FOOTBALL (F) : Un derby sans lauréat…

football feminin fc porto amiens f vs amiens sc f 015 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Au terme d’une confrontation cadenassée, ambassadrices de l’Amiens Porto et de l’Amiens SC se sont quittées dos à dos.

L’image apparaissait saisissante. Au sourire d’une formation locale, visiblement satisfaite de ce partage des points, contrastait le regard (parfois) hagard d’une troupe de l’Amiens SC qui semblait espérer mieux. « Les filles demeurent dans la continuité de leur prestation face à Calais Grand Pascal. Où elles ne s’étaient inclinées que dans le temps additionnel (1-2). S’appuyant de nouveau sur un schéma tactique privilégiant un « bloc bas », nous sommes parvenues à tenir en échec nos « voisines » analysait Hacène Kichou.

Je n’oserais affirmer que l’on se contente de peu, mais dans notre situation, éviter la défaite se révèle être déjà une victoire !

Hacène Kichou (Amiens Porto)

Evoquant un résultat qui lui convenait donc à merveille : « Voici encore quelques semaines, nous enchaînions les désillusions. Au match aller, nous avions même pris le bouillon (7-0). Je n’oserais affirmer que l’on se contente de peu, mais dans notre situation, éviter la défaite se révèle être déjà une victoire ! »

Et si les demoiselles de l’Amiens Porto continuent à courir après un premier succès cette saison, leur sortie dominicale traduisait « la progression d’un effectif toujours aussi impliqué ». Bien que son avenir en Régionale 1 demeure scellé.

football feminin fc porto amiens f vs amiens sc f 033 leandre leber gazettesports

« Il faut savoir l’accepter, c’est ainsi. Nous connaissions la difficulté de ce challenge. La vérité du terrain nous a trop souvent été défavorable » pestait le responsable technique local. Convaincu également que « l’absence de pression engendre aussi une meilleure prise de risque ! » Ainsi, animées « principalement par la notion de plaisir », les partenaires d’Ophélie Vaquier ont certes pliées sans finalement ne jamais rompre. Se découvrant même « de belles opportunités », entre autre par une remuante Chloé Letocart.

Rencontre « fermée » où l’Amiens SC affichait une « réelle maîtrise » comme le reconnaissait Hacène Kichou, sitôt le coup de sifflet final. « Elles ont certes monopolisé le ballon mais, pour autant, se montrer extrêmement menaçantes. »

Je ne vais pas commencer à me cacher derrière mon petit doigt ou de quelconques excuses mais cette saison demeure compliquée, notamment en terme d’effectif.

Camille Merle (Amiens SC)

Des propos auxquels donnait écho son homologue Camille Merle, le visage plus fermé cependant : « Nous n’avons pas su faire sauter ce verrou, trouver la faille dans ce groupe bien recroquevillé. Les filles ont tenté, recherchant en vain la solution. Je ne vais pas commencer à me cacher derrière mon petit doigt ou de quelconques excuses mais cette saison demeure compliquée, notamment en terme d’effectif » mentionnait celle qui se refusait à se lamenter sur son sort. « Nous démarrons un nouveau cycle. A un noyau de cinq joueuses aguerries sont venues se greffer de jeunes pousses en quête d’expérience, de maturité » précisait Camille Merle.

football feminin fc porto amiens f vs amiens sc f 010 leandre leber gazettesports

Dont les objectifs se définissent (aujourd’hui) par une « place dans les cinq premiers ». Un souhait qui s’apparente aussi tel un « pari sur l’avenir ». Projet décliné sur trois ans afin que « l’Amiens SC retrouve l’envie de regarder encore plus haut ».

Sans vainqueurs donc, ce derby « intra muros » offrait l’opportunités aux unes et aux autres de quitter alors l’enceinte du Grand Marais avec d’évidentes convictions. Sans devoir rester dans les mémoires, cette confrontation « amiéno-amiénoise » aura donc encouragé à cela, sans malgré tout (pouvoir) dissiper toutes les zones d’ombre. Un moindre mal néanmoins.


  • AMIENS. Stade du Grand Marais. Amiens Porto et Amiens SC 0-0 (0-0)

Arbitre : M. Bachevilliers assisté de MM. Thery et Tytgat.

Pelouse grasse. Temps ensoleillé.

AMIENS PORTO : Wacila Arhamouz ; Flora Ranson, Ophélie Vaquier (cap), Marcelle Ihmeling, Camille Lefebvre, Emilie Bihare, Margaux Louchet, Laura Charnotet, Lorie Vaquette, Chloé Letocart, Charlotte Duriez, Morgane Cletra, Romane Dumay, Eva Darty.

AMIENS SC : Clémence Poiteaux ; Lou Audegond, Emma Bettens, Audrey Blairet, Jennifer Létuvé, Mallory Vlieghe, Inès Karaoun, Pauline Floury, Maurine Sicard, Sofia Bennia, Camille Martin (cap), Naya Cadasse, Tahra Houmir.


Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazette Sports