ROLLER-HOCKEY : Hiérarchie respectée lors du derby

roller hockey greenfalcons pont de metz ecureuils amiens gazettesports kevindevigne 151
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Écureuils, favoris lors de ce match, ont remporté cette confrontation face à des Green Falcons combatifs.

Deux équipes au parcours totalement différents s’affrontaient le soir du 4 décembre. D’un côté les Green Falcons qui vivent une saison compliquée et qui n’avaient toujours pas gagné un match. De l’autre, les Écureuils qui n’ont que deux objectifs, terminer premier de la poule et continuer à progresser en vue des play-offs.
C’était un donc un derby déséquilibré qui s’annonçait entre les Amiénois et les Messipontins. Des Écureuils qui se devaient de continuer sur leur lancée après leur victoire face à Maisons-Laffitte, et des Green Falcons en quête d’un premier succès qui n’avaient rien à perdre.

Les Green Falcons s’accrochent… puis lâchent prise

Début du match, cinquante secondes de jeu, et Renaud Crignier ouvre le score pour les Écureuils (0-1). Les visiteurs, qui rentrent parfaitement dans leur match, doublent la mise sur un but d’Adrien Josse (0-2). Les Écureuils contrôlent le jeu mais les locaux, déterminés, mettent beaucoup d’intensité. Grâce à un gardien bien présent et une grosse débauche d’énergie les Green Falcons reviennent à une longueur sur un but en supériorité numérique d’Émilien Demaret (10′, 1-2). Une nouvelle infériorité numérique des Écureuils permet même à Florian Declerck d’égaliser à la 13e minute (2-2). Les choses s’accélèrent et les visiteurs font parler leur jeu offensif. En effet, les Amiénois réagissent vite et à la suite d’un bel enchainement, Renaud Crignier redonne l’avantage à son équipe (14′, 2-3). Une minute plus tard c’est Clément Crignier qui trouve le chemin du filet après que Pierre Defrance a feinté le gardien messipontin (15′, 2-4). Les locaux, ne voulant pas abdiquer, trouvent la solution et réduisent l’écart sur un nouveau but d’Émilien Demaret (16′, 3-4).

Les Écureuils favoris dans ce match contrôlent le palet et tirent beaucoup. Malheureusement pour eux et heureusement pour les Green Falcons, Paul Choteau, gardien messipontin, réalise de beaux arrêts. Mais la différence de niveau annoncée avant le match se fait ressentir et les Écureuils, bien décidés à rentrer aux vestiaires avec le plus d’avance possible, décident d’accélérer. Grâce à des tirs précis, ils marquent deux buts coup sur coup, le premier par Hugo Morien (19′, 3-5), le second sur une réalisation de Roman Lebret (20′, 3-6). Malgré ses efforts le gardien des locaux ne peut empêcher Adrien Josse de marquer à la 22e minute (3-7). Les Green Falcons qui viennent de subir une mauvaise passe, décident de mettre à nouveau beaucoup d’intensité pour finir la mi-temps. Alors qu’ils pressent leurs adversaires les Messipontins commettent une faute qui fait monter la tension entre certains joueurs avant de rentrer aux vestiaires.

Les Écureuils en maîtrise

Au retour de la pause, les visiteurs se procurent deux belles occasions de suite mais Paul Choteau les repousse avant de s’incliner sur une contre-attaque de Roman Lebret à la 28e minute (3-8). Les Écureuils continuent de pousser sur la cage messipontine, ce qui leur permet d’inscrire deux nouveaux buts en l’espace d’une minute. Dans un premier temps c’est Adrien Josse qui marque (29′, 3-9), et dans un second temps c’est Pierre Defrance qui lui emboîte le pas (30′, 3-10).

Les locaux réagissent et après une bonne combinaison de passes, Émilien Demaret trompe le gardien amiénois (30′, 4-10). Les Messipontins bien décidés à jouer jusqu’au bout, inscrivent un nouveau but sur une réalisation d’Anthony Josse à la 36e minute (5-10). Les pénalités tombent des deux côtés mais ce sont les Green Falcons qui en profitent et Pierre Caudron marque à la 39e minute (6-10).

Renaud Crignier déterminé à remporter ce match, ne laisse aucun espoir aux locaux. Après une attaque rapide et une belle assist, il vient inscrire un but (40′, 6-11) avant de réitérer la chose 30 secondes plus tard (6-12). Adrien Josse vient terminer ce match avec un but à la 49e minute (6-13). Les Ecureuils remportent donc un derby plus serré que prévu. En effet les Green Falcons, même si moins expérimentés, ont réussi à proposer du jeu et un esprit combatifs face à une équipe loin devant aux classements.

Prochain match pour les Green Falcons avec la réception des Rapaces de Reims le 11 décembre, tandis que les Écureuils se déplacent à Cherbourg le même jour.


Greenfalcons – Écureuils : 6-13 (3-7) 

Buteurs Green Falcons : E. Demaret (x3) ; F. Declerck ; An. Josse ; P. Caudron

Buteurs Écureuils : R. Crignier (x4) ; Ad. Josse (x4) ; C. Crignier ; H. Morien ; R. Lebret (x2) ; P. Defrance

Green Falcons : Choteau, Pereira, Scellier, An. Josse, Declerck, Dantan, Carpentier, Grimaux, Oudar, E. Demaret, Darrac, Caudron

Écureuils : Caron, Foure, R. Crignier, Ad. Josse, Morien, Detaille, C. Crignier, Ansel, A. Defrance, Bette, P. Defrance, Lebret, Hard, Bacquet


La rédaction

Crédit photo : Kevin Devigne Gazettesports.fr