FOOTBALL : L’AC Amiens (b) retombe dans ses erreurs

football aca (b) vs marcq en baroeuil gazettesports reynald valleron (5)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Encore une fois capable d’inquiéter son adversaire, la réserve de Beauvais, l’ACA (b) a chuté sur son incapacité à gérer les coups de pieds arrêtés défensifs, 5-3.

L’AC Amiens (b) n’apprend pas de ses erreurs. C’est et cela restera le thème majeur de cette saison. Car encore une fois, l’équipe de Yohane Moreira s’est donné le droit d’espérer, et a finalement dû céder sur ses faiblesses récurrentes. Cela partait certes mal avec un but beauvaisien sur un centre claqué par le portier amiénois sur un isarien pour l’ouverture du score (1-0, 10′). Les Samariens sont d’abord un peu sonnés mais reviennent dans le match, bien aidé par un synthétique aidant à produire du jeu et donc plus compatible avec les qualités de cet effectif. Sur une mauvaise relance du gardien des locaux, Moreira anticipe, intercepte, élimine le gardien et marque (1-1, 27′). À la pause, l’ACA est dans le match, même si leurs adversaires « avaient quand même la possession du ballon, ils conservaient un peu mieux que nous qui avons plus procédé en contre », admet le coach amiénois.

Mais en seconde période, patatras, un coup de pied arrêté, côté droit, mal dégagé, revient au niveau de la demi-lune et un crochet plus tard, un Isarien vient redonner l’avantage aux siens (2-1, 53′). Mais les visiteurs ne désarment pas, Benoudren perce dans l’axe, sert Moreira entre ses deux défenseurs excentré sur la droite d’un petit ballon par dessus. Ce dernier égalise d’une demi-volée petit filet opposé (2-2, 60′). Mais de nouveau, un coup-franc, direct, cette fois, fait mouche pour Beauvais (3-2, 65′). Qui prend un peu l’ascendant à vingt minutes du terme, après une percée dans l’axe et une frappe repoussée sur le poteau, reprise au second ballon pour conclure (4-2, 70′).

football aca (b) vs marcq en baroeuil gazettesports reynald valleron (20)
Déjà buteur la semaine passée, Yohane Moreira a encore fait le travail en inscrivant un doublé et en provoquant un pénalty. Insuffisant, malgré tout…

C’est un « coup derrière la tête » mais, pourtant, sur un coup franc offensif, Moreira trouve un bras beauvaisien et Teurki transforme le pénalty (4-3, 80′). L’espoir est permis mais sur un corner, une mauvaise relance du gardien amiénois permet aux locaux de s’offrir le plat du pied qui redonne un break d’avance (5-3, 87′). C’est donc une nouvelle défaite marquée par, encore et toujours, par des coups de pied arrêtés défensifs défaillants.

« À chaque fois, après nos buts, les 5 à 10 minutes derrière on n’est pas concentrés et on retombe dans nos erreurs », regrettait ainsi Yohane Moreira. Il expliquait toutefois cela par la fatigue « parce qu’on avait environ 50% des joueurs qui jeûnait. Ça a dû jouer sur l’état physique et les efforts. » Une fatigue qui a pour conséquence de n’être « plus rigoureux et d’occasionner des fautes dans des zones où il ne faut pas. » Malgré ces explications, cela reste « un peu frustrant », notamment au regard d’une « bonne première mi-temps, intéressante. » Mais quand « marquer trois buts à l’extérieur contre une équipe du milieu de classement ne suffit pas pour arracher au moins un nul, c’est compliqué… »


AS Beauvais (b) – AC Amiens (b) : 5-3 (1-1)

Buts Amiens : Moreira (27′, 60′), Teurki (80′ s.p.)

AC Amiens (b) : Ibakombo – Bekka, Tientcheu Nzeupe, Teurki, Gabert – Benoudren, Midagov – Nkounkou, El Fanity, Mavoungou – Moreira

Entrants : Conte, M’Buta, Sylla


Morgan Chaumier
Crédit photos : Reynald Valleron (archives) – Gazette Sports