FOOTBALL (F) : Dur apprentissage pour l’ESC Longueau

gazette cambrai longueau 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Opposées à l’un des (sérieux) prétendants à l’accession, les demoiselles d’Estelle Boëtte ont vécu un calvaire

« Un ton en dessous… Pourquoi s’efforcer à trouver une quelconque explication lorsque cela est une évidence ? Nous n’avions pas les armes pour rivaliser avec Cambrai. Il suffit de l’admettre voilà tout ». En quelques mots, dénués cependant d’amertume, Estelle Boëtte brosse un bilan criant de vérité. « Nous sommes parvenus à leur tenir tête durant un quart d’heure » avant que ne débute un chemin de croix pour l’ESC Longueau (10-0).

 Les filles n’ont jamais renoncé, animées par l’envie de poser le ballon

Estelle Boëtte

« Nous n’affichons pas les mêmes prétentions dans ce championnat. Pour autant, de telles confrontations, aussi compliquées soient-elles, nous permettent de progresser. C’est assurément ce qu’il convient de retenir de ce déplacement. Sans oublier l’accueil chaleureux que nous a réservé notre hôte » mentionnait encore la responsable technique longacoissienne. N’osant s’attarder sur le scénario d’un duel qui s’est très rapidement, « trop rapidement » révélé à sens unique.

Recherchant des motifs de satisfaction, Estelle Boëtte soulignait la « ténacité d’un groupe déterminé à faire bonne figure ». Un contexte très particulier surtout que le dénouement était vite apparu prévisible. « Les filles n’ont jamais renoncé, animées par l’envie de poser le ballon. Elles auraient très bien pu « balancer » tous azimuts afin d’éviter cette correction qui, au final, est la leur. Elles se sont abstenues à cela et cette attitude me fait très plaisir. »

gazette longueau

Une débauche d’énergie que les partenaires de Tiffany Quillet risquent de devoir privilégier, accentuer même lors de la prochaine échéance. Où elles se dresseront devant les réservistes du RC Lens.

« Le hasard du calendrier a décidé que nous croisions les deux ténors de ce championnat dans la foulée. Cela évite aussi de gamberger » confiait, d’un ton espiègle et nullement désabusé, Estelle Boëtte. Rappelant qu’elle n’avait pas coché ces rendez-vous sur son tableau de marche. Raisonnablement. « J’espère que ces sorties prépareront au mieux notre escapade printanière à Gauchy. Un adversaire qui, sans lui faire offense, se révèlera plus à notre portée .» En attendant donc des jours plus cléments.


  • CAMBRAI. Stade Amérique. Cambrai Amérique OM bat ESC Longueau 10-0

Gazon synthétique. Temps ensoleillé.

Arbitre : M. Petitprez.

  • ESC LONGUEAU : Keltoum H’Saina ; Camille Biolet, Maëva Damis, Louane Meuk, Victoria Engrand, Emeline Caillaux (cap), Clara Tournelle, Tiffany Quillet, Saida Abdou, Asrah Boinamri, Oissula Miradji, Megg Schmuck, Inès Joly.


Fabrice Biniek

Crédit photo : Aurore Delépine (ESC Longueau)