HOCKEY SUR GLACE : Bis repetita pour Amiens face à Anglet

hockey ligue magnus gothiques amiens hormadi anglet j2 gazettesports kevin devigne (8)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Au lendemain d’une éclatante victoire contre Anglet, Amiens a remis ça avec cinq buts et un blanchissage.

Présents hier, Jérémie Romand et Skylar Pacheco ne sont pas sur la feuille de match. Mais les Gothiques accueillent le retour de Dan Gibb et le renfort du jeune Yaniss Moktari. Tandis que les Basques font confiance à Leo Bertein pour garder la cage en lieu et place de Florian Hardy, malheureux la veille.

Comme la veille, le Letton Emils Gegeris est le joueur le plus dangereux pour Anglet. Jesper Öhrvall et Yaniss Moktari se procurent les plus belles chances pour Amiens en ce début de match, mais les Angloyes vont avoir droit à un gros temps fort. En supériorité numérique (6’25), ils pensent ouvrir le score sur une action où le palet flirte avec la ligne de but, mais le visionnage de la vidéo par le corps arbitral sourit à Henri-Corentin Buysse (7’36). Néanmoins, la pression sur son but ne retombe pas, et il doit s’employer pour empêcher Tarantino de marquer et repousse une tentative de la bleue de Garcia. Amiens a laissé passer la tempête et fait preuve d’efficacité en zone offensive grâce à ses recrues. Jesper Öhrvall inscrit un but magnifique au terme d’un une deux avec Alexandre Boivin (14’32 : 1-0). Dans la minute suivante, Donát Szita nettoie la lucarne de Bertein et fait le break (15’33 : 2-0). À la pause, les Gothiques mènent de deux buts.

Amiens déroule…

Les Amiénois gèrent parfaitement leur avance au retour des vestiaires. La défensive limite les espaces et mis à part une tentative de Vasilev (24’14), les Basques ne parviennent pas à prendre des tirs en bonne position. En plus de bien défendre, les Picards se montrent encore une fois adroits devant le but. Joey West, bien trouvé sur la gauche du but, trouve la jambière du gardien, qui perd ses appuis sur l’action et se retrouve au sol. Une position dont les attaquants vont profiter, puisque Szita hérite de la rondelle derrière le but et transmet à Sabatier de l’autre côté qui n’a plus qu’à conclure (25’45 : 3-0). Les Angloyes ne baissent pas les bras, mais ils n’arrivent décidément pas à tromper la vigilance de Buysse (26’30 et 27’16). Même quand la défense samarienne fait des erreurs, comme ce palet trouvé par Vasilev dans le slot à la demi-heure de jeu, le cerbère s’en sort. Ce n’est pas une infériorité numérique qui va changer la donne (33’40), bien au contraire car Amiens trouve le moyen de marquer. Les deux meilleurs pointeurs de l’équipe, Lopachuk et Boivin s’échappent en transition. Le premier sert parfaitement le Canadien, qui réalise par la suite un numéro pour dribbler le gardien (34’38 : 4-0). Sûrement le but du chaos. Les Gothiques sont en pleine confiance et déroulent avec un nouveau but inscrit par Spencer Naas (37’09 : 5-0). Il reste encore un tiers-temps…

… et contrôle la fin de match

Les Basques ont la tête dans les patins et ça se sent. Garcia et Pons filent rapidement s’assoir sur le banc, de quoi donner près de 4 minutes à jouer en supériorité aux Amiénois. Le score n’évolue pas pendant cette séquence. Par la suite, Buysse frustre encore Hrehorcak et Tarantino en face à face. Dans la foulée, Elgin Pearce est sanctionné de dix minutes de pénalité pour méconduite (48’48). À nouveau en powerplay, les Gothiques sont proches de reproduire le score du match d’hier. En fin de partie, l’homme du match, Sabatier trouve le poteau, mais le score en reste là.

Amiens réalise une bonne opération en récoltant six points sur six face à Anglet, avant d’accueillir la lanterne rouge, Briançon mercredi.


Amiens – Anglet : 5-0 [(2-0)(3-0)(0-0)]

Buts Amiens : Ohrvall assist’ Boivin et Lopachuk 14’32 ; Szita 15’33 ; Sabatier assist’ Szita et West 25’45 ; Boivin assist’ Lopachuk 34’38 INF ; Naas assist’ Baazzi et Tiala 37’09 ;


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr