FOOTBALL (F) : L’Amiens SC fait « bonne figure »

football feminin fc porto amiens f vs amiens sc f 006 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Malgré la défaite, les coéquipières de Léa Tellier Bouazni cherchent à « positiver » en cette fin de championnat.

Camille Merle avait encouragé à l’union sacrée à l’occasion de la délicate réception de Calais Grand Pascal (0-3). Si les partenaires de Léa Tellier Bouazni ne sont pas parvenues à atteindre leur but, faire trébucher l’actuel leader de Régionale 1, elles ont néanmoins laissé apparaître un « séduisant visage » aux dires de leur responsable technique.

« Les trois « C » que nous avions pris soin de déterminer, à savoir courage, combativité et couleurs, ont été respectés à la lettre. Nous étions conscientes de la difficulté de ce rendez-vous. Opposées à une formation qui caracole en tête de ce championnat, qui n’a jamais dissimulé son désir de regarder plus haut, je dois avant tout féliciter notre prestation collective » indiquait, sitôt le coup de sifflet final, Camille Merle. Saluant ainsi la « solidarité » dont son groupe venait de faire preuve. Et avant qu’elle ne se remémore une confrontation où « certains faits de jeu attisent encore des regrets »

Les trois « C » que nous avions pris soin de déterminer, à savoir courage, combativité et couleurs, ont été respectés à la lettre

Camille Merle

Ainsi s’attardait-elle sur cette frappe « anodine », se logeant (pourtant) au fond des filets d’une malheureuse Clémence Poiteaux. Coup du sort qui compliquait – un peu plus encore – la tâche d’amiénoises déjà à courir après le score. « Notre naïveté nous a été préjudiciable, surtout face à un tel rival. A 0-2, prétendre s’imposer devenait très compliqué. Pour autant, les filles ont continué à jouer, à se créer des opportunités. »

A l’image de cette intrusion de Léa Tellier Bouazni dans la surface de réparation calaisienne et dont l’intervention laisse encore le staff local pantois. « Je ne vais pas polémiquer sur cette action. Cependant, le doute subsiste. Je ne suis pas convaincu que tout ceci soit licite » confiait Camille Merle. D’autant que « sur la contre-attaque », l’Amiens SC s’inclinait de nouveau.

football feminin fc porto amiens f vs amiens sc f 040 leandre leber gazettesports

« C’est ainsi. Néanmoins, je continue de considérer ce résultat un peu sévère. Certes, Calais Grand Pascal a brillé par son réalisme mais, j’ose le répéter, les filles n’ont jamais démérité. Une envie de bien faire dont il convient de s’inspirer pour les échéances à venir » soulignait-elle. Comme pour chercher à dissiper cette atmosphère qui pèse actuellement sur son groupe. Un effectif qui « vit bien » mais demeure en proie au doute. Tel celui de valider au plus vite son maintien : « C’est notre objectif à court terme afin que l’on puisse évoluer l’esprit beaucoup plus tranquille » mentionne, du bout des lèvres, Camille Merle.


COMPLEXE SPORTIF Emile Guégan. Calais Grand Pascal bat Amiens SC 3-0

Gazon synthétique. Temps ensoleillé.

Arbitre : M. De Biasio assisté de MM. Rose et Joli


Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber (Gazettesports)