LES GOTHIQUES : Une dernière remplie d’émotions à Gap

hockey ligue magnus gothiques amiens aigles nice gazettesports kevindevigne 46
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour la dernière avant le début des play-offs, les Gothiques d’Amiens s’inclinent en prolongation sur la patinoire de Gap, au terme d’un match fermé. L’attention du match était tournée vers Lucas Savoye.

Cette fois-ci pas de retard à l’allumage. Les Amiénois sont bien dans leur match, même si ce sont les Gapençais qui font le jeu. Lucas Savoye prend place dans la cage pour le dernier match de sa carrière en championnat, après avoir annoncé sa retraite. Le gardien picard s’interpose à plusieurs reprises pour écarter le danger. Il répond notamment bien présent sur un powerplay des locaux (10’12). Les Rapaces dominent en terme de volume de tirs, mais manquent d’efficacité dans le dernier geste. Tandis qu’à l’instar d’un shoot de Baazzi (15’30), les Gothiques se montrent dangereux en transition. Ils font le dos rond dans leur défensive et réussissent à préserver leur cage à la fin du tiers, malgré plusieurs tentatives de Julien Correia.

Le match se débloque

Les débats sont toujours aussi équilibrés. Aucune équipe ne parvient à prendre le dessus. À la demi-heure de jeu, Lorraine se procure une bonne opportunité, mais encore une fois le cerbère d’Amiens veille au grain. Et à force de pousser, les Gapençais sont récompensés. Dimitri Thillet récupère un palet dans sa zone défensive, se projette vers l’avant, profite de l’appel d’un coéquipier pour fixer le gardien et ouvrir le score (31’37 : 1-0). Ce but débloque le match, puisque la réaction des Gothiques est immédiate. Taavi Tiala est bien placé dans le slot à la réception d’un centre de Leclerc (32’17 : 1-1). Le temps fort d’Amiens se poursuit, puisque Langlais est sanctionné pour la seconde fois de la période (32’58). Le portier des locaux, Julian Junca se sort de cette situation non sans mal. Une dernière tentative de Correia est bien stoppée par son vis-à-vis (39′).

La prolongation bascule en faveur des locaux

Encore une fois, le gardien picard est le plus en vue dans la partie. Le jeu est plus décousu. La décision tarde à venir. Il faut attendre les 6 dernières minutes de la partie pour voir Amiens prendre les devants. Junca fait d’abord l’arrêt de la botte, mais Lopachuk remet dans l’axe pour Plagnat qui fusille la cage (53’48 : 1-2). À cinq minutes du terme, les Samariens bénéficient d’une situation de supériorité. Mais dans leur zone offensive, Pearce se rend coupable d’une charge contre la bande trop appuyé (55’42). À quatre contre quatre, Bruche touche le poteau. Et alors que Julien Correia vient de refaire son retour sur la glace, le Gapençais envoie un gros tir du poignet au fond du filet pour l’égalisation (56’45 : 2-2). Ça chauffe en fin de partie dans la zone défensive des Gothiques, mais le score en reste là au terme du temps réglementaire.

En prolongation, Gap a les plus belles chances. Sur un trois contre un, Alex Prissaint marque le but décisif pour donner la victoire aux locaux (62’28 : 2-3).

Les Amiénois s’inclinent pour le dernier match de la saison régulière. Lucas Savoye est élu homme du match. Une belle récompense. Le gardien remplaçant d’Amiens est applaudi par toute la patinoire de l’Alp’Arena qu’il connait bien.

Gap – Amiens : 3-2 [(0-0)(1-1)(1-1)(1-0)]

Buts pour Amiens : Tiala assist’ Leclerc 32’17 ; Plagnat assist’ Lopachuk 53’48 ;

Buts pour Gap : Thillet 31’37 ; Correia assist’ Bourgeois 56’45 (SN) ; Prissaint assist’ Thillet et Gutierrez 62’28 ;


Julien Benesteau 
Crédit photo (archive) : Kevin Devigne – Gazettesports.fr