FOOTBALL : Duel de D2 pour un 8ème tour

football salouel cdf portugais roubaix tourcoing gazettesports audreylouette 70
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le RC Salouël se déplace à Douai ce dimanche pour y affronter l’ESM Hamel dans le cadre du 7ème tour de Coupe de France.

Après avoir sorti 4 équipes de niveau supérieur sur le terrain (et une autre sur tapis vert), le RC Salouël Saleux s’est offert la possibilité d’un 7ème tour de Coupe de France, synonyme d’entrée en lice des clubs de Ligue 2. Las, pour la deuxième fois seulement depuis le début de la compétition, les Salouasiens n’affronteront pas un adversaire évoluant plus haut qu’eux. C’est en effet un duel de petits Poucets (même si c’est le FC Langlade qui a été désigné Petit Poucet officiel par la FFF) qu’a réservé le tirage au sort. Un tirage qui a laissé « un sentiment mitigé » au sein du groupe samarien, comme nous l’expliquait cette semaine Alexandre Matos : « Une D2, tu te dis que c’est cool, ça peut être à ta portée, comme eux doivent le penser aussi. Après tu te dis que tu peux aussi sortir face à une D2 après avoir éliminé une R1 et une R2… C’est le côté frustrant. »

Un match pour lequel les Salouasiens n’ont pas forcément pu se préparer dans les meilleures conditions. Alors que la montée en D1 reste l’objectif n°1 du club, les hommes d’Antoine Mucke avaient un match important contre l’Olympique Amiénois, un concurrent direct… ce jeudi 11 novembre. Un match d’ailleurs perdu 3-1, soit la première défaite d’un début de saison jusqu’ici idéal, en coupe comme en championnat.

Petit lot de consolation, leurs hôtes d’Hamel ont vécu une semaine similaire, à la différence près qu’ils ont connu la victoire 1-2 à Maroilles. Un résultat à l’image du bon début de saison, également, des Nordistes qui n’ont eux aussi connu la défaite qu’à une seule occasion. Le parcours des Hamelois en Coupe de France a toutefois été un peu moins ardu que celui des Picards. Lors des trois premiers tours, ils ont en effet pu se défaire d’équipes de niveau inférieur avant d’affronter une D2 au 4ème tour. Ce n’est qu’à partir du 5ème tour qu’ils ont pu créer la sensation en sortant Chauny (R1) aux tirs au but, avant de sortir Ailly-sur-Somme (R3) sans même avoir besoin d’en passer par là, 1-0, à la suite d’un scenario incroyable qui avait vu les Aillygeois se retrouver à 10 au bout d’un quart d’heure, subir deux sorties sur blessure avant de marquer contre leur camp à un quart d’heure de la fin.

Après les exploits réalisés contre Lambres puis les Portugais de Roubaix, c’est un autre type de défi qui se présente face à Salouël pour essayer de rejoindre le vainqueur de Wasquehal (N3) – Béthune (R1).


7ème tour de Coupe de France

Dimanche 14 novembre, 14h, Stade Demény, Douai : ESM Hamel (D2) – RC Salouël Saleux (D2)


Morgan Chaumier

Crédit photo : Audrey Louette – Gazettesports