VOLLEY (F) : Le LAMVB, les pieds dans le tapis

gazette lamvb argenteuil 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Dans leurs « petits souliers », les partenaires de Julie Devaux ont enregistré un faux-pas face à Tremblay. Une défaite qui agace Clément Bevilacqua.

La pilule est toujours aussi difficile à digérer et Clément Bévilacqua n’en démord pas : « Ce revers concédé, à domicile, face à Argenteuil (2-3) se révèle être une grosse désillusion ! » Des mots contenus, maîtrisés qui ne parviennent cependant à masquer réellement la « frustration » du responsable technique du Longueau Amiens Métropole Volley. Mais ce faux-pas, sanctionnant l’inconstance des partenaires de Kessie Couvert Dumesny, ne semble pas le surprendre. Comme si le fait de se faire taper sur les doigts pendait au nez des Amiénoises.

« Certes, notre début de championnat apparaît fructueux avec quatre succès mais je dois admettre que la manière a parfois laissé à désirer. Je suis toujours intimement convaincu que cet effectif peut mieux faire. » Un degré d’exigence que Clément Bévilacqua « assume » et qu’il ne cesse d’encourager.  

Certains me définiront comme un insatisfait. Qu’importe. Je le réaffirme, excepté cet éclatant succès opposé à Cysoing, je suis resté sur ma faim à ce jour

Clément Bévilacqua

« Certains me définiront comme un insatisfait. Qu’importe. Je le réaffirme, excepté cet éclatant succès opposé à Cysoing, je suis resté sur ma faim à ce jour » mentionne l’intéressé. Se remémorant une confrontation dominicale qui ne lui a pas permis d’oser atténuer ces propos. « Une fois encore, l’équipe a joué par intermittence… Tantôt irrésistibles, les filles pouvaient aussi rapidement bégayer leur volley. Et ont laissé gentiment filer une feuille à portée de main. Personnalité qui semble, bel et bien, caractériser un groupe toujours aussi imprévisible. Malheureusement. Seule certitude, j’ironisais avant même le coup d’envoi sur notre générosité de cœur et cette habitude à relancer les mal classés. Je ne me suis pas trompé ! »

gazette lamvb argenteuil 1

Léger trait d’humour de la part de celui qui ne trouve cependant pas matière à rire ! « Cette défaite fait mauvais genre. Tout en respectant notre adversaire, nous aurions dû nous imposer. La vérité du terrain demeure toutefois intransigeante » Cruelle évidence dont le LAMVB serait inspiré de se souvenir en fin de semaine, sur le parquet de Tremblay (samedi 20 heures). « Soyons clair, je m’impatiente d’un sursaut d’orgueil » lance Clément Bevilacqua, espérant être entendu.

D’ici là, nul doute que l’entraîneur amiénois a pris soin de donner de la voix. Rappelant, au passage, quelques fondamentaux lui tenant à cœur. Suffisant pour remettre ses protégées vers le chemin du succès ?

  • AMIENS. Coliseum. Argenteuil Volley Ball 95 bat Longueau Amiens Métropole VB 3-2

(25-23 en 26’ ; 19-25 en 19’ ; 25-19 en 26’ ; 18-25 en 27’ ; 15-13 en 17’) Arbitres : MM. Abbas et Rozalski.

  • LAMVB : Colleen Lentz, Samantha Carreel, Leïla Loubard, Chloé Bray (cap), Morgane Allemeersch, Blandine Popek, Kessie Couvert Dumesny, Stela Vukasovic, Cécile Lapeyronnie, Julie Devaux.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Corinne Carreel (LAMVB)