ROLLER-HOCKEY – Renaud Crignier : « On va pouvoir se concentrer sur le quart de finale »

hockey sur roller ecureuils vs greenfalcons (reynald valleron) (7)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la victoire lors du derby, l’entraîneur-joueur des Ecureuils Renaud Crignier et Sacha Foure nous ont donné leurs ressentis.

Les Ecureuils enregistrent une dernière victoire qui leur permet de valider la première place de la poule. Un match globalement maîtrisé selon Renaud Crignier : « C’est un match plutôt correct. On a eu du mal à rentrer dedans. C’est le genre de match compliqué à jouer, on joue le dernier et ça peut être difficile de mettre du rythme ». Un peu surpris au début de la rencontre (1-2, 4′), les Ecureuils ont réussi à se reprendre (3-2, 6′), notamment défensivement, « On a été cueillis un peu à froid mais je trouve qu’on a fait un match appliqué. On a plutôt bien défendu sur des situations compliquées. On n’a pas pris de buts en infériorité et c’est plutôt une bonne chose ». Les Amiénois ont notamment réussi à ne pas concéder de buts sur une phase durant laquelle ils ont dû défendre à deux contre quatre (7-3, 37′). Une infériorité bien gérée, comme nous explique Renaud Crignier : « c’est une bonne phase, surtout que derrière on enchaîne encore 2’30 de quatre contre trois et on ne prend toujours pas de but ».

On a été cueillis un peu à froid mais je trouve qu’on a fait un match appliqué.


Une ambiance de derby présente dans les gradins et sur le terrain mais l’entraîneur amiénois tient le même discours qu’après le match aller : « Avant qu’on descende en N1, Pont-de-Metz on ne les avait jamais joués en 20 ans donc il n’y a pas de passif. C’est juste un derby au sens géographique, mais il n’y a pas vraiment d’animosité. Ce sont des jeunes en face, ils se donnent, c’est bien ce qu’ils font mais qu’ils soient derniers ou premiers c’est un match comme les autres ».

Alors que l’objectif annoncé était de finir premier de la poule, les Ecureuils ont dû attendre le dernier match pour valider cette première place. Une saison un peu en dents de scie mais l’objectif est atteint : « aujourd’hui je voulais surtout gagner pour finir premier. On va pouvoir se concentrer sur le quart de finale. On aura l’avantage du terrain en quart de finale et en demi-finale au minimum. Ça a été dur mais on a réussi à finir premier de la poule. Je voulais essayer d’être premier sur les deux poules pour être sûr d’avoir l’avantage du terrain en finale mais Bordeaux est devant nous. Ça a été compliqué mais ça fait aussi trois ans qu’on n’avait pas fait une saison complète ».

Ça a été compliqué mais ça fait aussi trois ans qu’on n’avait pas fait une saison complète


Une « pause » de 3 ans qui a eu un impact nous explique Renaud Crignier : « On n’a pas forcément de fatigue physique mais on a tous pris trois ans. Avant le covid quand on était invaincu sur 14 matchs, on avait tous trois ans de moins. Ce n’est pas une question de physique sur l’instant, on a juste pris de l’âge et nos gros joueurs c’est ceux qui sont un peu plus âgés, donc ça joue aussi. On est prêt, tactiquement on est plutôt cohérent, donc là on a 3 semaines pour bosser, avant de partir jouer contre Saint Médard ».

Des play-offs qui débuteront le 9 avril pour les Écureuils et c’est une équipe ambitieuse qui se présentera en play-offs nous confie Sacha Foure :  » Là on est vraiment soudés pour les play-offs. Avec le covid ça fait un petit moment qu’on n’a pas joué de play-offs et ça fait plaisir de pouvoir les rejouer. C’est super important pour nous, parce qu’on a toujours envie de remonter en Élite. C’est un vrai objectif pour tout le monde dans l’équipe. C’est victoire ou rien. »

14ème journée de National 1 :
Écureuils d’Amiens – Greenfalcons de Pont-de-Metz : 9-4 (5-2)

Buteurs Amiens : Renaud Crignier (x3), Jeremy Hard (x2), Clément Crignier, Hugo Bacquet (x2), Sacha Foure

Deparis Maxime

Crédit photo : Reynald Valleron GazetteSports.fr