NATATION : Week-end fructueux pour l’AMN

Natation Meeting National Des Hortillons 2020 Gazettesports Coralie Sombret 7
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Si l’Amiens Métropole Natation n’a pas forcément trusté les titres de champions de France, on a souvent vu ses représentants sur les podiums.

Avec 30 engagements, difficile de faire beaucoup mieux que le bilan de 10 podiums et 2 titres réalisé par l’Amiens Métropole Natation à Montpellier pour ces championnats de France un peu particuliers, disputés en grand bassin en pleine période de petits bassins, avec notamment des championnats du monde dès cette semaine pour un certain nombre de nageuses et nageurs présents.

Jeudi bronzé, vendredi plus calme

Ainsi, le jeudi annonçait la couleur. D’un côté, Roman Fuchs, revenu à un très bon niveau, prenait la tête du 400 NL jusqu’à la mi-course avant de rétrograder quelque peu, mais de conserver le bronze, de justesse. Et Emma Terebo, nouvelle sociétaire du club s’entraînant également à l’INSEP, touchait du même métal sur le 50 dos. De l’autre côté, un Mewen Tomac en phase de préparation des Mondiaux et donc pas à son maximum, qui se contentait d’osciller pendant toute la finale du 200 dos entre deuxième et troisième place, pour finalement marquer cette première journée d’un triplé en bronze.

Notons que durant cette journée, Hugo Sagnes s’est hissé en finale B du 400 NL, tout comme Enzo Tesic, record personnel à la clef, sur 100 papillon, où Thomas Le Pape a également réalisé son meilleur chrono.

Le vendredi fut moins faste. Certes, il y eu trois finales, mais Thomas Le Pape, sur 200 brasse et Emma Terebo, sur 50 papillon, battait déjà leur record personnel pour terminer respectivement 5ème et 8ème. Seul Mewen Tomac obtenait une breloque, mais sans forcer, là encore, glanant l’argent derrière son rival Ndoye Brouard, devant lui tout du long de ce 100 dos.

Un samedi bien occupé

La machine se relançait en revanche au cours d’une grosse journée de samedi, où un seul des engagements du jour se transformait finalement en non-partant. Et pour une fois, pas besoin de Mewen Tomac, absent du 200 NL, pour collectionner les médailles. La grande réussite avait pourtant bien lieu sur cette distance. Non seulement Hugo Sagnes et Clément Mallet étaient finale C, avec un record personnel pour ce dernier, comme pour Nathan Hudan, du reste. Mais plus encore assistait-on à un double podium amiénois. Roman Fuchs oscillait tout du long de la finale entre deuxième et troisième place pour finalement aller chercher l’argent tandis qu’Enzo Tesic, 5ème à la mi-course, avalait Maxime Grousset puis Jordan Pothain pour aller chercher le bronze à 1 centième de l’argent.

Natation Meeting National Des Hortillons 2020 Gazettesports Coralie Sombret 25
Enzo Tesic (ici à gauche) et Mewen Tomac (au centre) sont les deux nageurs s’entraînant avec Mathieu Neuillet à avoir ramené des médailles de Montpellier, 6 au total.

Durant la même journée, l’AMN connaissait deux autres finales. Et si Thomas Le Pape ne pouvait faire mieux que 6ème sur 400 4N, après être revenu fort sur la dernière longueur, Emma Terebo allait chercher à la fois une nouvelle breloque, en argent cette fois, mais également un record personnel sur 100 dos. Enfin, Clément Mallet allait chercher une autre finale C, en 50 papillon, tandis qu’Emma Terebo ne disputait pas la finale B du 50 NL pour laquelle elle s’était qualifiée.

Un dimanche en forme d’apothéose

Mais le meilleur était pour la fin. Il ne manquait plus qu’une chose, les titres, qui venaient donc au dernier moment. Sans la concurrence de son seul adversaire crédible sur la distance, Mewen Tomac remportait sans peine l’or sur le 50 dos, partageant notamment le podium avec un visage connu, Jérémy Stravius. Mais surtout, il faisait de même sur 200 4N, réalisant également son meilleur chrono, dans le sillage du médaillé olympique suisse Jérémy Desplanches, finalement quelques dixièmes plus rapide, mais pas en lice pour le titre national.

Et ce 200 4N était particulièrement riche pour l’Amiens Métropole Natation puisqu’il permettait au club picard de particulièrement s’illustrer avec un doublé, Enzo Tesic, qui avait échangé de place avec Tomac pendant tout le long de la finale, prenant en effet l’argent et un record personnel, n’échouant que de très peu à passer sous la barre des 2 minutes, performance réalisée jusqu’ici par seulement 5 nageurs français. Et sur cette même distance, n’oublions pas Thomas Le Pape, en finale B avec son meilleur chrono. Enfin, niveau amélioration du chrono, la 12ème du clan amiénois sur ces 4 jours venait du 100 NL, avec Clément Mallet qui filait en finale C, alors que Roman Fuchs se contentait d’une finale B qu’avait renoncé à disputer Enzo Tesic.

Notons qu’avec ces 10 breloques, l’Amiens Métropole Natation fait bien mieux qu’à Chartres en juin dernier, malgré la perte de Maxime Grousset, certes dans un contexte fort différent.


Morgan Chaumier

Crédit photo : Coralie Sombret (archives) – Gazettesports