FOOTBALL – David Suarez : « On a des équipes qui ont une véritable identité »

football gambardella amiens sc rc lens gazettesports (12)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Au cœur d’une saison où les résultats sourient, David Suarez, coach des U19 et co-entraîneur des U18 engagés en coupe Gambardella, souhaite néanmoins mettre l’accent sur d’autres aspects que la seule compétition pour valoriser le travail de la formation amiénoise.

La saison des U19 de l’Amiens SC se passe bien ?

On est dans une saison où l’on est déjà très heureux de retrouver les jeunes après la crise sanitaire. Le centre de formation a aujourd’hui des bons résultats, mais on est surtout sur le développement du jeune. On essaie de faire avancer les jeunes vers l’équipe première. En U19, c’est une catégorie charnière, avec cette génération 2003-2004-2005, on essaie de composer tous les week-ends des équipes performantes. C’est intéressant.

On voit que les bons résultats en U19 ont lieu dans un moment où l’équipe première fait de plus en plus appel aux jeunes issus du club. Cela montre une véritable dynamique au sein du club autour de la formation ?

On est sur une dynamique lancée par la montée en L1 du club et de la visibilité acquise pendant ces trois années en L1, d’un projet du centre de formation qui a maintenant 6 ans et qui est performant en termes d’infrastructures et de moyens. Il y a un projet vidéo, un accompagnement du jeune sur le plan socio-éducatif, un travail et une rotation du staff sur les groupes de travail d’entraînement. Et on a des équipes, maintenant, qui ont une véritable identité, des valeurs. Cela fait plaisir à voir. Au-delà des résultats, ce sont surtout des comportements très positifs des joueurs en formation.

On sait que c’est très difficile d’amener des joueurs dans ds groupes professionnels, que ce soit en L2 ou en L1. On essaie de tout faire pour gommer les petites imperfections. C’est un club qui avance dans le domaine de la formation et qui met en place des choses pour le développement de ces jeunes. Après, on est forcément heureux quand ces bons comportements entraînent des victoires qui entraînent du plaisir de jouer ensemble, de défendre le maillot, d’avoir une identité de jeu. Je pense que c’est plus important que les positions au classement qui sont, en formation, secondaires.

football ligue 2 amiens sc vs niort 018 leandre leber gazettesports
Joueur des U19 de David Suarez au moment de l’arrêt des championnats en 2020, Matthéo Xantippe est désormais membre à part entière du groupe de Philippe Hinschberger, preuve de la dynamique de la formation de l’ASC

Aujourd’hui, on peut aussi se féliciter que des jeunes jouent en équipe première, que des 2000 touchent à l’équipe première et des 2003-2004 sont en équipe réserve. Il y a des passerelles entre les équipes, c’est super intéressant pour les jeunes.

On peut tout de même dire que les résultats valident le travail fait en amont ?

C’est aussi mettre au cœur de la formation du jeune l’aspect compétition. En U19, on va commencer à rentrer dans l’expertise de la préparation de match sur les deux jours du vendredi et du samedi. Sur des choses qui sont inhérentes à ce qui va leur être proposé plus haut. On veut faire la bascule vers le monde senior, donc, bien sûr, la compétition est un outil d’évaluation pour le jeune. Qui doit être au service de la formation.

Alors, les résultats, c’est souvent la conséquence de bons comportements d’une génération de jeunes. Et là, ils ne gagnent pas toujours, mais ils sont engagés et investis dans ce qu’ils font et ça fait plaisir à voir que ce soit les U19 mais aussi les U17 et la N3 qui joue de plus en plus jeune. L’objectif, c’est d’amener des jeunes qui sont prêts avec leur gros sac à dos, un diplôme scolaire, parce que c’est aussi l’année du bac, donc si on arrive à gagner sur les deux terrains, c’est super.

La Gambardella, c’est aussi une aventure à part très positive cette saison ?

Oui, ça donne une dynamique, ce sont des matchs de coupe, des matchs couperets. On a réuni les staffs U17 et U19, on travaille en binôme avec le coach des U17, John Devignon, avec qui on se partage les tâches. Les staffs, aussi. C’est super intéressant de travailler là-dessus. On se rapproche d’un objectif du club d’essayer de faire un parcours et d’amener cette génération 2004-2005-2006, surtout 2004, derrière une quête commune, avec de l’adrénaline. C’est le rêve de tous les jeunes joueurs qui vont faire une belle carrière de faire un bon parcours en Gambardella.

C’est super intéressant de pouvoir travailler sur une catégorie U18 avec le staff des U17. Les jeunes sont encadrés par plusieurs coachs, on a des ressentis différents mais un discours club uni. C’est un parcours d’unité et d’engagement qui, bien sûr, pimente un peu la saison de formation.

Le côté gestion des émotions, c’est super important.

Vous parliez de plaisir, quand ça se passe bien comme c’est le cas jusqu’ici, un moyen d’amener de la bonne humeur ?

Exactement, cela amène de véritables émotions positives. On a suivi particulièrement le parcours des pros en Coupe de France, aussi. C’est une énergie positive, ce sont des émotions qu’ils vivent ensemble, c’est une qualif, de l’adrénaline. On va essayer de donner le maximum.

Il y a aussi des éléments qui montrent comment le joueur réagit au mode couperet de la coupe, dans un mode qualification directe. Il y a le côté gestion des émotions, c’est super important.

Un petit mot sur le tirage au sort. Ajaccio a la maison, c’est un tirage qui vous plaît ?

C’est toujours agréable de recevoir parce qu’on s’est déplacé trois fois. Maintenant, je vous dirai que c’est un bon tirage le jour où on sera passé. C’est la phrase facile, mais étant de Bastia, je connais un peu le centre de formation d’Ajaccio qui travaille très bien.

C’est une bonne chose, ça nous changera un peu de la poule du Nord dont on a l’habitude. Ce sera un bon match entre deux clubs à forte identité avec de l’engagement et du caractère. Hâte d’y être mais avant, je vais penser qu’il y a deux matchs de championnat (l’entretien a été réalisé avant les victoires 3-0 à Lille et 4-3 contre Feignies des U19 en championnat, ndlr). Avec John Devignon, on a hâte de s’y pencher, mais on ne se met en mode Gambardella que la semaine du match.


Morgan Chaumier

Crédits photos : DR / Léandre Leber – Gazette Sports