HOCKEY SUR GLACE : Carton plein pour Amiens

nk47542
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après avoir disposé de Brasov la veille (6-0), les Gothiques ont récidivé, en écrasant les Slovènes de Jesenice (9-1). Ils s’offrent ainsi une finale demain contre Asiago.

Les Amiénois prennent le match par le bon bout et ouvrent rapidement leur compteur but. Tomas Simonsen, auteur d’un triplé la veille, se montre à nouveau décisif. Le gamin de 19 ans prend de la vitesse sur la gauche de la patinoire, repique sa course et vient défier le gardien Oscar Froberg. Son shoot ne passe pas la ligne, mais Aziz Baazzi qui avait bien suivi l’action n’a plus qu’à pousser la rondelle au fond des filets (1’43 : 1-0). Le gardien suédois n’est pas au bout de sa peine. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Florian Sabatier de fusiller la cage, après avoir intercepté un palet mal dégagé (8’54 : 2-0). Efficaces dans le jeu à cinq, les Gothiques le sont aussi en powerplay. Le Canadien, Alexandre Boivin inscrit le but du 3-0 en supériorité numérique (12’55 : 3-0).

Les Slovènes sont dans le doute et la remise en jeu se fait attendre. Les joueurs de Jesenice reviennent sur la glace, mais le pauvre Froberg laisse sa place à Avsenik dans les buts. Au quart d’heure de jeu, Bault file en prison. Sans leur capitaine, les Amiénois subissent plusieurs shoots de Crnovic, Elo et Svetina pendant la pénalité, mais Henri-Corentin Buysse veille au grain. En fin de période, les Samariens bénéficient d’un nouveau powerplay (18’28). Une occasion que les hommes d’Anthony Mortas ne laissent pas passer. Alors qu’il reste une poignée de secondes à jouer, Matima est au rebond sur un gros lancer de Baazzi (19’55 : 4-0). Ce but vient couronner une grosse première période des Gothiques.

Amiens en démonstration

Au retour des vestiaires, Klemen Pretnar est rapidement sanctionné d’une pénalité (20’30). L’infériorité numérique ne freine en rien l’allant offensif des Amiénois, puisqu’Elgin Pearce s’échappe en contre, mais sa tentative est arrêtée. À mi-parcours, les Rouges sont plus tranchants et le rapport de force s’est équilibré entre les deux équipes. Les Slovènes travaillent bien en powerplay, pour inscrire leur premier but (28’20 : 4-1). Il n’y aura donc pas de blanchissage pour Buysse. Néanmoins, le doute n’a pas le temps de s’installer dans les têtes amiénoises, car Spencer Naas redonne quatre buts d’avance aux siens sur l’engagement qui suit (28’56 : 5-1). Les Picards vont même aggraver leur avance au tableau d’affichage, à la faveur de deux nouveaux powerplays. Un exercice dans lequel ils excellent depuis le début de la compétition. C’est d’abord l’homme du match, Aziz Baazzi, qui se charge de nettoyer la lucarne slovène d’un shoot surpuissant de la bleue (32’43 : 6-1), avant que l’intenable Tomas Simonsen n’inscrive un nouveau but après une belle passe laser de Boivin (37’46 : 7-1). Aux deux tiers de la rencontre, le score est sans appel. Les Gothiques réalisent pour le moment un match plein des deux côtés de la glace.

La messe est dite

Les Gothiques sont réduits en double infériorité après trois minutes de jeu. Grâce à une défense généreuse, le score n’évolue pas sur cette pénalité. Les Samariens ne relâchent pas leurs efforts et Spencer Naas, déjà buteur, s’offre un doublé (46’45 : 8-1). Après ce huitième but, le moral des Slovènes est en berne et le puck ne quitte plus la zone offensive des Amiénois. Les pointeurs de Jesenice s’essayent de loin et Lucas Savoye, dans les cages pour ce dernier tiers, réalise tout de même quelques arrêts importants (49′ et 52′). Même si l’affaire est entendue, Nicolas Leclerc et ses partenaires n’oublient pas de défendre leur cage jusqu’au bout de la partie. La Ola retentit dans le Coliseum, alors qu’il reste deux minutes à jouer en supériorité numérique. Moment choisi par Tomas Simonsen pour inscrire un doublé et conclure de la plus belle des manières cette rencontre dominée de la tête et des épaules (59’33 : 9-1).

Amiens a parfaitement négocié ce deuxième match de Conti Cup et l’emporte très largement contre Jesenice (9-1). Les Gothiques occupent la tête du tournoi, avant d’affronter Asiago. Plus tôt dans la journée, les Italiens ont eux aussi poursuivi leur sans faute en s’imposant 4-2 contre les Roumains de Brasov.


Amiens – Jesenice : 9-1 [(4-0)(3-1)(2-0)]

Buts Amiens : Baazzi assist’ Simonsen 1’43 ; Sabatier 8’54 ; Boivin asssit’ Bruche et Lopachuk 12’55 (SN); Matima assist’ Romand et Baazzi 19’55 (SN) ; Naas assist’ Baazzi 28’56 ; Baazzi assist’ Naas 32’43 (SN) ; Simonsen assist’ Pretnar et Boivin (37’46) SN ; Naas assist’ Tiala (46’45) ; Simonsen assist’ Coulaud et Bault 59’33 (2SN)

Buts Jesenice : Pance assist’ Crnovic 28’20



Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr