclère, Blandine Popek, Kessie Couvert Dumesny, Stela Vukasovic, Léa Canlers.

Fabrice Biniek
Crédit photos : Reynald Valleron Gazette Sports