BASKET-BALL – David Haleine : « Si je n’avais pas démissionné, j’aurais été viré au bout de 2 ou 3 matchs »

Basketball Ascbb – Bco Beauvais (reynald Valleron) (3)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

David Haleine, ancien coach de l’ASCBB, est revenu sur les propos de Florent Ramseyer lors de son interview et a tenu à donner sa version des faits.

L’ex-entraineur, qui a démissionné lors de la pré-saison, a tenu à clarifier certains propos tenus par Florent Ramseyer
Pour commencer, David Haleine a rappelé que les joueurs avaient conscience qu’il se trouvait dans une posture délicate, « ils connaissaient très bien ma situation dans le club, et que de toute façon, si je n’avais pas démissionné, j’aurais été viré au bout de 2 ou 3 matchs. » Après avoir quitté le club, le coach avait notamment évoqué un manque de soutien de la part des joueurs“je n’ai pas ressenti une réelle envie chez certains joueurs, de continuer avec moi. »

Il a également mis en avant le manque de moyens dont bénéficiait l’équipe pour jouer en N3 tandis que : « aujourd’hui les moyens pour recruter sont là », et l’ASCBB a d’ailleurs réussi à se renforcer. Un recrutement qu’il jugeait nécessaire pour évoluer en N3, un point sur lequel lui et l’actuel entraineur de l’ASCBB se retrouvent, « Un jeune joueur évoluant en R2 c’est compliqué pour lui de jouer en N3 la saison suivante et d’ailleurs Fred pense la même chose ». En effet, Frédéric Domon a souvent mis en avant la jeunesse et l’inexpérience de son effectif.

J’ai joué 8 saisons en N2 et 5 en N3 et pas en tant que coupeur de citrons, donc je pense que cela mérite un minimum de respect.

Il est également revenu sur l’arrivée de Florent Ramseyer à l’ASCBB, « Concernant Florent, lorsque je l’ai recruté tout le monde me disais que je faisais une erreur, on m’a même dit « c’est un bon joueur mais il est ingérable ». »
Il a également précisé que lui aussi avait de l’expérience en tant que joueur, « je n’ai certes pas le vécu de Fred Domon, mais j’ai joué 8 saisons en N2 et 5 en N3 et pas en tant que coupeur de citrons, donc je pense que cela mérite un minimum de respect. » 

L’ancien entraineur a tout de même tenu souhaité le meilleur à son ancien club, « Je finirai par une note positive car c’est dans mon ADN j’espère de tout mon cœur que l’ASCBB et Longueau se maintiendront, c’est important pour notre développement. »

Propos recueillis par Aurélien Finet avec Deparis Maxime

Crédit photo : Reynald Valleron Gazettesports.fr