FOOTBALL (F) : L’Amiens Porto… enfin !

gazettesports amiens porto mérignies 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En disposant de l’Olympique Mérignies (1-0), les demoiselles du tandem Hacène Kichou / Karim Arzalai ont connu les joies du succès cette saison. Une juste récompense.

Au fil des échéances, la perspective de goûter aux joies d’un succès cette saison apparaissait s’amenuir. « Tout le mérite en revient à ce groupe extraordinaire de détermination, de ténacité », confiait, la voix un peu tremblante, Hacène Kichou. Dès le coup de sifflet final qui entérinait ainsi une victoire aux dépens de l’Olympique Mérignies (1-0) La première de la saison…

Et ce moment dont rêvaient les coéquipières d’Ophélie Vaquier, Margaux Louchet l’a métamorphosé en réalité. En se jouant de la vigilance de l’ultime rempart nordiste à la demi-heure de jeu (1-0) « Il s’agit d’une belle récompense. Cette équipe se révèle être exemplaire au cours d’un exercice très compliqué. Elles n’ont jamais baissé les bras… » avouait le responsable technique de l’Amiens Porto.

Il s’agit d’une belle récompense. Cette équipe se révèle être exemplaire au cours d’un exercice très compliqué. Elles n’ont jamais baissé les bras… 

Hacène Kichou

Ayant suffisamment retrouver ses esprits afin d’analyser cette confrontation, aimé par un léger accent perfectionniste qui le caractérise : « Nous aurions pu nous mettre à l’abri, donner de l’ampleur à ce score. Nous avons bénéficié de deux belles opportunités, sans parvenir à les concrétiser » admettait-il. Ravi, soulagé que cette maladresse « malheureusement chronique » ne se soit révélé préjudiciable. Comme souvent.

« Finalement qu’importe, les demoiselles essaieront d’être plus vigilantes la prochaine fois. L’essentiel est acquis. Certains pourront, oseront affirmer que cet enthousiasme peut apparaître démesuré. Souligneront que nous avons dominés un autre compagnon d’infortune. Mais croyez moi, accumuler les désillusions reste psychologiquement éprouvant. Et à l’image de cet effectif, je m’impatientais (rire) » argumentait-il encore. Avant de rejoindre un effectif qui prenait (bien) soin de célébrer cette « perf ».

gazettesports amiens porto merignies 3

Tout sourire également, « Capt’ain » Ophélie Vaquier n’avait résisté à l’idée de se laisser gagner par cette euphorie communicative. « L’équipe n’a jamais démérité et demeurait d’ailleurs sur des prestations encourageantes. Sans que le résultat ne lui soit favorable. Opposées à un adversaire qui nous précédait, également fixé sur son sort, nous ne souhaitions pas nous « prendre les pieds dans le tapis ». Surtout devant notre public. Une fois encore, les filles ont su donner le meilleur d’elles-mêmes.» précisait-elle, la gorge sensiblement nouée par l’émotion.

Une fois encore, les filles ont su donner le meilleur d’elles-mêmes

Ophélie Vaquier

La tête dans les étoiles, l’intéressée la conservait néanmoins (bien) sur les épaules : « Triompher nous apporte du baume au cœur. Maintenant, il est important de poursuivre sur notre lancée » indiquait celle qui, aux côtés de ses partenaires, débutera un nouveau parcours du combattant. Ainsi l’Amiens Porto évoluera « sans pression » dans l’antre d’un Calais Grand Pascal, sérieux prétendant à l’accession. Avant de se rendre à Valenciennes, d’entrevoir une double confrontation avec l’AS Beauvais Oise puis d’en terminer à Bousbecque FCF. « Que des adversaires du Top 5 » murmurait Ophélie Vaquier, d’un ton espiègle.

  • AMIENS. Stade du Grand Marais. Amiens Porto bat Mérignies OL 1-0 (1-0)

Arbitre : Mme Deborah Coulon assistée de MM. Lenne et Leprêtre.

Bonne pelouse, temps ensoleillé mais frais.

But pour l’Amiens Porto : Margaux Louchet (29e)

  • AMIENS PORTO : Wacila Arhamouz ; Margaux Louchet, Flora Ranson, Lorie Vaquette, Clara Lebel, Emilie Bihare, Marcelle Ihmeling, Ophélie Vaquier, Laura Charnotet, Morgane Cletra, Charlotte Duriez, Camille Lefebvre, Eva Darty, Romane Dumay.

Fabrice Biniek

Crédit photo : Frédéric Charnotet (Amiens Porto)