BASKET-BALL – Frédéric Domon : « On a défendu dur et ça a fait la différence »

basketball ascbb amiens roncq gazettesports kevin devigne 24
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En signant une quatrième victoire consécutive, l’ASCBB poursuit sa course au maintien.

Alors que la fin de saison approche et que tous les matchs coûtent cher, l’ASCBB recevait Roncq (4ème). Une nouvelle fois les Amiénois ne se sont pas laissés impressionner par une équipe mieux classée qu’eux.

basketball ascbb amiens roncq gazettesports kevin devigne 71

Les Picards prennent le contrôle du match dès l’entame. Porté par un Joël Muamba agressif et saignant en attaque, l’ASCBB mène 11-2 à 4’35 de la fin du premier quart temps. Roncq, maladroit, même proche du panier, parvient tant bien que mal à scorer. Les Samariens terminent le quart temps en tête (17-8). Roncq fait un début de second quart temps tonitruant. Avec une adresse retrouvée, les Nordistes réduisent l’écart mais Amiens reste devant. Malheureusement, alors qu’il monte au contre, Joël Muamba se blesse à l’épaule et quitte le terrain (7’50, 21-18). Amiens, en difficulté, voit les Roncquois repasser devant à 6 minutes de la mi-temps (22-24). Amiens a des difficultés à scorer sur ce quart temps et la blessure de Joël Mumba, en forme sur le début du match, n’arrange rien. À 3’15 de la fin du second acte, Florent Ramseyer sort de sa boîte et remet son équipe sur les rails. Les Picards parviennent à reprendre l’avantage en fin de quart temps malgré deux lancers francs pour Roncq au buzzer de la mi-temps (32-31). 

Au retour des vestiaires, Amiens ne tarde pas à creuser l’écart. Clavel Ndema Moussa sonne la charge pour les locaux. Apres un 2+1 réussi, il réalise une bonne séquence défensive. Avec un apport considérable en attaque et en défense le jeune amiénois permet aux siens de prendre 8 points d’avance après 5 minutes dans le troisième quart temps (42-34). Roncq a du mal à suivre dans ce troisième acte, alors qu’ils n’ont inscrit que trois petits points depuis le début du quart temps, les visiteurs voient leurs adversaires en inscrire dix. Mené par un Clavel Ndema Moussa très présent dans tous les compartiments du jeu et un Florent Ramseyer plus adroit qu’en début de match, les Picards finissent le troisième acte en tête (55-42).

basketball ascbb amiens roncq gazettesports kevin devigne 08


Le quatrième quart temps est parfaitement maîtrisé par les hommes de Frédéric Domon. Toujours très impliqués en défense, les Samariens ne concèdent que deux points durant les 6 premières minutes du quart temps, alors que de l’autre côté du terrain l’attaque continue de bien tourner (65-44). Roncq tente tout de même un run en fin de match mais les locaux, à l’abri, s’imposent finalement 67-55 et enregistrent une nouvelle victoire.

Quatrième victoire consécutive et une perte pour la fin de saison.

Malgré la belle victoire, la soirée n’est pas parfaite pour les Amiénois. En effet, blessé dans le deuxième quart temps, Joël Muamba risque de manquer la fin de saison. Autre point noir la possible absence de Florent Ramseyer pour le prochain match. Pénalisé par les fautes techniques, le capitaine de l’ASCBB risque de manquer comme nous l’explique Frédéric Domon : « Je suis content mais je suis triste aussi parce que Joël risque de manquer la fin de saison. Il fait beaucoup de choses quand il est sur le terrain. Si on doit se passer de lui sur cette fin de saison, il faudra que les autres joueurs prennent leurs responsabilités. Ça risque d’être compliqué pour le prochain match, Florent Ramseyer sera sûrement absent à cause des fautes techniques et sans Joel également ça devrait être difficile. Mais l’objectif est toujours le même. »

J’ai gagné ma place comme ça dans le temps. J’ai su saisir ma chance et c’est comme ça que ça se passe

Frédéric Domon

Des absences préjudiciables pour la formation amiénoise, mais l’entraîneur amiénois reste tout de même positif : « Le but c’est que le prochain joueur step up. Les absents ont tort. Je l’avais déjà dit la dernière fois avec la blessure de Baptiste Noé. Il y a des joueurs qui ont su se montrer à ce moment-là et qui ont gagné leur place. J’ai gagné ma place comme ça dans le temps. J’ai su saisir ma chance et c’est comme ça que ça se passe. À eux de profiter de cette malchance pour saisir l’opportunité. Je préférais avoir tout le monde à disposition mais les absences sont un fait donc on doit faire avec. »

Après la belle prestation de son équipe, le tacticien amiénois est revenu sur ce qui a fait la différence sur ce match : « La clé c’est la défense. On a défendu dur et ça a fait la différence. C’est ça la clé. La défense c’est la base de tout, si tu défends dur tu peux te permettre d’avoir des trous d’air en attaque. Quand tu ne défends pas et que tu ne mets pas dedans en attaque ça fait mal aux dents. »
Une débauche d’énergie en particulier en défense que Clavel Ndema Moussa représente parfaitement. Percutant et efficace durant le troisième quart temps, le jeune joueur picard a encore une fois brillée par sa grosse débauche d’énergie : « Moi mon rôle avec Stéphane (ndlr : Stéphane Noé, coach adjoint) c’est d’essayer de canaliser l’énergie de certains. Pour certains c’est encore dans le désordre. On n’est pas des magiciens on ne peut pas tous changer d’un coup de baguette magique donc il faut continuer à travailler. Clavel commence à mettre les choses dans l’ordre. Il a épuré son jeu il fait des choses très intéressantes. Les autres doivent faire la même chose et ils sont capables de le faire. » prévient le technicien picard.

En enchaînant une quatrième victoire consécutive, l’ASCBB continue de rêver au maintien. Mais malgré les victoires rien n’est fait et Amiens devra encore batailler lors du déplacement à Chauny.

19ème journée NM3 :
ASCBB – US Roncq
67-55 (17-8 ; 32-31 ; 55-42 ; 67-55)

Effectifs ASCBB : Goubet M ; Nyangasa Y ; Yahiaoui B ; Meulemeester D ; Ramseyer F ; Boinet E ; Ndema Moussa C ; Dicko S ; Muamba J ; Reinert B

Deparis Maxime

Crédit photo : Kevin Devigne