AMIENS SC : Une victoire en patron

bs6i8875
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Dominateur durant l’ensemble du match, l’Amiens SC a sorti une prestation solide pour s’imposer 3-0 sur Dunkerque.

Le début de rencontre est pleinement amiénois. Badji se procure la première opportunité, dont Maraval s’empare sans souci (2′). Puis, sur un corner dévié par Mendy, Arokodare est seul face au gardien pour le fusiller à bout portant, mais envoie sa volée sur le portier dunkerquois (6′). La suite est un peu moins dangereuse, la seule frappe étant signée Gnahore au second ballon sur un corner repoussé, mais son tir est trop enlevé (18′).

Une bonne partie de la première demi-heure ressemble à cette action où Lusamba centre après un bon jeu à trois et voit Gene tout proche de couper (26′). Les Amiénois ne sont pas loin du compte mais peinent à trouver la dernier geste juste. Finalement, ce sera chose faite quand Lusamba trouve Gene bien seul sur la droite. Le jeune piston samarien a tout le temps pour ajuster son centre fort coupé à bout portant par Badji (1-0, 27′).

Dunkerque tente, Amiens tient

Dunkerque réagit immédiatement pour se procurer sa première opportunité mais la frappe de Brahimi sur un beau mouvement collectif n’inquiète pas Gurtner outre mesure (28′). Les locaux repartent de l’avant par Lusamba, intéressant dans la projection vers l’avant, qui trouve cette fois Arokodare, finalement surpris par le retour in extremis de Ba qui contre sa frappe en corner (34′), sur lequel, après un cafouillage, Gnahore trouve directement les bras de Maraval (35′).

Finalement, Amiens se fait un peu peur sur une percée de Majouga côté droit, dont la frappe angle fermé ne trompe pas Gurtner (36′), mais surtout sur une ouverture plein axe vers Rocheteau dont le bel enroulé fait briller Gurtner qui sort une superbe horizontale (43′). Au terme d’une première période globalement aboutie, Amiens mène logiquement, 1-0.

Akolo met Dunkerque au supplice

Dunkerque semble rentrer avec plus d’envie, mais après une tentative de loin manquée par Pierre (49′), une grosse occasion amiénoise refroidit les visiteurs. Sy centre en effet fort devant le but et Gene jaillit au second poteau. Après une première intervention de Maraval, le ballon lui revient dans les pieds mais, le corps dans une position pas idéale, il voit sa tentative s’écraser sr la transversale (50′).

S’ils laissent plus le ballon aux Nordistes, les Amiénois semblent plus tranchants, sans pour autant se procurer des réelles occasions. Tout s’accélère à un quart d’heure de la fin quand Trichard, depuis la gauche, trouve la tête de Rocheteau, qui bute de nouveau sur une incroyable horizontale de Gurtner (74′). Et dans la foulée, Lusamba lance Arokodare en profondeur, mais ce dernier, en face à face avec Maraval, ne pique pas assez son ballon pour tromper le portier nordiste (75′).

Finalement, Amiens fait le break grâce à Akolo. Servi par Badji, l’international congolais se retourne magnifiquement pour trouver un angle de frappe parfait et nettoyer la lunette (2-0, 81′). À la suite d’un une deux avec Akolo à l’entrée de la surface, Badji est même tout proche de tuer le match mais perd son duel avec Maraval (86′). Et finalement, sur un centre à ras de terre de Ciss, décalé par Akolo, Badji triple la mise de près dans le temps additionnel (3-0, 90’+2) S’il ne faudra pas oublier que Gurtner a dû sortir deux magnifiques parades pour maintenir les siens devant, c’est logiquement qu’un Amiens SC plutôt séduisant s’impose, 3-0. De quoi sortir de la zone rouge en attendant le match de Caen contre Auxerre.


Amiens SC – USL Dunkerque : 3-0 (1-0)

Buts : Badji (27′, 90’+2), Akolo (81′)

Amiens SC : Gurtner – Gene (Ciss 86′), Mendy, Pavlovic (carton jaune 46′), Fofana (carton jaune 83′), Sy – Gnahore (Gomis 90’+1), Benet (Lomotey 77′), Lusamba (Bamba 86′) – Arokodare (Akolo 77′), Badji

USL Dunkerque : Maraval – Thiam (carton jaune 84′), Gomis, Ba, Kouagba – Pierre (carton jaune 63′, Segbe Azankpo 77′), Kikonda (Dudouit 86′) – Majouga (Trichard 67′), Brahimi, Rocheteau – Tchokounté


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports