FOOTBALL : L’AC Amiens (b) sans trembler

football regional 2 amiens aca b reserve balagny gazettesports kevin devigne 34
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Grâce à un Azeddine Lallaigui auteur d’un quadruplé, l’AC Amiens (b) a remporté le match qu’il fallait contre Balagny, 5-1.

Ce n’est pas forcément dans des matchs comme celui là que le maintien peut se gagner, mais c’est aussi là où il peut se compliquer. Il fallait donc impérativement profiter de ce match en retard contre le dernier pour recoller au bon wagon. Avec une équipe largement renforcée par des retours de blessure de joueurs de l’équipe première, les locaux ont tout de suite pris le taureau par les cornes. La première mèche est pourtant allumée par Mbappé, parti à la limite du hors-jeu mais qui ne trouve pas le cadre. Dans la foulée, néanmoins, les Amiénois commencent à donner le ton. Darius est lancé dans le dos de la défense sur son côté droit, fixe mais tergiverse trop et trouve un défenseur sur la trajectoire de son ballon, devant le but vide, pour la nouvelle recrue, arrivée de Gennevilliers, Rahali (3′).

football regional 2 amiens aca b reserve balagny gazettesports kevin devigne 30
Reidjy Darius a réussi son match, mais n’est pas parvenu à l’agrémenter d’un but, perdant ici son duel avec Baras

Et finalement, la deuxième était la bonne. Sur un bon ballon dans la profondeur de Villier, Ettaibi se présente face au gardien, le fixe et sert Rahali qui pousse le ballon au fond des filets (1-0, 11′). Et le break ne se fait pas attendre. Trouvé sur la gauche d’une ouverture lumineuse de Darius, Ettaibi est encore à la passe, un centre en direction du second poteau, pour Lallaigui qui conclut d’une magnifique reprise de volée (2-0, 13′). Bien lancés, les Samariens ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Mais sont plus à la peine à la finition. Lallaigui élimine à l’entrée de la surface pour s’ouvrir un duel avec le portier visiteur, Baras, mais sa tentative est trop axiale (17′). Puis, servi en retrait par Ettaibi, l’avant-centre amiénois décroisait trop sa reprise (19′). Au second ballon sur un corner, c’est M’Vila qui voyait sa reprise contrée (21′) avant une nouvelle énorme occasion. Darius s’échappe côté droit, se présente face à Baras et tente sa chance, mais le gardien balanéen détourne sur la base de son poteau (30′).

C’est sur cette occasion et l’impression que l’avantage amiénois aurait pu être bien plus large que se termine ce temps fort. La suite de la mi-temps est plus poussive. Même s’il comprend qu’« on ne peut pas forcément maintenir 45 minutes à haute intensité sur des transitions off, transitions def », Yohane Moreira regrettait tout de même à l’issue du match « une baisse de régime ». Mbappé est même à deux doigts de défier Thoris, mais Villier, éliminé au début de l’action revient bien pour contrer la frappe isarienne (38′). La seule opportunité amiénoise de ce dernier quart d’heure est à mettre à l’actif d’Ettaibi, bien lancé par M’Vila, mais qui ne trouve pas le cadre (39′). La pause est donc sifflée sur ce score de 2-0 acquis dès le début du match, en faveur de l’ACA (b).

Lallaigui tue le match

football regional 2 amiens aca b reserve balagny gazettesports kevin devigne 78
Azeddine Lallaigui a été l’homme fort de l’ACA (b) en inscrivant un quadruplé, dont 3 buts en 4 minutes

Yohane Moreira remobilise alors ses troupes à la mi-temps pour « repartir et entamer à fond les 15 premières minutes » de la seconde période. « Ils ont bien écouté, c’est ce qu’ils ont fait », se réjouit le coach amiénois. C’est d’abord imprécis, dévissé (47′) ou dans le petit filet extérieur (48′), puis sauvé devant la ligne par Nater sur une belle action menée par Ettaibi (51′). Enfin, lancé côté gauche par Benoudren, Darius s’infiltre et sert Lallaigui qui bute sur le portier balanéen (54′). Et finalement, après cette mise en chauffe progressive, Lallaigui trouve la mire sur un ballon en profondeur de Benoudren. Si sa frappe paraît anodine, elle passe sous le ventre de Baras et vient mourir au fond des filets (3-0, 58′). Une petite déconcentration remet toutefois Balagny dans le match, sur un ballon perdu, Mbappé centre à ras de terre pour Mveguere qui, laissé un peu trop seul, peut ajuster Thoris (3-1, 59′). L’espoir est néanmoins de courte durée. Lallaigui, en grande forme, coupe au premier poteau un centre de Bekka pour redonner trois buts d’avance à son équipe (4-1, 60′). Et d’une frappe sèche, il tue le match quelques instants plus tard (5-1, 62′).

La suite de la rencontre est plus tranquille, les Amiénois se contentant de gérer cet avantage, sans se mettre en danger. Tout au plus peut-on alors dénombrer une frappe non-cadrée de Lallaigui (74′), un bon centre devant le but de Darius que personne ne parvient à couper (83′) et une frappe à côté de Gabert (90’+1). Et on ne laisse rien ou presque aux visiteurs qui doivent se contenter d’une reprise difficile de Demeyer qui passe au-dessus sur coup-franc (85′). La victoire, 5-1, est donc sécurisée. Cela permet à l’AC Amiens (b), à défaut de gagner des places, de revenir à hauteur de l’Amiens Porto et à 2 points de Marcq (b), soit totalement dans la course pour se maintenir en R2.

Un succès notamment acquis grâce à un « Azeddine Lallaigui qui nous fait du bien. On sait qu’il peut être efficace. » Depuis son retour, il a en effet disputé 3 matchs, dont les 2 premières victoires amiénoises, avec la bagatelle de 6 buts inscrits sur les 7 de son équipe. Pour autant, Yohane Moreira restait partagé sur la finition de son équipe. Certes, il reconnaissait que ses joueurs ont « eu quelques occasions qu’on n’a pas concrétisées » mais soulignait que « la concrétisation est arrivée au bon moment. » Et saluait « l’état d’esprit » des siens.

football regional 2 amiens aca b reserve balagny gazettesports kevin devigne 44
Yohane Moreira était un coach satisfait à l’issue de cette victoire

C’est donc une rencontre qui, si tout n’a pas été encore parfait, satisfait amplement le technicien samarien : « On a plutôt maîtrisé l’ensemble du match même si la deuxième partie de première mi-temps est un peu moins satisfaisante en termes de qualité. Je trouve qu’on a fait une bonne entame de match, la première demi-heure. J’avais aussi une équipe de meilleure qualité et plus expérimentée que d’habitude parce qu’il y a eu beaucoup de retours de blessure. Ça s’est plutôt bien passé. » Dans le détail, il se réjouissait que son équipe ait su « leur poser beaucoup de problèmes sur les côtés, avec le jeu en profondeur avec les petits jeunes qui n’ont pas hésité à se libérer. » Reste à confirmer lors des deux derniers matchs de la saison régulière, contre Breteuil puis Nogent.


AC Amiens (b) – US Balagny : 5-1 (2-0)

Buts : Rahali (11′), Lallaigui (13′, 58′, 60′, 62′) pour Amiens ; Mveguere (59′) pour Balagny

AC Amiens (b) : Thoris – Bekka, Villier, Binet, Mbengue – Gabert, M’Vila – Darius, Ettaibi, Rahali – Lallaigui

Entrants : Benoudren, El Fanity, Moreira


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports