TENNIS DE TABLE : Trop court pour les Amiénois

bs6i2715
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’année 2022 débutait par l’ultime rencontre de la phase aller du championnat de Pro B pour les pongistes amiénois. Et défaite sur le fil pour les joueurs d’Arnaud Sellier, 2/3.

De retour après son absence sur les deux dernières rencontres, Jesús Cantero (55) affrontait Florian Bourrassaud (97). Et come back fracassant pour l’Espagnol qui donnait rapidement le ton avec un premier set nettement remporté, 11-4. Plus en difficulté sur la seconde manche, l’Amiénois s’inclinait 7-11 avant de rebondir par une victoire 11-5. De nouveau rudement mis à l’épreuve par son adversaire, Cantero ne réussissait pas à renverser la tendance et cédait par 7-11. Après s’être véritablement arraché sur chaque point, l’Amiénois rendait finalement les armes à la belle, 9-11. Les Messins empochaient ainsi le premier point, 0/1.

Tomi Lakatos (52) prenait la suite de la partie face à Esteban Dorr (68). Bien que souvent légèrement en tête, l’Amiénois ne parvenait pas à se détacher suffisamment et ne concluait qu’après de nombreuses frayeurs, 14-12. Au second set, c’était cette fois le Messin qui prenait rapidement l’avantage avant que Lakatos ne comble l’écart pour à nouveau s’imposer de justesse, 12-10. Un écart néanmoins trop important à l’entame de la troisième manche et l’Amiénois s’inclinait 7-11. À l’inverse, Dorr remontait progressivement l’écart créé par Lakatos et s’offrait lui aussi une dernière chance à la belle, 10-12. C’est enfin le Messin qui concluait cette seconde rencontre de l’après-midi avec une victoire 6-11. Les visiteurs prenaient alors un dangereux avantage à la pause, 0/2.

Comme très souvent, il incombait à Grégoire Jean (74) de remettre les siens sur de bons rails, en se mesurant cette fois à Diogo Chen (56). Très serré, le premier set voyait le Lorrain sortir vainqueur, 11-13, et les choses n’allaient pas en s’arrangeant pour l’Amiénois qui s’inclinait 5-11 sur la deuxième manche. Jean entamait alors une révolte au troisième set avec une courte victoire 11-9. Une performance rééditée sur la manche suivante alors que l’Amiénois était mal embarqué, 11-9. Et la révolte sonnée par Jean allait à son terme avec une belle brillamment remportée, 11-5. Les pongistes amiénois reprenaient alors un peu de souffle avec ce premier point, 1/2

Tomi Lakatos (52) faisait alors son retour sur la scène avec Florian Bourrassaud (97). La partie débutait sous de bons auspices pour l’Amiénois qui enchaînait les points jusqu’à s’imposer 11-5 au premier set. Lakatos tenait alors son rythme de croisière et poursuivait de la même façon à la manche suivante, 11-5. Le match entre les deux joueurs était donc rapidement bouclé avec une troisième victoire de l’Amiénois, 11-7. Les locaux égalisaient ainsi et poursuivaient la soirée à la belle, 2/2

De nouveau, le double amiénois était composé de Grégoire Jean (74) et Jesús Cantero (55). Face à eux, Diogo Chen (56) et Esteban Dorr (68) pour le dernier match de cette journée. Et les Samariens prenaient l’avantage dans cette partie avec un premier test set remporté d’une courte tête 11-9. La seconde manche était à l’image de la précédente avec une victoire maîtrisée, 11-7. Léger accrochage au moment de boucler la rencontre, Metz prenant le troisième set en main pour s’imposer 9-11. Et les Lorrains poussaient la partie jusqu’au plus loin avec une nouvelle victoire 7-11. Et ce sont finalement les visiteurs qui accrochaient le dernier point de cette phase aller, 8-11.




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr